Aller à…
RSS Feed

27 janvier 2021

Guerre diplomatique entre Londres et Moscou


Sat Nov 5, 2016Au lendemain d’un rassemblement de protestation « recommandé » devant l’ambassade russe à Londres, des habitants de Moscou ont pris part à un rassemblement similaire devant l’ambassade britannique en Russie.

Jetant des bras et des jambes de mannequins en direction du bâtiment de l’ambassade britannique à Moscou, des habitants de la capitale russe ont riposté à la provocation de la Grande-Bretagne.

Les protestataires russes portaient des pancartes sur lesquelles étaient libellées : « Le Royaume-Uni symbolise le bellicisme ! », « Arrête-toi Londres ! », « Laissez la Russie tranquille ! » et « Laissez la Syrie tranquille ! »

Un manifestant fait traîner un membre de mannequin avant de le lancer en direction de l’ambassade britannique à Moscou, le 4 novembre 2016. ©telegraph

Jeudi 3 novembre, quelques dizaines de Britanniques se sont rassemblés devant l’ambassade russe à Londres, pour répondre à l’appel du ministre britannique des Affaires étrangères.

Les protestataires ont entravé le travail de l’ambassade et l’ont pratiquement contrainte à fermer. Ils disaient protester contre les opérations antiterroristes que mène la Russie en Syrie.

Les protestataires britanniques ont jeté, le 3 novembre 2016, environ 800 bras et jambes de mannequins devant l’ambassade russe à Londres. ©AFP 

La porte-parole de la diplomatie russe Maria Zakharova a dénoncé, haut et fort, vendredi 4 novembre, les tentatives des responsables britanniques destinées à inciter à la haine contre la Russie et à des manifestations devant l’ambassade russe à Londres.

Elle a qualifié d’une « tragédie de grande ampleur », l’exploitation, par les autorités britanniques, des civils et leur non-respect pour les instances démocratiques.

La porte-parole de la diplomatie russe Maria Zakharova. ©mid.ru

Maria Zakharova a déclaré qu’une telle exploitation ferait des citoyens « un troupeau de moutons » qui étaient obligés d’agir sans volonté ni conception.

Le mois dernier, Boris Johnson, ministre britannique des Affaires étrangères, a réclamé, lors de son discours devant les parlementaires, l’organisation des rassemblements de protestation aux alentours de l’ambassade russe à Londres.

Cet appel de Boris Johnson intervient alors que la Russie agit en Syrie à la demande stricte de l’Etat syrien.

 

Plus d’histoires deEUROPE

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,