Aller à…
RSS Feed

4 mars 2021

La CPI demande l’arrestation immédiate du fils de Kadhafi


 

Toute porte à croire que la CPI n’a été créée que pour juger les arabes, les africains et autres dirigeants de petits pays européens. Les grands criminels des puissances occidentales et leurs vassaux régionaux qui ont détruit des pays, démantelé des Etats et causé la mort de millions d’êtres humains innocents ne l’intéressent pas. En Libye, pays détruit par une coalition internationale dirigée par l’OTAN , il n’y a que Seif El Islam Khadafi qui l’intéresse.
Pauvre CPI et pauvre justice internationale. J’avais raison de déclarer en 2007 que la justice internationale n’est pas pour demain et que j’avais appelé à dissoudre l’organisation Justicia Universalis que j’ai cofondée avec une quarantaine de militants du sud et du nord en 2001.
Ahmed Manai.

Saïf n’est pas responsable. Il n’a fait que défendre son pays attaqué par les forces occidentales sous couvert de l’OTAN avec la complicité du Qatar

ginette
Il y a 6 ans, une quarantaine de militants du Sud et du Nord se sont constitués en ONG avec pour objectif de lutter contre l’impunité et poursuivre les dictateurs et autres responsables de crimes graves, devant la justice internationale. C’était Justitia Universalis, avec son bureau à La Haye , pas très loin du Tribunal International. Dans deux semaines, cette organisation fait son A.G. et je vais en profiter pour inviter mes amis à nous auto- dissoudre.
Actuellement le colonialisme est de retour, les pays arabes sont les premiers visés et rien ne justifie qu’à l’instar des irakiens, des militants facilitent aux nouveaux envahisseurs leur tâche de déstabilisation de nos États très fragiles. La justice internationale n’est pas pour demain et si elle doit s’occuper de rendre justice aux victimes, elle devrait commencer par juger ceux qui ont détruit des pays et massacré des peuples ! A.M
.
المحكمة؟
منذ 6 سنوات اجتمع حوالي 40 مناضلا من الجنوب و الشمال و أسّسنا منظّمة غير حكوميّة تُعنى بمقاومة التهرّب من العقاب و ملاحقة المستبدّين و غيرهم من المسئولين عن الجرائم الكبرى و مقاضاتهم أمام القضاء الدّولي. هكذا ولدت منظّمة العدالة العالمية بمركزها في لاهاي ـ هولندا ـ غير بعيد عن المحكمة الدّوليّة. بعد أسبوعين من الآن، تنظّم هذه المنظّمة اجتماعها العام و سوف أغتنم الفرصة لأدعو رفاقي لحلّ المنظّمة http://justitia-universalis.net
حاليًا، الاستعمار عائد و البلدان العربية هي المستهدفة أوّلا بأوّل و لا يمكن للمناضلين أن يفعلوا ما فعله العراقيون من قبل، أي تسهيل زعزعة دولنا الهشّة للمحتلين الجدد. العدالة الدّولية لم يحن وقتها بعد، و إذا كان لها أن تقاضي أحد في يوم من الأيّام و تنصف الضحايا، فعليها أن تبدأ بمحاكمة أولائك الذين دمّروا بلدا نا و قتّلوا شعوبا ! 31/01/2007/
نص الحديث بالفرنسيّة: http://elkalam.com/dossiers/dossiers.php?val=173_l+impasse+
tunisienne+entretien+avec+ahmed+manai/
نص الحديث بالألمانية : http://www.anis-online.de/1/ton/37.htm/

https://tunisitri.wordpress.com/2014/08/22/ahmed-manai-2007-le-colonialisme-est-de-retour/

La CPI demande l’arrestation immédiate du fils de Kadhafi

La procureure de la Cour pénale internationale a demandé mercredi 14 juin l’arrestation immédiate du fils de l’ex-dictateur libyen Mouammar Kadhafi, Saïf al-Islam, qu’un groupe armé libyen affirme avoir relâché le 9 juin dernier.
Le mandat d’arrêt délivré à son encontre en 2011 pour crimes contre l’humanité «est toujours en vigueur et la Libye est tenue de procéder immédiatement à l’arrestation de M. Kadhafi et de le remettre à la CPI, indépendamment de toute prétendue loi d’amnistie en Libye», a déclaré Fatou Bensouda par un communiqué, disant vérifier les informations concernant sa «prétendue libération».
D’après le parquet libyen, Saïif al-Islam est par ailleurs toujours recherché par les autorités judiciaires de Tripoli où il avait été condamné à mort en 2015 pour son rôle dans la répression du soulèvement contre son père.
Il n’avait pas assisté au procès – dénoncé comme expéditif par l’ONU et des ONG – puisqu’il était détenu par un groupe armé de Zenten, à 170 kilomètres au sud-ouest de Tripoli.
Source: https://francais.rt.com/international/39719-cpi-demande-arrestation-immediate-fils-kadhafi

Plus d’histoires deCPI

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,