Aller à…
RSS Feed

27 juin 2019

Yémen: plus de 11.000 civils tués dans les bombardements saoudiens


PressTv User

600 jours s’écoulent depuis le début de la vague d’agression contre le peuple yéménite. Le rapport sur le développement humain présenté par le Yémen, fait état de la mort de plus de 11 mille personnes et la blessure de 19.343 autres, dont des femmes et des enfants.

Selon al-Massira, parmi les victimes figurent 2.458 enfants et 1811 femmes.

Le Centre yéménite du développement humain, a de son côté publié un bilan aussi tragique faisant état de la blessure de 2.253 enfants et de 1.906 femmes. Chez les hommes, le chiffre monte à 15.184.

A ce bilan dramatique s’ajoutent 380.366 logements détruits ou endommagés.

Les Saoudiens ont également fait exploser 675 mosquées dans diverses attaques.

Routes, ponts, écoles, hôpitaux, zones résidentielles, cimetières, aéroports, camions citernes, les chasseurs saoudiens visent presque tout.

En effet, 719 écoles et centres d’études et 108 universités ont été visés dans les bombardements saoudiens. Les forces saoudiennes ont de même détruit ou endommagé 1.553 établissements gouvernementaux, et dévasté 202 centres touristiques, 201 sites archéologiques et 100 stades.

Les bombardements quotidiens, les tirs d’obus et les combats ont provoqué la destruction des infrastructures civiles et une grave crise humanitaire au Yémen qui fait partie des plus pauvres pays du monde.

Le Centre pour l’instruction et le développement humain au Yémen, publiant des images infographiques en langues britannique, allemande, française et chinoise, a brossé un tableau amer des dégâts infligés par la coalition saoudienne, depuis mars 2015.

Caption

Appuyée par certains alliés arabes régionaux et épaulée par les aides logistiques et militaires américaines, l’Arabie saoudite, a lancé, en mars 2015, une offensive d’envergure contre la population yéménite dans l’objectif de faire retourner au pouvoir, le président démissionnaire yéménite Abd Rabbo Mansour Hadi.

 

Plus d’histoires deYEMEN

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,