Aller à…
RSS Feed

26 octobre 2020

IRAK: Uranium Appauvri, « l’ARME (nucléaire) DU PAUVRE » cyniquement exploitée par un ETAT RICHE


06/04/2016

Les Pacifistes de TunisFaucon US

l’Uranium Appauvri (UA)[« Uranium Munaddab » en ar.; Depleted Uranium en angl.] , ce déchet radioactif inséré dans les munitions d’armes destinées au Moyen-Orient afin d’y faire des ravages calculés.

S’agissant de déchets des centrales nucléaires aux USA, c’est donc une « arme nucléaire du pauvre » utilisée par cet Etat riche puisque ses poubelles lui rapportent ainsi des milliards de dollars….

C’est ce que soulignait (entre autres aspects oubliés) hier une Grande Dame, Madame SU’AD AL-‘AZZAWI (voir PHOTO), spécialiste irakienne en ingénierie environnementale, à RUSSIA TODAY (hier 4 avril 2016) dans une entrevue à ce sujet.

Car ces armes ont été inaugurées de manière massive en Irak à partir de la première guerre contre ce pays en 1991: particulièrement à FALLUJA, ville où tu es passée, Ginette, et que tu cites dans ta biographie, n’est-ce pas?

Ces armes causent toutes sortes de cancers, malformations de bébés, avortements, etc. Il y a deux ou trois ans, les Pacifistes de Tunis ont rencontré par hasard un individu qui se faisait soigner ici pour un cancer du cerveau. Encore avec ses clichés radiographiques sous les bras, il nous racontait comment il était allé jadis en Irak combattre les troupes d’occupation aux côtés de l’armée irakienne. Les médecins tunisiens lui ont expliqué que la raison de son cancer rare était l’effet des armes à l’UA, effets bien connus et décrits dans les rares études sur le sujet.

En effet, il y a une censure sévère sur ce sujet et aucun gouvernement de la région n’ose en parler ouvertement par peur des représailles des Etats néocoloniaux: à commencer par le gouvernement irakien lui-même… Pour la spécialiste irakienne, c’est parce que c’est un « gouvernement d’occupation », dont la structure et les membres aux doubles nationalités (UK, US, etc.) sont issus de l’occupation même et qui sont venus louer les vertus de la démocratie US après le passage des chars quand ce n’était à bord même de ces engins.

Ainsi, le gouvernement irakien étouffe toute velléité, chez les chercheurs locaux, de révéler quoi que ce soit sur la tragédie de l’UA. Pour que le scandale ne soit pas trop « voyant », poursuit la spécialiste, il fait même commanditer des études superficielles sur le sujet qui, en sélectionnant de manière biaisée les sujets, permet de conclure que le risque est « not significant » (jargon des études épidémiologiques pour dire que le risque est très faible). Or, la spécialiste souligne que dans le sud de l’Irak, elle et ses collègues avaient mesuré une augmentation par un facteur 17 du risque d’irradiation…

Bref, la position officielle du gouvernement irakien est comparable à celle de nombre de Musulmans sous opium. En effet, le Coran blanchit les nombreux crimes contre l’Humanité commis par les sionistes Moïse, David, Elysée, etc., faisant de ces derniers des prophètes intouchables, afin qu’ils ne comparaissent pas devant la Cour Pénale Internationale. Le Coran fait même cadeau de l’Egypte, confisquée au Pharaon, en héritage aux Hébreux: Kadalika awrathnaha baniisrail (26:59)…

Comment voulez-vous combattre l’impérialisme et son bras armé le sionisme dans ces conditions? Le président égyptien MORSI l’avait bien compris qui était prêt à amputer l’Egypte pour les beaux yeux d’HILLARY et de son « ami » (sic) PEREZ.

De la même façon, le gouvernement irakien à la botte de l’impérialisme (« Green Zone Watch Out! »), fait tout pour glisser sous les tapis irakiens (volant dans la poussière radioactive de l’uranium appauvri) les crimes des prophètes de l’impérialisme contemporain (BUSH, BLAIR, etc.) génétiquement  issu de ce même sionisme.

Nous avons toujours pensé qu’une grande partie des Baathistes (pas tous), et toutes les populations qui les soutiennent dans la province d’Al-Anbar, au bout du rouleau (après 25 ans d’occupation, embargo, et de dévastations suite à la première guerre de 1991) face à un ennemi externe et interne, ont, par vengeance, laissé faire DA’SH. C’est plus ou moins ce qu’ils disaient il y a encore un an.

Enfin, la question de l’UA n’est pas seulement de nature écologique. Nous apprenons que l’objectif est aussi de porter un coup à l’indice de natalité du Moyen-Orient (2.5) qui était le plus élevé du monde. C’était d’autant plus facile que les nuages radioactifs se propagent très bien dans les pays de la région depuis l’Irak grâce aux fréquentes tempêtes de sable…

PdT

 

  • Télécharger
  • IRQ_URANIUM_MUNADDAB_SUAD_AZZAWI_RT_04nisan2016 .JPG

Plus d’histoires deIrak

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,