Aller à…
RSS Feed

9 mai 2021

Jérusalem bientôt libérée ?


P.A.S.Becel-Flora-Banner-2000x1125_tcm244-408558_w1500

Yahia Gouasmi

Jeudi 30 juin 2016

Ce dernier vendredi du mois béni de Ramadan marque la journée de Jérusalem (Al Qods), instaurée en 1979 par l’Imam Khomeiny, et qui consiste à manifester sa solidarité envers le peuple palestinien, ainsi qu’à appeler à la libération de la terre de Palestine.

C’est une journée, dont Jérusalem est le symbole, dédiée au refus de l’injustice et de l’oppression, incarnés par la souffrance du peuple palestinien et du drame qu’il subit depuis des décennies.

Un peuple martyrisé, humilié, spolié, et dont le sang continue de couler dans une indifférence généralisée.

Mais aujourd’hui, nous constatons que Jérusalem dépasse les frontières de la Palestine et s’étend à tout le monde musulman, du Maghreb au Yémen, en passant par le Bahreïn, l’Arabie saoudite , l’Irak la Syrie, et bien d’autres pays encore.

En effet, comme le disait l’Imam Khomeiny :

« Le jour d’Al Qods est un jour international qui n’est pas uniquement réservé à Al Qods, c’est le jour où les Opprimés affrontent les Arrogants, c’est le jour où les peuples qui ont souffert à cause de l’Amérique affrontent les grandes forces, c’est le jour qui sépare les Hypocrites des engagés. »

Les terres musulmanes n’ont jamais été aussi en insécurité et les peuples musulmans autant opprimés. Partout, le chaos règne, et la menace d’une grande confrontation que le sionisme fait planer, n’a jamais été aussi proche.

Les temps ont changé et cette journée contre l’oppression et la tyrannie du sionisme, doit prendre une nouvelle forme. Cette nouvelle forme doit non seulement représenter le refus de l’injustice, mais aussi être un espoir et une alternative pour tous les déshérités de cette terre.

Plus qu’une manifestation, c’est une marche vers Jérusalem que le Parti Anti Sioniste et le Centre Zahra France proposent.

Une marche dans l’unité et la fraternité, ouverte à tous les Hommes de bonne volonté, qu’ils soient juifs, chrétiens, musulmans, ou autres.

Ces Hommes, épris de justice et d’équité, conscients des enjeux de notre temps, et du devoir de proposer une alternative au sionisme qui ravage notre planète, doivent s’unir dans ce projet pour redonner espoir et courage aux déshérités.

En cette journée de Jérusalem, le Parti Anti Sioniste renouvelle sa solidarité envers les peuples opprimés et sa volonté inébranlable d’agir pour aller vers un monde sans sionisme.  

Il appelle de tout son cœur, toutes les personnes éprises de justice, à cultiver cet esprit, pour qu’un jour prochain, cette marche se réalise.

Yahia Gouasmi
Président du Parti Anti Sioniste
Yahia Gouasmi
Président du Parti Anti Sioniste

Le sommaire du P.A.S.
Les dernières mises à jour

Source: Parti Anti Sioniste
http://www.partiantisioniste.com/…
Partager

Plus d’histoires dePalestine