Aller à…
RSS Feed

17 mai 2021

RAID FRANÇAIS. La Syrie accuse la France d’avoir violé son territoire et tué 85 civils


MamAfrika TV | Par Allain Jules

ALEP, Syrie – Après un raid aérien sur la Syrie que la France a reconnu, prétendant avoir bombardé le groupe terroriste Daesh en représailles de l’attentat de Nice, la Syrie accuse. En effet, ce bombardement français, localisé dans la région de Manbij, plus précisément dans le village de village de Al-Tukhar, a tué au moins 85 civils, en lieu et place des combattants de Daesh.

Le ministre syrien des Affaires étrangères Walid Mouallem a adressé une lettre de protestation officielle aux Nations unies. Elle vise à condamner le raid aérien français, d’une part, et d’autre part, la violation de son espace aérien.

Le village de Al-Tukhar, situé dans le nord-est rural du gouvernorat d’Alep, cible française, était un coin paisible dans lequel Daesh ne sévissait pas. La mort de ses habitants est la résultante de l’incohérence occidentale dans la lutte contre le terrorisme en Syrie, en excluant le gouvernement légitime du pays…

Partager

Plus d’histoires deSyrie