Aller à…
RSS Feed

9 décembre 2022

99 ans après la déclaration Balfour, Netanyahu se vante : « Israël » est l’allié des Arabes;


Leb. Communication Grp
Al Manar TV

99 ans après la déclaration Balfour, Netanyahu se vante : « Israël » est l’allié des Arabes; les Palestiniens réclament des excuses de la part de Londres

balfour_portrait_and_declaration

99 ans après la déclaration Balfour qui a ouvert la voie à l’implantation de l’entité sioniste au sein de la Palestine, les Palestiniens s’activent à poursuivre leur campagne dans les institutions internationales afin d’obtenir la reconnaissance de la souveraineté de leur pays usurpé.

Entre-temps, le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, s’est vanté du fait que la majorité des pays arabes ne considèrent plus « Israël » comme leur ennemi.

Lors d’un entretien avec le président italien, Sergio Mattarella, en visite à Jérusalem AlQuds occupée, Netanyahu a dit que « ce qui donne espoir, c’est le grand changement survenu dans le monde arabe. Plusieurs pays arabes ne traitent plus Israël en tant qu’ennemi mais plutôt comme un allié dans la lutte contre le terrorisme ‘islamique’ ».

Selon lui, « la paix avec les Palestiniens ne dépend plus de la paix avec les Arabes. Or, c’est cette dernière qui fraie le chemin à la paix avec les Palestiniens ».

Les Palestiniens réclament des excuses de la part de la Grande Bretagne

Et puis, au moment où les Israéliens se préparent à célébrer le centenaire de la Déclaration Balfour, le ministère palestinien des Affaires Etrangères a appelé officiellement la Grande Bretagne à annuler cette déclaration et à la remplacer par une nouvelle déclaration qui reconnait le droit du peuple palestinien, rapporte le quotidien as-Safir.

Le chef de la diplomatie palestinienne, Riyad al-Maliki a déclaré qu’il a émis cette demande à son homologue britannique Boris Johnson, lors de sa visite à Londres lundi dernier.

Et d’ajouter : « Nous avons demandé à la partie britannique de remplacer la déclaration de Balfour, rédigée depuis 99 ans, par une nouvelle déclaration au terme de laquelle la Grande Bretagne s’engage à respecter le droit du peuple palestinien à déterminer son sort et à soutenir et reconnaitre l’établissement d’un Etat palestinien ».

Dans ce contexte, des militants palestiniens ont réclamé mercredi des excuses de la Grande Bretagne pour la déclaration de Balfour.

Les Palestiniens ont annoncé leur intention de mettre en place des évènements tout au long de l’année pour dénoncer le « projet colonialiste » de la déclaration Balfour, ont rapporté les médias israéliens.

Taysir Khalid membre du comité exécutif de l’Organisation de Libération de la Palestine (OLP), a expliqué à la nouvelle agence Palestinienne WAFA que ces évènements auront pour fonction de « rappeler au monde, et plus particulièrement à la Grande-Bretagne, la nécessité de reconnaitre leur responsabilité historique et de réparer le crime majeur qu’ils ont commis contre le peuple Palestinien ».

Rappelons que la Déclaration Balfour est une lettre ouverte datée du 2 novembre 1917 et signée par Arthur Balfour, le Foreign Secretary britannique. Elle est adressée à Lord Lionel Walter Rothschild (1868-1937), éminence de la communauté juive britannique et financier du mouvement sioniste. Cette lettre affirmait que le Royaume-Uni supportait « les aspirations sionistes et s’engageait à permettre l’établissement en Palestine d’un foyer national pour le peuple Juif et emploiera tous ses efforts pour faciliter la réalisation de cet objectif ».

 

 

Source: Divers

Partager

Plus d’histoires dePalestine