Aller à…
RSS Feed

7 mars 2021

Quarante jours de grève de la faim de nos prisonniers palestiniens


PALESTINE

Ziad Medoukh

Vendredi 26 mai 2017

Ce vendredi 26 mai 2017, les prisonniers palestiniens entrent dans leur 40ème jour de grève de la faim pour la dignité et pour la liberté.

Nos prisonniers politiques sont en danger de mort.

Quarante jours de patience, de courage, de résistance, de volonté et de détermination.

La poursuite de cette grève de la faim collective et illimitée de nos prisonniers entamée le 17 avril 2017 sous le titre  » La grève de la liberté et de la dignité ».

Plus de 1740 captifs palestiniens participent à cette grève historique dans les différentes prisons israéliennes.

« La bataille des intestins vides » de nos héros se poursuit et s’étend.

Malgré toutes les mesures répressives, toutes les provocations et les agressions de l’administration pénitentiaire israélienne.

Et malgré les conséquences très désastreuses sur leur santé, et l’état d’épuisement dans lequel se trouvent plusieurs détenus palestiniens.

Nos prisonniers sont plus que jamais déterminés à réaliser toutes leurs revendications légitimes.

Et avec eux toute notre population en Palestine et en exil, et avec eux les solidaires de bonne volonté partout dans le monde qui organisent des manifestations, des rassemblements, des marches, et des jeûnes collectifs en soutien à ces prisonniers dans leur résistance quotidienne.

Avec cette grève historique et cette résistance remarquable, nos prisonniers continuent de donner une leçon de courage et de détermination.

Ils sont un exemple de patience, de persévérance et d’attachement à la justice.

Ils sont nos héros, ils sont notre dignité, ils sont notre espoir !

Ils sont libres malgré l’isolement.

Eux, les militants d’un idéal.

Ils sont les prisonniers de la liberté !

Malgré la cruauté de l’occupant, le silence complice de cette communauté internationale officielle, et le silence des médias qui occultent leur souffrance, le combat de nos prisonniers continue jusqu’à la liberté, et pour la justice.

Nos prisonniers défient l’occupation !

Ils résistent, existent et persistent !

Vive le combat légitime de nos prisonniers pour la liberté et pour la dignité.

La lutte continue !

La Palestine vivra !

Vive la solidarité

La justice triomphera !

 

Le sommaire de Ziad Medoukh
Le dossier des prisonniers palestiniens
Les dernières mises à jour

Source : Ziad Medoukh

Plus d’histoires dePalestine

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,