Aller à…
RSS Feed

22 juillet 2019

Inversons la situation…publié par le Point le 13/04/2011


Françoise nous envoie un autre texte écit en avril 2011  , pendant que se préparait l’invasion de la Libye

 

  • Imaginer l’inverse fait parfois réfléchir
    manif-Tripoli-1.jpg
    Que diraient les habitant(e)s de France si des services de
    renseignements chinois et des commandos tunisiens
    s’introduisaient en France pour susciter une guerre civile entre
    une poignée de putschistes appelés rebelles et le peuple pour
    déstabiliser le pays sur le plan politique en vue de s’emparer
    de certaines richesses.
    Que diraient-ils si M. Kadhafi, sous le prétexte qu’un fou
    se trouve à la tête de la France, affichait la ferme intention de
    débarrasser le peuple français de ce fou, s’il prenait fait et
    cause pour une poignée de rebelles français et se coalisait
    avec la Tunisie et la Chine, par exemple, avec l’aval d’une
    ONU partiale comme elle l’est, mais pro-orientale, et si des
    avions militaires de ces pays venaient interdire aux avions
    français leur espace aérien, pour appuyer des troupes
    tunisiennes sur le sol français venues, avec des membres
    d’une Agence Centrale de Renseignement chinoise,
    (équivalente de la C.I.A. états-unienne), semer la zizanie dans
    la population française, au point de la diviser en une poignée
    de rebelles et le peuple ?
    Que diraient-ils si le C.N.T. (Conseil National de
    Transition) français – sorti tout à coup ex-nihilo et représentant
    des seuls rebelles – était reconnu de suite comme un
    gouvernement provisoire par M. Kadhafi ?
    Que diraient-ils si des bombardiers libyens, chinois et
    tunisiens venaient “faire des frappes chirurgicales”, en
    détruisant les centres militaires français destinés à défendre le
    territoire, en lâchant leurs bombes, sur Lyon, Toulouse,
    Marseille, Bordeaux, Nantes, Lille, causant des dommages
    collatéraux (les fameuses bavures) et visaient la capitale,
    Paris, pour tenter de détruire le résident de l’Élysée (quel qu’il

 

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,