Aller à…
RSS Feed

7 décembre 2019

Libye. Voici « les crimes atroces contre le peuple libyen » commis par par Khadafi ???


lundi 22 janvier 2018

Libye. Voici « les crimes atroces contre le peuple libyen » commis par par Khadafi ???

Le Guide Mouammar al-Kadhafi, que l’OTAN et les États-Unis ont stigmatisé comme « brutal » (ce qui leur a servi de justification pour leurs attaques aériennes et son ),  devrait être vénéré par les pour ses mérites en ce qui concerne les droits de l’homme en Libye. Les faits suivants sont seulement un extrait d’une longue liste.

Résultat de recherche d'images pour "kadhafi poutine"1. L’électricité était gratuite pour tous les citoyens.
2. Pour tous les citoyens les prêts n’avaient pas d’intérêt pour les banques publiques.
3. La maison était considérée comme un droit humain. Pas de loyer.
4. Les jeunes mariés recevaient l’équivalent de 50 mille dollars US pour l’achat de leur première maison. Le gouvernement encourageait la formation de familles.
5. La santé et l’éducation étaient gratuites. Avant Kadhafi, seulement 25 % des libyens savaient lire; aujourd’hui, ce chiffre est de 83 %.
6. Les Libyens qui ont choisi de s’engager dans l’agriculture se sont vu attribuer des terres, des logements pour leur établissement sur place, des outils, des semences et du bétail pour leur permettre de démarrer leur propre exploitation.
7. Si un libyen voulait s’éduquer ou demander un traitement médical à l’étranger, il lui était attribué l’équivalent de 2.300 dollars US par mois pour couvrir l’hébergement et le transport.
8. Le gouvernement permettait l’acquisition de voitures à 50 % de la valeur totale.
9. L’essence en Libye avec Mouammar Kadhafi l’équivalent de 14 cents de dollar.
10. Si en sortant de l’université un libyen ne pouvait pas trouver de travail, le gouvernement lui payait un salaire moyen jusqu’à ce qu’il puisse obtenir le placement  correspondant à l’éducation reçue.
11. La Libye n’avait pas de dette extérieure. Les réserves de la banque centrale estimées à 150 milliards de dollars des États-Unis, ont été distribuées en tant que butin de guerre entre les puissances qui ont occupé le pays. L’or libyen aurait été volé par la France de Sarkozy.
12. Tous les libyens ont été directement impliqués dans les revenus provenant  du pétrole, et ont déposé l’argent pour chaque citoyen sur son compte de vérification.
13. Pour chaque enfant conçu, les mères ont reçu l’équivalent de 5 mille dollars US.
14. De nombreux Libyens avaient un diplôme universitaire.
15. La Libye est un pays désertique. Kadhafi a lancé le grand projet de la rivière artificielle, qui est la plus grande eau de la planète et assure l’approvisionnement en eau de tous les citoyens et de l’agriculture du pays.
Résultat de recherche d'images pour "Libye la grande rivière artificielle"La grande rivière artificielle de Muammar Khadafi était considérée comme « la huitième merveille du monde ». Le plus gigantesque projet mondial composé de canaux souterrains et le plus énorme projet d’ingénierie qui ait jamais été réalisé.
Le 22 juillet 2011, les forces aériennes de l’ ont bombardé l’usine de Marsa am-Burajka qui fabriquait les éléments de la canalisation.

Maintenant, nous connaissons la liste des atrocités que les libyens ont dû subir pendant quatre décennies avec Mouammar Kadhafi.

L’occident a fait de la Libye un marché aux esclaves

Des africains subsahariens vendus en Libye, bien peu de réaction du monde politique français ! Pourtant la France a une lourde responsabilité dans le chaos installé durablement dans ce pays. Elle a réussi à faire adopter une résolution grâce à une interprétation abusive du droit international, ce qui a avalisé le bombardement en règle du pays, porté par l’OTAN, au nom de la démocratie et du droit de protéger les populations ; cela a abouti à une catastrophe humanitaire dont la victime est l’ensemble du peuple de Libye et au-delà les nombreux migrants passant par ce territoire où les droits humains n’existent plus.

Les pays capitalistes, fervents défenseurs du libéralisme, semblent s’accommoder de ce fait.

Conclusion

Aucun président ou roi des pays agresseurs (France, USA, GB, etc.) n’arrive à la cheville de Khadafi en ce qui concerne les réalisations pour le bien de leur population en général, et pour la partie la moins fortunée en particulier. Khadafi était donc le « mauvais exemple » à ne pas suivre. Il fallait le supprimer et détruire ses réalisations. C’est fait. L’Occident « libre et démocratique », mais impérialiste, est content : la Libye est devenue un non man’s land, une plate-forme d’expédition d’immigrés suicidaires vers l’Europe qui sont prêts à travailler pour quatre sous, comme des esclaves.
Hannibal GENSERIC

Plus d’histoires deESCLAVAGE

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,