Aller à…
RSS Feed

7 décembre 2021

Benzema ou la pression de Valls et du milieu sioniste sur la FFF


Becel-Flora-Banner-2000x1125_tcm244-408558_w1500

France

Nadia Genji

© Karim Benzema

Mercredi 1er juin 2016

Envoyé hier à certains médias. Mais c’était sans attendre qu’enfin, Karim Benzema ouvre les yeux et se rebiffe!

« Je suis éternellement lié à Israël » a déclaré Valls sur une radio communautaire juive. Valls a fait interdire les manifestations en faveur de la cessation des tirs de missiles sur Gaza l’Eté 2014. Valls soutient Israël bec et ongles, et à chaque fois qu’il faut brimer un arabe, un maghrébin (personne en France ne fait la différence) ou un musulman, Valls est volontaire.
Aussi, personne ne fut surpris de voir ce sioniste -il s’en défend-, s’attaquer à Karim Benzema. D’ailleurs arrêtons-nous sur ce Benzema : originaire de Lyon, de parents algériens. Mais si Benzema est de souche algérienne, plus exactement, sa famille vient de Kabylie. Aussi Benzema est plutôt de culture berbère qu’arabe. Mais Valls étant aussi inculte que 98% des politiciens français.
On critique l’Ecole publique, on parle volontiers d’échec scolaire, mais personne ne parle de nos politiques dont le niveau est très bas, au point que diriger la France leur est pratiquement impossible. Ils naviguent tous entre les eaux de la Seine et le Parlement de Bruxelles, ne faisant qu’appliquer les directives de Bruxelles et en fin de compte, ne servant que leur carrière, quitte à monter les français les uns contre les autres. Chômeurs contre travailleurs, les chômeurs deviennent des suspects « des assistés » ou des « flémards » selon Wauquiez et autres irresponsables politiques.

Puis, il y a les « musulmans », un vague magma fait de burka, de hallal et de jihadisme, un fantôme indescriptible car inexistant, que le FN, le PS et LR agitent devant les français pour cacher leur incurie, leur bassesse morale, leur défaillance politique et leur incapacité à diriger le pays. Nous l’avons vu avec Sarkosy, et nous le voyons de façon plus grave, plus dramatique et catastrophique encore, avec Hollande, qui semble être sourd à la misère du Peuple et à l’agonie culturelle de ce pays. La France aux mains de ces incultes et incapables est comme un vaisseau fantôme, la France a été martyrisée, trahie, rabaissée par des discours racistes, des discours guerriers, des discours stigmatisant quand la base de la France est bel et bien l’Universalisme des Droits de l’Homme. Voici qu’un avocat, s’affilie au FN et en devient membre, et qu’il va jusqu’à défendre un homme qui a pris un fusil dans le but de chasser les migrants de Calais ? Un avocat qui a grandit avec Badinter, Mitterrand et l’abolition de la peine de mort (1981), et qui défend l’Extrême droite et le Poujadisme (auto-défense par les armes). Voilà dans quelle France, on demande à Karim Benzema d’être exemplaire, quand DSK a traîné la France dans la boue alors qu’il était n°1 du FMI ? Exemplarité exigée pour Benzema quand on voit l’affaire Balkany ? Exemplarité exigée pour Benzema quand même la femme de Valls est au cœur d’une affaire de financement opaque concernant son orchestre ? Exemplarité exigée pour Benzema quand même Didier Deschamps qui ne l’a pas sélectionné n’est pas exemplaire lui-même et visé par une Expertise judiciaire concernant son salaire lorsqu’il était à l’OM ? Exemplarité pour Benzema quand un bon pourcentage des politiciens qui trônent à l’Assemblée nationale ont été cité dans une affaire et/ou mis en examen ? Il faudrait que « l’arabe », « le bougnoul » soit exemplaire mais pas les autres ? J’appelle ça le racisme organisé, j’appelle ça le mépris du Peuple qu’on manipule en lui lançant tous les jours « les arabes sont mauvais », « les musulmans sont des terroristes », « les maghrébins sont des voyous »…
Sans honte, des idiots qui passent leur temps à disserter sur le Football en prenant un air intelligent, critiquent Benzema, et tentent de faire passer la pilule en expliquant « d’après un sondage, 80% des français sont contre la sélection de Benzema ». Mais depuis quand les pourcentages ont-ils valeur de Jugement par un Jury populaire ?
Honteux ! Benzema dans la fosse au lions, et Valls-César demande sa tête, et si le Peuple suit, on l’exécute ? C’est ça la République ? Pierre Menes par exemple ! Pour qui se prend-il ? Il gagne sa vie grâce au Football, vit aussi de la Publicité liée au Football mais pense être lui exemplaire, et pense avoir le droit de donner des leçons aux Footballers ? Il se prend pour qui ? Il est qui ? C’est un journaliste sportif, c’est tout : il n’est pas indispensable et n’a aucune autorité morale à asseoir sur le Sport, et quand il dit « Ribéry vient de très bas », de quoi se mêle-t-il ? Qu’est-ce que ça peut lui faire que Ribéry soit né dans un bidonville, un HLM ou même dans une baraque au fond des bois. Ca change quoi ? C’est quoi cette réflexion imbécile ? On peut être très riche et être bien bas, certains nous le prouvent tous les jours !
Les donneurs de leçons, on en a marre ! Même l’Imam, le Prêtre et le Rabbin ne sont pas aussi moralisateurs ! Menes a le droit de faire la morale à ses enfants, ses ayants droit, au monde de sa périphérie mais pas aux sportifs ! Idem, un Directeur de Rédaction de l’Equipe disait un jour « ils sont bêtes, ils n’ont pas fait d’Etudes ? » Parce que pour mettre un but, il faut avoir décrocher un diplôme d’architecte ou de Professeur de Grec ? Pour être footballer, il faut peut-être passer le concours d’entrée à l’ENA ou à Polytechnique ? A chacun son métier, à chacun ses choix d’Etudes, je ne vois pas en quoi un Directeur de Rédaction est plus intelligent que certains ouvriers analphabètes ? Il écrit peut-être mieux, lit plus mais en quoi est-il plus intelligent ? Si on prend ce Directeur de Rédaction, il ne parle que le français, l’analphabète parle sa langue et le français. Il a des facultés d’adaptation que le Chef de Rédaction n’aura jamais. D’ailleurs, cet analphabète, il a donné des Zidane, des Adjani, des Nasri, des politiciens, des ingénieurs, c’est en fait toute l’Histoire de ce que l’on a appelé le Tiers Monde. Dans les années 80, ces gens que moquent les Menes et autres, étaient économiquement appelés « le quart monde ». Je trouve que s’appeler Ribéry, être issu d’une famille modeste (et non très basse), avoir eu un accident de voiture terrible, avoir passé des mois de soins à même pas trois ans, et être le champion international qu’il est, c’est avoir du génie, avoir des facultés mentales et physiques hors du commun. Que Menes aille passer à travers un pare-brise en verre, sans air bag à l’époque, et se mutile le visage, on verra s’il n’a pas un défaut d’élocution et combien d’opération il faudra faire pour venir à bout des blessures… On peut aussi saluer le cas de L. Messi, porteur d’une maladie, dont les soins furent financés par la Fédération de Football argentine. Certains journalistes n’ont vraiment pas grand chose dans le crâne ou oublient de réfléchir avant de parler ou d’écrire. C’est facile de critiquer ces jeunes footballers, mais quel fut leur chemin ? En général, ils ont commencé le Football en tant que poussins (6 ans environ), ce qui veut dire que même avec des revenus modestes, les parents les ont inscrits au Foot, les ont emmené ou envoyé une fois par semaine pour faire du Football, sans oublier les match amicaux et les championnats locaux au départ. Ca veut dire que ces gamins avaient deux plannings à tenir : celui de l’Ecole et celui du Sport. Ca veut dire que ces gamins, n’étaient pas des voyous, mais des petits « hommes », allant au Sport minimum une fois par semaine, avec un sac de sport, des chaussures, et qu’ils ont acquis une discipline et une rigueur très tôt.
Quand on a sacrifié son enfance, son adolescence et sa jeunesse à un Sport, il est logique qu’on puisse « péter les plombs » de temps en temps, surtout quand on arrive au niveau National puis International.
Il serait temps que certains réalisent le chemin de croix d’un Zidane, d’un Anelka, d’un Ribéry, d’un Petit, d’un Papin -tant moqué par la Presse qui l’a toujours considéré comme un illettré-, et que ces gens sont respectables parce que même s’ils gagnent beaucoup d’argent, une partie de leur vie n’est que sueur et « asservissement à une passion ».
Ils n’ont rien, ils n’ont qu’un ballon, des chaussures à crampons, et ils arrivent à enflammer les stades : ça suffit de casser ces jeunes qui remplacent les chevaliers du Moyen-âge et leurs tournois.
Tant de haine aura mené à ce que la Fédération française de Football s’agenouillent devant les politiques, et offre à Valls la tête de Benzema, et par la même occasion celle de Ben Arfa.
Cette affaire est d’autant plus grave, que Valls est en guerre contre les musulmans, les maghrébins et les arabes car pour lui, ces trois catégories soutiennent le Peuple palestinien quand lui soutient Israël.
Le Sport à l’origine n’a pas à être mêlé à la Politique et si tant de voix s’élèvent, c’est parce que Valls « éternellement lié à Israël » a la détestation de tous ceux qui soutiennent les palestiniens ou ont à voir avec leur culture.
Si Valls avait mis autant de cœur à s’élever contre d’autres sportifs mis en examen, les milieux militants et les français de souche afro-maghrébine et de culture musulmane ne seraient pas en train de monter au créneau.

 

Les dernières mises à jour

Source: Page FB de l’auteure
Partager

Plus d’histoires deEUROPE