Aller à…
RSS Feed

29 novembre 2021

41 écoles de Berlin infectées par le coronavirus


Moins de 15 jours après la rentrée, 41 écoles de Berlin infectées par le Covid

par lecridespeuples

Source : RT, 21 août 2020

Traduction : lecridespeuples.fr

Au moins 41 écoles de Berlin affirment que des centaines de leurs élèves et enseignants sont en quarantaine, moins de deux semaines après que les écoles ont rouvert leurs portes dans la capitale allemande.

Les écoles élémentaires, les lycées et les lycées professionnels sont tous concernés, a écrit vendredi le quotidien Berliner Zeitung, et les autorités éducatives de la ville ont confirmé ces chiffres à l’AP.

5f3fa63c85f54068e4763e6b

La réouverture des écoles et les risques possibles de clusters de virus sont vivement débattus en Allemagne. Il y a 825 écoles à Berlin. Certains États du pays sont toujours en vacances d’été, tandis que d’autres sont de retour à l’école depuis environ deux semaines.

Le gouvernement allemand a déclaré plus tôt qu’il était déterminé à ne pas reconfiner les écoles comme ce fut le cas en mars, même si les taux d’infection augmentent. Néanmoins, les écoles ont reçu l’ordre d’envoyer les élèves infectés, ou les classes susceptibles d’être exposées, en quarantaine.

Garder les écoles ouvertes est une « priorité absolue » pour le gouvernement de Berlin, et plus important que de permettre aux supporters de retourner dans les stades sportifs ou de se rassembler pour des événements de masse.

La chancelière Angela Merkel a déclaré jeudi qu’il y avait trop de réglementations différentes en place à travers le pays. Les gens « ne comprennent tout simplement pas » pourquoi ils sont autorisés à faire une chose à Berlin qui pourrait être interdite en Bavière, a-t-elle ajouté.

Au moins 230 048 personnes ont été infectées par le virus en Allemagne et 9 260 en sont décédées, selon l’Institut Robert Koch.

***

En France, repousser la rentrée pour permettre aux personnels de préparer le dispositif sanitaire n’est « pas une hypothèse » pour Blanquer. Pour rappel, au mois de mai, le preux Edouard Philippe encourageait les parents à renvoyer leurs enfants à l’école, tout en gardant sa fille à la maison pour un ridicule prétexte humanitaire (laisser la place à d’éventuels « publics prioritaires », car comme chacun le sait, les enfants des ministres sont scolarisés dans le public, souvent en zone d’éducation prioritaire).

Pour soutenir ce travail censuré en permanence et ne manquer aucune publication, faites un don, partagez cet article et abonnez-vous à la Newsletter. Vous pouvez aussi nous suivre sur Facebook et Twitter.

Partager

Plus d’histoires deAllemagne