Aller à…
RSS Feed

26 novembre 2020

Les chiites au Liban. Une malédiction …. qu’ils partent !


INSTITUT TUNISIEN DES RELATIONS INTERNATIONALES

Les chiites au Liban. Une malédiction …. qu’ils partent ! par Sarkis al-Cheik Dawhi

Je vous invite à lire cet excellent article de Sarkis al-Cheik Dawhi qui a été partagé par Ghada Yafi.

Je l’ai traduit en français parce que je partage non seulement chaque mot de ce texte mais aussi l’esprit afin de permette aux francophones de mieux connaître la communauté chiite , si diabolisee par les sionisto-impérialistes et leurs laquais . Cette respectable communauté fière et solide comme le cèdre est le symbole de la gloire du Liban.
Zohra Credy
Les chiites au Liban. Une malédiction …. qu’ils partent !
Il y a cinq ans, j’ai écrit un article sur les chiites au Liban intitulé: « Les chiites sont une malédiction … La pire des calamités qu’ils partent
La controverse existe toujours, et elle peut persister et durer indéfiniment. Mon jugement reste ferme, mon opinion n’a pas changé, mes principes n’ont plus et mes convictions n’ont pas été érodées.
Je n’ai pas écrit l’article, à l’époque , pour gagner la faveur des chiites ou tirer un quelconque avantage du duo chiite ( Le Hezbollah /Amal), mais plutôt pour témoigner de la vérité, et rien que la vérité. Une vérité que j’ai découvert le jour où je me suis débarrassé de mes idées reçues et du dogmatismes aveugle sous ses diverses formes, et j’ai connu l’honorable communauté chiite , la communauté chiite du Liban.
Mettre en cause des idées reçues est un processus difficile qui demande beaucoup d’efforts , d’audace et de courage, mais c’est un acte héroïque qui libère l’homme de toutes les contraintes que lui imposent sa famille et sa société.
Je n’ai pas été élevé à mentir à ma famille, mais à être honnête et à dire la vérité, quel que soit le prix à en payer
Les chiites au Liban sont une malédiction, une calamité , une controverse pour ceux qui les considèrent comme une menace existentielle pour le Liban et la région.
Oui, les chiites au Liban sont une malédiction pour nous, parce qu’ils n’ont pas accepté la honte, la disgrâce, l’humiliation et le déshonneur pour eux-mêmes … Ils ont donc combattu l’armée sioniste, prétendument « invincible » avec des pierres, de l’huile bouillante et des fusils de chasse, puis avec des armes sophistiqués et des esprits éveillés et vivaces alors ils l’ont battu , humiliée et chassée. Ils l’ont vaincue, libérant ainsi notre cher Sud des griffes de l’occupatiin en l’an 2000, puis de nouveau en 2006 prouvant au monde entier qu’Israël est plus faible qu’une toile d’araignée
Oui, les chiites au Liban sont une malédiction, car ils ont combattu avec une grande force des groupes terroristes et takfiri et ont présenté leurs corps comme boucliers protecteurs aux frontières orientales au côté des héros de l’armée libanaise, ils ont ainsi sauvé le Liban en l’arrachant de la bouche de l’ogre terroriste takfiri, et protégé son peuple des massacres les plus horribles et de bains de sang qui n’auraient épargné aucune personne , aucune région, aucune confession quelles qu’elles soient, sunnite, chrétienne ou druze. Ce qui s’est passé en Syrie et en Irak est la meilleure preuve de ce que j’écris.
Les chiites au Liban sont des terroristes, parce qu’ils ont combattu les sionistes, les takfiris et les terroristes, ils n’ont pas tué des enfants, ni des jeunes , ni des personnes âgées, ils n’ont pas coupés les têtes et n’ont pas prélevé les cœurs de leurs ennemis et les foies pour les dévorer. De même . ils n’ont pas violé les vierges et les femmes et ne les ont pas vendues comme esclaves sexuelles sur les marchés . Ils ne se sont pas acharnés sur les cadavres de leurs ennemis , ni se sont vantés devant les caméras des persécutions commis envers leurs ennemis israéliens et terroristes salafistes . Les chiites n’ont pas commis de massacres contre des innocents sans défense, ils n’ont pas exécuté leurs prisonniers en les torturant , en les pendant , en les brûlant, en les noyant, et en les les exécutant froidement à bout portant. Non , ils n’ont pas détruit les maisons au-dessus de la tête de ses occupants , ils n’ont pas saccagé les antiquités et volé le patrimoine et ils n’ont pas exécuté les soldats dans les casernes, ni les religieux dans les lieux de culte, ni kidnappé les ecclésiastiques. Ils n’ont pas tué les chrétiens, les sunnites et les druzes …
Les chiites sont-ils ceux qui ont fondé Al-Qaïda, Daech, Jabhat al-Nusra, al-Takfir wal-Hijra et d’autres groupes terroristes takfiri? Oussama ben Laden, Abu Bakr al-Baghdadi et Abu Omar Tchétchéni, les autres émirs et figures du terrorisme sont-ils chiites? Et ils ne sont certainement pas musulmans ou sunnites, car les terroristes n’ont ni religion ni secte.
Les chiites au Liban sont des mécréants parce qu’ils n’ont pas jeté l’anathème sur les chrétiens , les sunnite ou les druzes, et ils n’ont pas enlevé de nonnes, d’évêques et des clercs , ils n’ont pas assassiné des cheikhs et des muftis, ils n’ont pas détruit les églises, les monastères et les mosquées, ils n’ont pas profané les tombes des saints, ils n’ont pas détruit les statues de la Vierge , ni celles de Jésus, ni les croix , ni les icônes ni brûlé la Bible, et ils n’ont pas tué ceux qui ne sont pas chiites ni leur ont imposé de payer un tribut ( la fidya: que les terroristes ont imposé à ceux qui ne partagent pas leurs croyances: doctrine wahhabite ).
Les chiites au Liban sont des traîtres parce qu’ils n’ont pas rencontré Sharon et Natanyahou et n’ont pas serré la main aux dirigeants israéliens et n’ont pas planifié avec les généraux sionistes l’invasion de Beyrouth et des territoires libanais et n’ont pas eu le privilège de se promener sur leurs chars ni le « luxe  » d’avoir leurs précieux cadeaux : armes , tenues militaires…
Les chiites sont des traîtres parce qu’ils n’ont pas envoyé du ravitaillement, de l’argent , des armes , des couches culottes , du lait aux terroristes en Syrie et à Ersal
Les chiites au Liban sont des traîtres , parce qu’ils préfèrent mourir plutôt que de prêter allégeance à l’oppresseur, à l’occupant et à l’agresseur, parce qu’ils refusent de renoncer à un grain de leur terre , à une goutte d’eau de leur mer, ou de céder une goutte de leur gaz, de leur pétrole et un millimètre des frontières de leur pays.
Les chiites sont de vrais terroristes au Liban aux yeux de ceux qui n’ont jamais senti le parfum de la dignité et de la fierté que dégage leur pays , ceux qui ne se sont jamais nourris de la générosité de leur terre, parce que habitués à avaler le rabais des étrangers, à lécher les pétrodollars dans les palais des familles royales du Golfe, ceux qui sont devenus addicts de l’humiliation, de l’assujettissement et de la soumission
Qu’ils partent parce qu’ils ne sont ni des traîtres, ni des agents, ni des conspirateurs …
Qu’ils partent parce qu’ils sont les plus généreux, les plus honorables, les plus purs, les plus beaux, les plus grands, les plus honnêtes et les plus intègres
Qu’ils partent parce qu’ils confondent les lâches, les soumis et les vils et démasquent leur immoralité leur pseudo-patriotisme, arabisme et humanisme …
Qu’ils partent dans le monde de Jésus de Muhammad et de ses compagnons là où la bannière de « Non à l’humiliation » flotte sur les toits et les sommets, et qu’ils emportent avec eux tout résistant libre et honnête qui refuse l’humiliation et le déshonneur, et préfère le combat des braves à la vie des infâmes
Qu’ils partent et emmènent avec eux leurs leaders, leurs martyrs, leurs blessés, leurs combattants, leurs héros, leur Résistance , leur détermination, leur fierté, leur dignité et leur vigueur
Qu’ils partent en emportant avec eux la gloire du Liban qu’ils ont fait avec leur sang, leur force et leurs sacrifices …
Traduction Zohra Credy
J’ai mis entre parenthèses les termes que j’ai ajoutés pour une meilleure compréhension du texte
Qu’ils partent
#الشّيعة في #لبنا النّقمات.. فليرحلوا.

Plus d’histoires dehetzbollah

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,