Aller à…
RSS Feed

19 septembre 2020

L’invention du Rabbin antisémite


Serge Grossvak

Lundi 27 janvier 2020

Avec constance, année après année, pas à pas, le gouvernement Israélien s’emploie à faire adopter une nouvelle définition de l’antisémite afin de criminaliser une opinion politique. Par lâcheté autant que par médiocrité notre Macron a cédé son pas à son tour. Très sale période pour la liberté d’opinion dans une Europe aux Lumières éteintes. Aujourd’hui des mots dans une loi, demain des femmes et des hommes derrière des barreaux et d’autres qui se taisent par peur. C’est cela l’offensive pour l’assimilation de l’antisionisme à l’antisémitisme. C’est cette page noire sur notre idéal national.

Au moins que la honte reçoive son ridicule. Ainsi, s’il devient répréhensible de contester l’existence d’Israel (à la différence du Kossovo, par exemple), alors notre pays va devoir intenter des procès contre certains Rabbins (y compris israéliens). Aux yeux de ces hommes de religion, sans doute intransigeants, Israel n’a aucun droit d’exister aujourd’hui puisque ce pays ne peut naitre de l’oeuvre des hommes mais doit être apporté par le Messie. Nous attendons avec impatience et sourire l’inculpation pour antisémitisme de ces infaillibles Rabbins.

Macron aura accédé au rang de Messie après celui de Pharaon, simple ré écriture de cette Histoire qui aura proclamé Israel au dessus des lois terrestres comme Divines. Nous avons un grand Président.

Sourire des oppresseurs et lâcheté du monde, la promesse des libérés d’Auschwitz ne sera jamais tenue, « de nouveau ça ». Notre monde attend, attend depuis des années, que « le crime de guerre, voir contre l’humanité » constaté par les 7 juges mandatés par l’ONU (commission Goldstone) voit le début d’une convocation de la Justice internationale. Snippers de Tsahal, vous pouvez chaque vendredi arracher quelques jambes de manifestants, et retourner dans vos jolies maisons pour jouer avec vos enfants. Comme vos prédécesseurs des camps de la mort. Hannah Arendt avait raison, « banalité du mal ».

Serge Grossvak

 

 

Le sommaire de Serge Grossvak
Le dossier politique
Les dernières mises à jour

Source : Page FB de l’auteur

Plus d’histoires dePalestine

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,