Aller à…
RSS Feed

1 juin 2020

Le virus du terrorisme, créé par les ingérences meurtrières et l’inhumanité des occidentaux, sera, in fine, plus meurtrier et plus difficile à éradiquer que le Covid-19


Publié par Gilles Munier sur 1 Mai 2020, 09:13am

Par Dominique Delawarde (30/4/20)*

Comme nous l’avons déjà évoqué lors de précédents bulletins, la campagne anti-Chine et anti-Russie bat son plein en occident. Il faut rappeler le double objectif des gouvernances occidentales dans cette affaire:

1 – Faire diversion sur leur gestion désastreuse de la pandémie en trouvant un bouc émissaire,

2 – Préparer les opinions publiques occidentales et les états-majors à inscrire Chine et Russie comme les ennemis  majeurs de l’OTAN lors de la réactualisation du concept stratégique en cours d’élaboration.

Les politiques, mais aussi les services spéciaux, les médias et les experts autoproclamés qui les soutiennent se sont mis dans la tête d’établir une responsabilité chinoise dans la pandémie et ses ravages et, pourquoi pas, de faire pression pour obtenir des «réparations de guerre» pour compenser les préjudices subis.

Dans cette affaire, «la coalition occidentale» ne manque ni d’air, ni de culot. Je rappelle que le bras armé de cette coalition (tout ou partie des pays membres de l’OTAN) a largué plus d’un million de bombes depuis 1995 sur des pays qui n’avaient agressé  aucun de ses membres. Cette coalition a semé le chaos et causé directement ou indirectement la mort de millions d’êtres humains pendant trente années, le plus souvent sans accord de l’ONU et sous des prétextes mensongers que tout le monde connaît bien aujourd’hui (Armes de destruction massives de Saddam Hussein, faux massacres de Racack ou de Benghazi, attaques au gaz sous faux drapeau en Syrie …..).

Jamais la moindre «réparation de guerre» n’a été payée par les états voyous agresseurs (occidentaux) aux pays détruits et ruinés qu’ils ont laissés derrière leurs interventions calamiteuses (Serbie, Irak, Libye, Syrie, Afghanistan). Bien au contraire, en application de la loi du plus fort, cette coalition occidentale a toujours cherché à tirer profit de ses ingérences intéressées en pillant les ressources des pays illégalement occupés (actuellement le pétrole syrien et irakien).

S’agissant de virus, les occidentaux en ont créé un par leurs ingérences meurtrières et leur inhumanité (humiliations d’Abu Graib, torture à Guantanamo): c’est celui du terrorisme. Il sera, in fine, plus meurtrier et plus difficile à éradiquer que le Covid-19.

Alors, oser demander des réparations pour ce qui pourrait bien être un châtiment divin (les cinq pays occidentaux les plus meurtris aujourd’hui sont, par une étrange coïncidence, ceux qui ont le plus activement participé aux agressions otaniennes), relève du délire ou de la farce.

Pour vous donner une idée de la réaction chinoise aux prétentions saugrenues de certains pays occidentaux, je laisse à chacun le soin de méditer ce dernier texte d’un diplomate chinois en poste à Paris sous le titre: «Pourquoi l’épidémie de Covid-19 est-elle à ce point politisée ?» 

http://www.amb-chine.fr/fra/zfzj/t1773585.htm 

Les chinois ne sont plus seuls, ils sortiront plus puissants de la crise qu’ils n’y sont entrés et voudront peut être même en profiter pour changer quelques règles dans le jeu économique mondial. Ce deuxième texte, en anglais nous montre qu’ils songent plus que jamais à remettre en cause le rôle du «roi dollar»:

https://www.reuters.com/article/us-china-gold-currency/shanghai-gold-boss-wants-super-sovereign-currency-for-post-crisis-times-idUSKCN22A1FY

 Bonnes lectures

*Source : Remarques liminaires (bulletin Covid du 1er mai 2020)

*Dominique Delawarde, général (2s) – ancien chef du bureau Situation-Renseignement-Guerre Électronique de l’Etat-major Interarmées de Planification Opérationnelle – fait le point, tous les jours, sur la pandémie Covid-19.

Par Dominique Delawarde, sur « France-Irak Actualité » Cliquer ici

Plus d’histoires deChine

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,