Aller à…
RSS Feed

28 novembre 2021

Il est tombé sur son maître.


 

 26/09/2017

A force de se la péter dans son illusion de pouvoir, il fallait s’y attendre un jour ou l’autre. Lui et ses amis délirent depuis plusieurs décennies, ils sont trop arrogants et méprisants et c’est encore les peuples qui risquent de devoir assumer les propos et les fantasmes de ce dirigeant-ci.Je n’ai même pas pris le temps de bien regarder, sur une carte du monde, où nous nous trouvons précisément par rapport à ces deux puissances nucléaires qui voudraient en découdre, mais je voudrais, quand à moi, juste dire avant qu’on nous pète la tête, que nous n’avons rien demandé à ces types. Nous ne les connaissons même pas, si ce n’est dans les médias. Pourquoi devrions-nous subir les effets de leurs machines à tuer ? Allons-nous, encore une fois, n’être que des dommages collatéraux ? Il faut dire stop, à un moment donné. N’est-ce pas ?

Dans leurs nouvelles manière de s’affronter, à notre époque, ils ont les moyens de se passer de soldats. Ils n’ont donc plus besoin de nous et encore moins de nos avis. Ils se frappent verbalement, mutuellement et directement lors de leurs DÉCLARATIONS OFFICIELLES télévisées et nous annoncent à l’ONU que l’un a déclaré la guerre à l’autre, nous menaçant et nous obligeant à prier et espérer une issue favorable.

Alors que pendant ce temps, les véritables enjeux pour l’avenir de ces mêmes personnes cupides sont en train d’être démontées, loin des caméras.

Curieusement, par ailleurs, ce sont beaucoup de descendants des pays des anciens « supplétifs musulmans d’Afrique du nord » de l’armée française et belges en particuliers qui ont été envoyés en Syrie. Ça ne dérange personne ? C’est vrai ? Vraiment personne ne se demande pourquoi eux ?
Ah oui, j’allais oublier, on nous a dit qu’ils y étaient parti pour faire leur guerre sainte, leur djihad dont on n’y comprends pas grand chose, tout comme eux, d’ailleurs. Et cela, comme s’il s’agissait d’un destin normal pour eux.

OK, j’ai rien dit, comme d’habitude. Passons. On se dira une fois de plus que « ce ne sont que des arabes après tout ». C’est bien de cela dont il s’agit. N’est-ce pas ? Suis-je hors sujet ? Vous savez bien que non, chers amis, voyons.

Poursuivons donc les constatations.

Ils nous ont bassinés avec leur « terrorisme islamiste » pendant plus de 20 ans et puisque cela ne marche plus comme avant, ils passent à un autre spectacle, plus dangereux encore; celui de la symphonie des missiles de croisières nucléaires.

Et on fait comment pour stopper cette machine ?
C’est avec le bouton d’arrêt d’urgence ?

Aucune procédure dans le guide de mode de marche et d’arrêt n’a été étudiée ?

On a imaginé plein de sécurités pour prévenir un usage abusif de la valise nucléaire, dont ils sont si fiers, mais aucune étude réellement appropriée pour prévenir les débordements de ceux qui sont sensés décider de son éventuelle utilisation n’a été sérieusement faite ?
C’est sur, vous êtes certain que ça n’a vraiment pas été fait ?
Cherchez encore, il doit bien y avoir un truc qui traine quelque part. Peut-être dans les brouillons des ingénieurs et des architectes, dans les cahiers laissés dans les tiroirs de leurs bureaux, ou bien dans les bloc notes; les bouts de papiers qui trainent dans les fond de poches . Pitié, regardez et vérifiez bien. On ne sait jamais. Sauvez nous. on veut pas mourir. Pas maintenant. On a même pas pu profiter de la vie.

Trouvons vite un GEMMA où je vous en fournis un en urgence. C’est comme vous voulez. À votre service, patron.

L’humanité subit un braquage constant et elle ne voit même pas qui est cet agresseur cagoulé, capable de prendre n’importe quelle apparence en changeant de couleurs comme un caméléon.
Nous sommes majoritairement bien trop occupés à résoudre nos propres problèmes, à l’instar de ce désigné coupables d’office pour les besoins de l’époque et pour qui on a pas vraiment à chercher de preuve, c’est un arabe lui-aussi et en plus il est même musulman et déjà poursuivi pour des accusations fabriquées qu’il ne comprenait pas plus que si on l’accusait « d’apostlogie incriminée attentant à l’intégrité de personne » et que l’on ne pouvait évidemment pas comprendre sans le connaître réellement ». Lui aussi, il ne les connaissait pas. Mais il s’est abstenu de chercher à faire leur connaissance par la suite, trop déçu de toute cette magouille honteuse dont ils se sont rendu si fiers.

Merci Jean Jacques Rousseau, Voltaire, et tous les illustres, d’avoir été trop généreux au point d’avoir su partager, malgré tout, avec les malheureux qui ne comprenaient pas grand chose de vos lumières et qui en abusent, aujourd’hui encore, de manière si maladroite.

Que Dieu vous bénisse tous.

Smaïn Bédrouni,
Extrait de « Caliméro 🐣 sur Stargate »

L’image contient peut-être : 2 personnes, personnes souriantes, costume
Partager

Plus d’histoires deECOLOGIE