Aller à…
RSS Feed

23 août 2019

La Libye est un État souverain


 Encore un texte écrit par Françoise en  avril 2011
cid_CC8AD002-F2CF-4A0E-A800-2E1EB15C2DE6@lan.jpg
Nous n’étions pas beaucoup à avoir compris qu’ils voulaient coloniser la Libye et se débarasser du Guide qui avait tout compris et qui se trouvait bien seul pour se défendre contre les vautours. Les Pays africains qu’il avait tant défendus se sont fait acheter les uns après les autres. Ils en paient le prix actuellement et ne parlons pas des pays arabes qui étaient déjà domestiqués. A part ceux qui résistent encore aujourd’hui  : la Syrie et l’Algérie.

 

  • publié dans LePoint.fr 07/04/2011
    Il est tout de même étonnant de n’avoir dans les médias
    que les avis des pays occidentaux va-t-en guerre. Les forces
    gouvernementales attaquées dans leur propre pays et privées
    de leur espace aérien, du fait de cette guerre civile, déclenchée
    par une poignée de rebelles manipulés par la CIA, et
    transformée en guerre impérialiste, sont bien obligées de
    passer par le réseau routier pour aller là où elles doivent se
    trouver. Une guerre n’arrête pas toutes les activités et la
    population, qui essaie de survivre, se déplace elle aussi avec
    les moyens qui lui restent. (Le coup des « boucliers
    humains », les militaires occidentaux et les médias nous le
    font à chaque guerre… et c’est toujours l’ennemi des
    Occidentaux qui utilise des civils comme boucliers !)
    Il est très évident que ces va-t-en guerre occidentaux se
    soucient comme d’une guigne de la population libyenne.
    Qu’ils arrêtent de détruire le pays et de tuer la population et
    celle-ci saura bien se réorganiser toute seule sans l’ONU et les
    soi-disant organismes humanitaires qui n’ont que très peu
    d’humanitaires mais beaucoup de mouchards au sol au service
    des forces de frappes occidentales. (Il en va ainsi sur toutes
    les zones de combats.)
    L’ONU qui, avec les pays en guerre contre M. Kadhafi,
    voulait éviter les milliers de morts inventés, en a, dorénavant,
    des milliers à son actif, et de réels ceux-ci ! Derrière chaque
    guerre de rapines, il y a la CIA, l’ONU et l’OTAN. Sans doute
    n’y a-t-il pas encore assez de morts dans la population, dans
    les troupes loyales de M. Kadhafi et parmi ces insurgés
    irresponsables… (Il faut dire que, pour les gouvernements va-
    t-en guerre, moins il trouve d’interlocuteurs à la fin des
    conflits, plus il leur est facile de faire ce qu’ils veulent dans le
    pays convoité.)

 

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,