Aller à…
RSS Feed

20 octobre 2019

MAURITANIE : Le ministre Amedi Camara assiste à une cérémonie d’apologie de l’esclavage.


 

8 nov.2017


Le  ministre du général Mohamed Ould Abdel Aziz avec la bénédiction de l’ensemble du gouvernement encourage l’esclavage traditionnel et coutumier. Il est ministre de l’environnement et du développement durable, M. Amédi Camara assiste, en plus il est filmé à une cérémonie faisant l’apologie de l’esclavage, pendant que la présidence, le gouvernement et les officiels  nient l’existence de l’esclavage et ses séquelles sur le territoire national. Nous n’avons rien inventé et on le fera jamais.
Transcription les propos en Soninké
« Ça, c’est Idrissa Magassy, il a pris ses bagages de Paris pour venir à Nouakchott, il est accompagné par le chanceux cordonnier, le capitaine Mohamadou Diawara,  voila sa femme Coumba Sala. Apres, voila la présentation des autres: Dama Kaligora, Sidi Sakhoné, Kissima Diawara, Kissima Diouwara, après ça, celui-là, est un esclave (komé ou Dionkourounké mi-esclave, mi-libre), hop, l’intéressé remet les pendules à l’heure, « ah oui, je suis né esclave de père en fils  répond-t-il,  debout, tête baissée par contre avec une petite voix  douce» pour ne pas offenser ses maitres ministres. Vous entendez, c’est lui-même qui le dit de sa bouche, Coulibaly,  il y a des gens qui refusent ce statut d’esclave, mais, lui l’accepte, l’assume avec fierté ; il s’appelle Tapa Coulibaly ; celui-là s’appelle Almamy Soumaré du village de Goynitti  puis Papa Kalouga.
Apres, voila Mohamed Dama (Amédi Camara  ministre), il nous a offert le sacrifice d’un bœuf, nous l’avons mangé, c’est lui qui paye là nous sommes logés, nourris et blanchis. Je vous le dis, vaut mieux de s’attaquer à l’Allemagne que d’essayer de s’en prendre à cet homme, il va vous détruire comme de rien. Bakary Diabira (directeur du cabinet du président de la république, qui est chargé  l’organisation l’agenda des audiences à la présidence) nous a donné 200 milles Ouguiyas (600 euros) pour juste notre boisson, les voila dans ma main. Nous remercions M. le ministre ici debout…… »
Moralité, est-ce qu’un ministre de la république doit se comporter ainsi devant les citoyens ?  La honte de la Mauritanie d’avoir un tel gouvernement et ministre esclavagiste. Les esclavagistes, se sont ceux qui sont tapis au sommet de l’état avec exubérance. Ni plus, ni plus.


Plus d’histoires deESCLAVAGE

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,