Aller à…
RSS Feed

4 août 2021

Investig’Action mis en cause dans un grossier documentaire de France 3


Investig’Action mis en cause dans un grossier documentaire de France 3

 

La télé publique française se spécialise dans le copier-coller. Ou plutôt le copier-coller-obéir-calomnier. À présent, Investig’Action serait complice du terrorisme. C’est ce qu’affirme le documentaire “Complotisme. Les alibis du terrorisme” diffusé mardi soir. Après Caroline Fourest, la source de cette émission à sens unique est à nouveau le serial menteur Rudy Reichstadt, co-auteur du film avec le réalisateur Georges Benayoun.

 

Bien entendu, le film mélange des pommes et des poires. Entre les théories du 11 septembre, le protocole des sages de Sion et la couleur des rétroviseurs des frères Kouachi, un extrait d’une conférence de Michel Collon, soigneusement coupé et tiré de son contexte pour semer la confusion. Rien de nouveau. Un article de Nord-Eclair avait déjà tronqué ces propos. L’article avait d’ailleurs été immédiatement repris par le site Conspiracywatch de Rudy Reichstadt. Nous y avons déjà répondu. Vous pouvez consulter la conférence pour vous faire votre propre idée. De toute évidence, pour les obsédés du complotisme, il est inadmissible de se demander comment de jeunes Français ont pu commettre de tels attentats. Un lien avec la politique guerrière menée au Moyen-Orient ? Intolérable ! La responsabilité de nos dirigeants dans ce chaos ? N’y pensez pas !

 

Une fois de plus, nos détracteurs caricaturent nos idées pour mieux les critiquer. Alors, une fois de plus, nous remettons les pendules à l’heure. Investig’Action n’a pas d’avis sur les attentats du 11 septembre car, comme nous l’avons déjà expliqué ici, nous concentrons nos efforts sur ce qui a suivi : guerre contre le terrorisme, mesures sécuritaires et liberticides, propagation du choc des civilisations… Investig’Action a par ailleurs dénoncé les théories complotistes sur les guerres ou la crise financière, opposant aux idées farfelues une analyse rigoureuse des mécanismes socio-économiques qui conduisent à ces événements. Prédicateurs musulmans, marxistes laïques ou militants d’extrême-droite, tous seraient pourtant unis dans la théorie du complot d’après Reichdstadt et Benayoun. Incompétence ou mauvaise foi ? Le dernier livre de Michel Collon, Pourquoi Soral séduit, aborde tous ces thèmes. Nous enverrons un exemplaire aux auteurs de ce film et leur proposerons un débat.

 

Car hélas, le film ne donne pas la parole à l’accusé. Cela fait partie des méthodes habituelles déjà analysées. France 3 refusera certainement un droit de réponse. Bref, à vous de jouer ! Diffusez autour de vous cet excellent portrait de Reichstadt.

 

Mais aussi, cette analyse fouillée de la manipulation sur le « conspirationnisme ».

 

Ainsi que l’analyse approfondie de Michel Collon sur le complotisme. Pas un mot sur France 3 évidemment!

Plutôt que de réfléchir à leur propre responsabilité dans la montée du complotisme, les médias dominants défendent leur business et leur monopole :

 

Les complots, ça existe ou pas ?

Le complotisme permet-il de comprendre le monde ?

Pourquoi certains parlent-ils tant de « théorie du complot » ?

Les médias font-ils le jeu du complotisme ?

 

Sur le terrorisme dit « jihadiste », le livre Charlie de Michel Collon (tabou en télé) dévoile comment les Etats-Unis ont fabriqué le terrorisme « jihadistes ».

 

La bataille de l’info fait rage. Reichstadt est un petit soldat servant à empêcher les gens de réfléchir. Il n’a pas le courage de débattre, seulement de calomnier. Aux ordres du pouvoir, il sert à justifier les attaques macronesques contre la liberté d’expression sur Internet.  Alerte !

L’info n’est pas un luxe, c’est un droit
Investig’Action mis en cause dans un grossier documentaire de France 3
LA REDACTION – 25.01.2018

> La télé publique française se spécialise dans le copier-coller. Ou plutôt le copier-coller-obéir-calomnier. À présent, Investig’Action serait complice du terrorisme. C’est ce qu’affirme le documentaire “Complotisme. Les alibis du terrorisme” diffusé mardi soir. Après Caroline Fourest, la source de cette émission à sens unique est à nouveau le serial menteur Rudy Reichstadt, co-auteur du film avec le réalisateur Georges Benayoun.

La présidence de Trump survit en arrosant la classe dirigeante
FRED GOLDSTEIN – 23.01.2018

> Un nouveau livre sur les coulisses de la Maison Blanche est venu alimenter la polémique contre Donald Trump. Les critiques sont nombreuses depuis que le président a pris ses fonctions. Mais, pour Fred Goldstein, il faut distinguer les intellectuels, journalistes et autres académiciens au service de la classe dirigeante et la classe dirigeante elle-même.

La responsabilité de protéger le monde… des États-Unis
AJAMU BARAKA – 21.01.2018

> L’une des armes de propagande les plus ingénieuses jamais mises au point est que les puissantes nations occidentales dirigées par les États-Unis ont la responsabilité morale d’utiliser la force militaire pour protéger les droits des peuples opprimés par leurs gouvernements.

Sexisme et violences faites aux femmes
MICHÈLE JANSS – 19.01.2018

> Les actrices portaient du noir à la cérémonie des Golden Globes afin de protester contre le harcèlement à Hollywood. #balancetonporc ou #metoo ont fait couler beaucoup d’encre. Dans une tribune au « Monde », un collectif de 100 femmes dénonce un certain puritanisme et la négation des rapports de séduction. Le débat s’enflamme autour des violences faites aux femmes mais se perd trop souvent dans des polémiques stériles.

Quand le capitalisme réduit les villes indonésiennes à des carcasses infestées
ANDRE VLTCHEK – 23.01.2018

> Andre Vltchek décrit la nature « fasciste » des villes indonésiennes dans lesquelles la primauté du profit est poussée à l’extrême au détriment de la population. « En réalité, tout s’est effondré. Les villes elles-mêmes se sont effondrées. Non pas métaphoriquement ou hyperboliquement mais concrètement, pratiquement », rapporte-t-il.

6/2, Namur – Conférence-débat avec Michel Collon:
> Le Monde selon Trump
> Rencontre / débat avec Michel Collon animée par Guy Fays.
> Mardi 6 février 19h30.
> Librairie Papyrus, 16 rue Bas de la Place, Namur.
> Org. Carrefour des Cultures et Papyrus.
> Renseignements et inscriptions : [email protected]
> – 081/41.27.51, [email protected] – 081/22.14.21
> Après le débat, Michel Collon signera ses livres au stand Investig’Action.
Des événements à Bruxelles en hommage à Lumumba
MARA MERONI – 24.01.2018

> Des hommages ont été rendus à Lumumba le dimanche 21 janvier à Bruxelles avec l’inauguration de la place itinérante Lumumba et le concert du groupe congolais « Rumba Lumumba »

Les preuves du crime économique contre le Venezuela
ALFREDO SERRANO MANCILLA – 23.01.2018

> Laisser de côté ce que Venezuela confronte aujourd’hui, sous forme d’une multi-agression permanente en matière économique, est un acte d’irresponsabilité délibérée. Ce serait aussi une analyse partielle et biaisée. Ce serait la même chose que d’analyser l’économie mexicaine sans considérer qu’elle a les États-Unis comme voisin du nord. Ou supposer qu’un pays a de l’accès à la mer sans l’avoir. Donc, comment une étude ou une proposition peut-elle être lue sur la base de prémisses fausses et inexistantes, éclipsant une bonne partie de ce qui se passe?

« Chasse aux sorcières » en Pologne : la solidarité internationaliste comme réponse à la criminalisation du communisme
JACQUES KMIECIAK – 23.01.2018

> Le 1er février 2018, s’ouvrira en Haute-Silésie le procès de militants du Parti communiste polonais (Komunistyczna Partia polski / KPP). Historien et géopoliticien spécialiste de l’Europe centrale et de l’est, Bruno Drweski évoque les enjeux d’un procès appréhendé par les autorités polonaises comme un premier pas vers une délégalisation d’une organisation fondée en 2002.

Le Japon a-t-il rejoint le « grand jeu » dans l’Océan indien ?
LASANDA KURUKULASURIYA – 23.01.2018

> Le Japon compte investir dans des infrastructures portuaires et énergétiques au Sri-Lanka. Les deux pays entretiennent de bonnes relations depuis longtemps. Mais Lasanda Kurukulasuriya relève le contexte troublant dans lequel s’inscrit ce projet: les tensions sont de plus en plus fortes dans l’Océan indien entre la Chine d’une part et les Etats-Unis et leurs alliés d’autre part.

Che Guevara, apôtre des opprimés IV
SALIM LAMRANI – 23.01.2018

> Le cinquantième anniversaire de l’assassinat du Che en Bolivie le 9 octobre 1967 offre l’occasion de revenir sur le parcours du révolutionnaire cubano-argentin qui a dédié sa vie à la défense des « Damnés de la terre ».

Notre boutique en ligne
Ref : 118415 – [email protected]

Partager

Plus d’histoires deLiberté d' Expression