Aller à…
RSS Feed

1 août 2021

Tunisie : Un chef d’escadron US poursuivi pour liaison amoureuse dans une base US en Tunisie


Publié par Candide le dans Chroniques


 

Tunisie : Un chef d’escadron US poursuivi pour liaison amoureuse dans une base US en Tunisie
29/08/2017 16:46

L’affront posthume aux Martyrs de la Bataille de Bizerte et à ses combattants civils et militaires. Les traîtres payeront un jour leur trahison!
Ahmed Manai

 

Une cour martiale américaine vient de statuer sur une affaire où était poursuivi un lieutenant-colonel de l’armée de l’air US qui a eu une liaison amoureuse avec une subalterne de 20 ans sa cadette, alors qu’il commandait, l’été dernier, le 722ème escadron expéditionnaire chargé des opérations de drones à la base aérienne de Sidi Ahmed de la garnison de Bizerte, rapporte « Task & Purpose », site des anciens combattants américains.
Le tribunal a décidé la semaine dernière de radier l’officier de l’armée américaine, une sanction équivalente à celle d’exclusion pour cause d’indignité, assortie d’inéligibilité aux allocations de retraite, précise la même source.
Le coupable, Denis Paquette, est pilote d’avions de transport militaire C-17, marié, père d’enfants, avec une carrière de 18 ans dans l’armée de l’air américaine. En plus du chef de liaison amoureuse avec une subalterne, il est accusé de consommation d’alcool sur le lieu de travail, une charge dont il a été disculpé, plaidant en revanche coupable pour « fraternisation », c’est-à-dire implication dans des relations personnelles avec des membres du personnel engagé.
Selon le procureur militaire cité par « Task & Purpose », le commandant de l’escadron a géré la base sous son contrôle comme une « colonie de vacances ».
« Ce serait merveilleux si je pouvais faire un voyage dans le temps et prendre des décisions différentes, mais je n’en ai pas la possibilité», a dit le lieutenant-colonel Paquette au juge militaire dans une déclaration qui n’est pas faite sous serment, tout en présentant ses excuses au magistrat, à sa famille et ses aviateurs pour ses erreurs, d’après la même source.

Il y a donc bien eu un escadron militaire américain, dans une base militaire en Tunisie. On dit ça, on ne dit rien !

https://africanmanager.com/tunisie-un-chef-descadron-us-poursuivi-pour-liaison-amoureuse-dans-une-base-us-en-tunisie/

http://taskandpurpose.com/air-force-lt-col-dismissed-service-downrange-relationship/

Partager

Plus d’histoires deTUNISIE