Aller à…
RSS Feed

1 août 2021

Monsanto : cent-dix ans de pratiques dévastatrices,


Source : Libération, Mathieu Asselin, 10-08-2017

 

Exposée jusqu’au 24 septembre aux Rencontres photographiques d’Arles, l’enquête de Mathieu Asselin sur la firme américaine Monsanto est édifiante. Depuis la fabrication en 1948 d’un herbicide à base d’acide qui engendra la création de «l’agent orange», arme chimique pulvérisée sur le Vietnam, Monsanto a continué à créer des produits ultra nocifs au mépris de toute humanité.

Publicité pour Monsanto publiée après la Seconde Guerre mondiale. La firme s’impose alors comme l’un des plus grands fabricants mondiaux de caoutchouc, de plastiques, de fibres synthétiques et de phosphates. Mais surtout, elle affirme son monopole sur les PCB, dérivés chlorés du biphényle, un hydrocarbure utilisé entre autres comme conservateur alimentaire. Les PCB sont insolubles dans l’eau, très stables à la chaleur et insensibles aux acides. Pendant cinquante ans, ils vont envahir la planète

 

West Anniston, Alabama, 2012 : une maison abandonnée en raison de taux extrêmement élevés de PCB dans les environs immédiats d’une ancienne usine Monsanto. Il faut dire qu’entre 1929 et 1971, 308 000 tonnes de PCB ont été fabriquées à Anniston, et de nombreuses tonnes sont répandues dans l’atmosphère et les canalisations. 32 000 tonnes de déchets sont aussi reléguées à ciel ouvert.

Bassin de la Poca River, Virginie Occidentale, 2012 : site d’enfouissement illégal. Connue localement sous le nom de Chemical Valley, cette région fut, entre 1950 et le début des années 60, le premier producteur mondial de produits chimiques. L’usine Monsanto, située à proximité de la ville de Nitro, fut le premier développeur de l’agent orange. Les déchets étaient rejetés illégalement dans les alentours. Pendant des années, les fuites des sites d’enfouissement ont contaminé.

Source : Libération, Mathieu Asselin, 10-08-2017

Partager

Plus d’histoires deECOLOGIE