Aller à…
RSS Feed

22 août 2019

Quand un journal allemand évoque les «bonnes» et les «mauvaises» bombes…


Sputnik France
Octobre 2016
Quand un journal allemand évoque les «bonnes» et les «mauvaises» bombes…
© AP Photo/ Adam Schreck International
Le tabloïd Bild, un des plus grands journaux allemands, a affirmé avec sérieux qu’il y avait de «bonnes» et de «mauvaises» bombes larguées sur les pays proche-orientaux. Selon Bild, les mauvaises bombes ont été utilisées à Alep par le « méchant »
Poutine, dont le but est de « réduire cette ville de 300 000 habitants en cendres afin d’augmenter son pouvoir personnel et celui de son régime ». Une salle de classe endommagée en Syrie. Archive photo © REUTERS/ Ammar Abdullah L’aviation US frappe une école près de Mossoul, de nombreux morts et blessés
Les bonnes bombes, écrit le journal allemand, sont au contraire utilisées par les États-Unis et leurs alliés dans la ville irakienne de Mossoul. Leur objectif, selon l’article, est de « libérer la ville du régime terroriste de Daech ». Julian Reichelt, auteur de l’article, a fait tout son possible pour dessiner les choses en noir et blanc: il oppose à plusieurs reprises les Russes et les Américains et écrit se fend même de remarques bizarres entre parenthèses, apparemment pour s’assurer que le lecteur est « du bon côté ». « Les bombes sont évidemment meilleures entre les mains de ceux qui respectent les élections, obéissent aux lois et sont contrôlés par une presse libre (par exemple Obama) qu’entre celles de despotes qui réagissent aux critiques par la violence et l’oppression et n’ont de comptes à rendre à personne (par exemple Poutine) », indique Bild. Vladimir Poutine © Sputnik.
Maksim Blinov Poutine réagit aux critiques de l’opération russe à Alep Dans sa tentative de renverser la situation, l’auteur est allé encore plus loin en notant que « les armes nucléaires américaines ont toujours été meilleures que les armes russes (pakistanaises ou chinoises) parce qu’elles étaient contrôlées par des politiciens qui avaient beaucoup plus de respect pour la vie humaine et la volonté de leurs électeurs ». Le journal allemand semble oublier un peu vite que les États-Unis ont tué 450 000 innocents en larguant leurs bombes nucléaires sur les villes japonaises d’Hiroshima et de Nagasaki en 1945. En outre, Bild souligne que les médias russes, y compris Sputnik, déforment toujours la réalité et répandent publiquement des mensonges. Apparemment, M. Reichelt semble ignorer que ses tentatives controversées pour diaboliser la Russie et « idolâtrer » l’Occident ne ressemblent pas beaucoup à la vérité non plus. Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l’application Telegram sur n’importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

En savoir plus: https://fr.sputniknews.com/international/201610311028460230-bild-bonnes-bombes-mauvaises-bombes-usa-russie/

Plus d’histoires deRUSSIE

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,