Aller à…
RSS Feed

16 juillet 2019

Les grosses orchades, les amples thalamèges.. Littératures vagabondes – états d’âme à La Thalamège


26/04/2017

FIN DE RÈGNE

1. Stoll - FLAMBY.JPG

 

FIN DE RÈGNE

De Guimauve le Conquérant à Micron le Persistant…

 

2. Alfredf le pingouin xx.JPG

 

Pour ceux qui s’intéressent à la mascarade…

Ceci est le seul endroit – et encore, il faut aller voir dans les 105 commentaires, sous le pseudo Yas – où l’on apprend que le candidat Mélenchon a demandé (demandé !!!) un audit sur le résultat du scrutin. Ooooh !

 

2ème tour et législatives : le feuilleton électoral continue.

0. freccia nera piccola x.GIF

http://reseauinternational.net/2eme-tour-et-legislatives-…

 

2. Alfredf le pingouin xx.JPG

 

Souvenirs, souvenirs…

Cork – Irlande – Referendum sur le traité de Lisbonne – Octobre 2009

 

Ceci est historiquement la dernière fois qu’une fraude électorale massive a été conduite avec des moyens antédiluviens. Depuis, les machines à voter électroniques fonctionnent au doigt et à l’œil, dieu des digits merci.

 

2. Alfredf le pingouin xx.JPG

 

Heureusement pour les francophones…

L’édition merdiatique veille. C’est pourquoi nous ne courons aucun risque de tomber sur le cocktail Molotov au gaz sarin d’Umberto Eco.

 

3. A passo di gambero.jpg

 

Umberto ECO

A passo di gambero – Guerre calde e populisme mediatico

Bompiani – 2007

349 pages

 

(Littéralement : « À pas d’écrevisse », autrement dit : « À reculons – Guerres chaudes et populisme médiatique »)

Dans lequel le philosophe italien apprend à ceux qui lisent sa langue, avec un sourire en coin mortellement sérieux, comment, en une cinquantaine d’années, les technologies douces nous ont fait régresser de deux mille ans.

L’édition francophone n’en a rien à foutre des philosophes. Dan Brown se vend mieux.

À vos i-Pods 

3 bis. Gambero.gif

 

Ère nouvelle

Ailleurs…

Tintin en Polodavie

Observatus geopoliticus – Chroniques du Grand jeu

26 avril 2017

4. Poutintin xx.gif

 

Deux pays aux trajectoires différentes, aux poids inégaux, mais qui suivent la même grande tendance du moment : l’émiettement et le détricotage du système impérial.

Nous avons parlé à plusieurs reprises de la Moldavie, petite par la taille mais appréciable par sa position géostratégique qui enfonce un coin entre deux des États – l’Ukraine post-putsch et la Roumanie – les plus atlantistes d’Europe orientale.

 

5. Carte Polodavie.jpg

 

L’élection, en novembre 2016, d’un président pro-russe susceptible de rediriger la politique extérieure moldave avait fait perler quelques gouttes de sueur au front soucieux des eurocrates et des stratèges américains. Vapeurs redoublées en janvier lorsque, en visite à Moscou, ledit Igor Dodon avait confirmé un rapprochement possible avec l’Union eurasienne.

Le moins qu’on puisse dire est que ça n’a pas traîné :

Moscou étend son influence en Moldavie

Le président moldave, Igor Dodon, a annoncé le 14 avril que les cinq membres de l’Union économique eurasiatique (UEE), la Russie, la Biélorussie, le Kazakhstan, l’Arménie et le Kirghizstan, s’étaient accordés pour inclure la Moldavie lors d’une rencontre à Bichkek, la capitale kirghize.

« La Moldavie est le premier pays à recevoir cet honneur. Plusieurs pays ont présenté des initiatives pour signer des mémorandums de coopération, des accords de libre-échange ou d’autres formes de coopération avec l’UEE », a déclaré le président dans un communiqué.

Il a ajouté qu’il s’agissait d’une « journée historique » pour le petit pays enclavé d’Europe de l’Est, mais a précisé que cela ne voulait pas dire que la Moldavie allait devenir un membre de l’UEE tout de suite.

Mais le Grand jeu se joue autant sur les grands espaces eurasiens que dans les sombres intrigues politiciennes locales :

Lire la suite…

Source : http://www.chroniquesdugrandjeu.com/2017/04/tintin-en-pol…

 

3 bis. Gambero.gif

 

 

Les tabous n’étant pas notre tasse de lait…

 

Lire Joseph Staline pour mieux comprendre ce que Vladimir Poutine affronte en Syrie

Michel J. Cuny – Réseau international 25 avril 2017

 

6. Staline-Poutine.jpg

 

« N’oubliez pas l’Orient » !…

Treize jours après l’armistice du 11 novembre 1918 qui mettait un terme à la Première Guerre Mondiale sur le front occidental, Joseph Staline, commissaire du Peuple aux Nationalités au sein du Gouvernement né de la Révolution d’Octobre 1917, adressait, le 24 novembre 1918, une mise en garde à ses camarades bolcheviks, en publiant sous ce titre – « N’oubliez pas l’Orient » !… -, dans le journal « La vie des nationalités« , un texte qui retrouve une actualité étonnante si l’on veut bien considérer avec la plus grande attention ce à quoi la Russie de Vladimir Poutine se trouve aujourd’hui affrontée en Syrie.

Certes, l’Union Soviétique n’est plus, pour nous, qu’un très lointain souvenir… Mais, pour qui connaît un peu la réalité profonde de ce que le président de la Fédération de Russie ne cesse d’affronter sur la scène internationale, il y a certaines concordances qui ne trompent pas, et qui, en tout cas, ne le trompe pas, lui. On lui redonne à visiter les avanies qu’un Hitler, par exemple, croyait pouvoir faire subir à Staline…

Ainsi,  en  substituant  à  la  fougue  bolchevique  de  1917-1918,  la  remontée  des  enfers  à  laquelle Vladimir Poutine se livre avec l’appui d’une Russie qui se rassemble autour du souvenir de sa Grande Guerre Patriotique (1941-1945), nous allons voir que la question de la libération de l’Orient des entraves imposées par le capitalisme impérialiste et colonisateur se repose dans des termes à peu près identiques près d’un siècle plus tard… 1918 – 2017 et suivantes…

Lisons attentivement Joseph Staline :

 Lire la suite…

Source : http://reseauinternational.net/lire-joseph-staline-en-201…

 

3 bis. Gambero.gif

 

Mis en ligne le 26 avril 2017

Plus d’histoires deCulture

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,