Aller à…
RSS Feed

25 février 2021

Rassemblement contre le financement qatari du terrorisme –


 

99

Ajoutée le 1 juil. 2017

Ce jeudi 29 juin 2017, un rassemblement s’est tenu non loin de l’Ambassade du Qatar, avenue de Friedland à Paris (les manifestations sont interdites aux abords des Ambassades en France, par convention diplomatique). Son objectif était de protester contre le financement accordé par le Qatar à divers groupes terroristes impliqués dans le « Printemps Arabe », précisément en Libye et en Syrie où certaines factions armées, proches des Frères Musulmans, ont bénéficié des provendes de l’émirat qatari pour mener à bien leurs entreprises de destruction étatique.
En Libye ceux-ci sont toujours présents dans la région de Misratah, où ils rançonnent les populations et commettent régulièrement des exactions contre elles tout en pillant les ressources du pays, vendues « au plus offrant ».
D’autres groupes armés sévissent en Libye dont des entités plus proches de l’Arabie Saoudite et des Emirats Arabes Unis par l’idéologie salafiste, takfiriste, d’inspiration wahhabite qui les animent.
Alors que Riyad braque les projecteurs sur Doha en l’accusant d’être le seul sponsor du terrorisme dans la région il s’agit de ne pas oublier la culpabilité saoudienne. Cependant, le Qatar a été particulièrement actif dans l’opération de destruction de la Libye en 2011, où la France sarkozyste notoirement très proche de Doha (alors que la Hollandie a semblé préférer Riyad…) avait envoyé son oiseau de mauvais augure en titre – BHL – sur place pour plaider (mensongèrement) contre la Jamahiriya et son dirigeant, une fois que les terroristes à la solde du Qatar avaient « dégagé le terrain »…
Alors que la Libye se convulse encore dans des affres de souffrance induites par le chaos qui y a été répandu par l’ignoble tandem saoudo-qatari, le fils de Kadhafi, Saïf al-Islam, a été libéré de sa détention et désigné par le conseil des tribus libyennes pour être leur représentant, afin de trouver une issue aux déchirements qui affligent le pays.

Davantage d’informations: http://lavoixdelalibye.com/

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,