Aller à…
RSS Feed

3 décembre 2021

PANAFRICOM/ ALERTE INFO : SAIF AL ISLAM KADHAFI TOUJOURS EMPRISONNE !!!


 

Photo de Luc Michel.

# PANAFRICOM/
ALERTE INFO : SAIF AL ISLAM KADHAFI TOUJOURS EMPRISONNE !

PANAFRICOM/ 2016 Libya_Protests_520733y

“Une source militaire confie à Reuters que Saïf Al-Islam Kadhafi est toujours en prison“, titre le media russe RT ce 9 juillet !
“Saïf Al-Islam, fils de l’ancien dirigeant libyen Mouammar Kadhafi, resterait détenu dans la prison libyenne dans laquelle il séjourne depuis la chute de son père en 2011“, a assuré une source militaire, contredisant une information parue plus tôt. «Nous démentons que Saïf Al-Islam a été libéré» a indiqué à Reuters une source militaire d’une faction de l’opposition à Mouammar Kadhafi, la puissante milice municiapale de Zentan (ou Zenten), qui maintient le fils de ce dernier en captivité depuis 2011 à Zentan, dans l’ouest libyen.

Pourtant, un avocat proche de la famille Kadhafi ainsi qu’une autre source basée à Zentan, cités par France 24, avaient assuré plus tôt que “le prisonnier avait bénéficié d’une mesure d’amnistie“. Si l’information n’était parue que quelques heures avant ce nouveau démenti, l’avocat avait assuré que “Saïf Al-Islam était libre depuis la mi-avril“. Nouvelle invraisemblable pour les spécialistes de la Libye, mais aussi reprise par tous les médias douteux du Net et certains médias russes peu soucieux de sources sérieuses …

Reste à déterminer les raisons de cette fausse info, sans doute destinée à appuyer une nébuleuse opération politique opposants les fractions islamistes libyennes . Je ferai noter que la milice-cité de Zenten est le principal point d’appui à l’Est libyen (au-delà de Tripoli vers la Tunisie) du soi-disant général Kalifa Hifter, qui avec son armée privée confisquée lors de son putsch de février 2015, dite « Armée nationale libyenne » (sic), est le principal homme fort de Washington en Libye (il est un agent de la CIA depuis la fin des années 80) et le vrai patron du gouvernement de Tobrouk. Opposé à la fois au gouvernement libyen soutenu par l’ONU de Faraj (l’ONU n’ayant fait qu’accentuer les divisions, il y a désormais 3 gouvernements en Libye) et à celui de Tripoli soutenu par la coalition islamiste Farj Libya, Hifter a tout à craindre d’un affaiblissement de Zenten, inévitable si cette fraction lâchait son otage Saif al Islam !

Second fils de l’ancien dirigeant libyen Mouammar Kadhafi, Saïf al-Islam Kadhafi avait été condamné à mort pour «crimes de guerre et répression de manifestations pacifiques» pendant la révolte de 2011, lors d’un procès fantoche tenu en juillet 2015.

LUC MICHEL / PANAFRICOM

Partager

Plus d’histoires deLibye