Aller à…
RSS Feed

22 septembre 2021

‘Au nom de la liberté d’expression, des provocateurs déchirent durablement la société’


Poutine sur Charlie Hebdo :
Mardi 24 novembre 2020

Rencontre avec des représentants d’associations religieuses, le 4 novembre 2020.

Conformément à la tradition, le Président russe a rencontré des représentants des différentes confessions religieuses lors de la journée de l’unité nationale. Cette année, la réunion s’est tenue par vidéoconférence.

Source : Kremlin

Traduction : lecridespeuples.fr

La réunion a été suivie par le patriarche Kirill de l’Eglise orthodoxe de Moscou et de toute la Russie, le chef de la Sangha traditionnelle bouddhiste de Russie Pandito Khambo Lama Damba Ayusheev, le président du Centre de coordination musulmane du Caucase du Nord Ismail Berdiyev, l’archevêque de l’Église évangélique luthérienne de Russie Dietrich Brauer, le président du Conseil des muftis de Russie et président du conseil religieux des musulmans de Russie Ravil Gaynutdin, le premier vice-président de la division euro-asiatique de la Conférence générale de l’Église des chrétiens des adventistes du septième jour Oleg Gontcharov, le chef du Diocèse de Russie et du Novo-Nakhitchevan de l’Église apostolique arménienne, l’Archevêque Ezras, le métropolite Kornily de Moscou et de toute la Russie de l’Église orthodoxe russe ancien rite, le grand rabbin de Russie et président de l’Organisation religieuse centralisée de la Fédération de judaïsme orthodoxe des communautés juives de Russie Berel Lazar, l’Évêque en chef de l’Union des chrétiens évangéliques (pentecôtistes) de Russie Sergei Ryakhovsky, et le responsable du Directorat du Centre spirituel central des musulmans de Russie Talgat Tadzhuddin.

[Note du Cri des Peuples : cette rencontre est en quelque sorte l’équivalent russe de notre dîner du CRIF, la République française ne reconnaissant que la communauté judéo-sioniste.]

Vladimir Poutine : Mes chers amis, bonjour,

Je suis heureux de vous accueillir à notre réunion. J’adresse mes salutations à tous les représentants des religions traditionnelles de Russie !

Et tout d’abord, je voudrais vous féliciter, vous et tous les citoyens de la Russie, notre grand pays multinational, à l’occasion de la Journée de l’unité nationale !

Cette fête nationale a été programmée pour coïncider avec les événements héroïques du début du XVIIe siècle, lorsque le peuple russe a mis fin à la tragédie du Temps des troubles.

Des personnes de plusieurs ethnies et confessions différentes faisaient partie de ceux qui se sont soulevés contre les conflits internes et l’humiliation de leur pays. Ils étaient unis dans la lutte contre les envahisseurs étrangers, la scélératesse et la trahison et ils ont gagné ; ils ont restauré l’intégrité de l’État et sa puissance, et ont sauvé la Patrie.

Nous savons que de si grands actes civils sont accomplis par ceux qui sont dévoués à la Patrie, convaincus que leur unité est une force puissante et imparable.

Il y a eu de nombreux exemples de nos peuples défendant leur pays. Cela s’est produit en 1812 [face à Napoléon] et à nouveau lors des épreuves sans précédent de la Grande Guerre patriotique [1941-1945]. Le courage des défenseurs de la patrie ne connaissait pas les distinctions nationales. Ils ont été inspirés par l’amour pour leur famille, leurs enfants, leur foyer et le sentiment de camaraderie fraternelle, tant de valeurs morales qui sous-tendent la culture et la tradition de tous nos peuples, de nos religions traditionnelles.

Le patriotisme et l’unité de nos citoyens, des idéaux moraux communs continuent d’unir notre société, notre immense pays multinational et multiconfessionnel.

Voir Nasrallah : la guerre déclarée par Macron à l’Islam est vouée à l’échec

Tous nos gens ont connu des épreuves et des joies, remporté de grandes victoires, passé les tests les plus difficiles et ont historiquement prouvé leur choix de vivre en paix ensemble.

Les traditions d’attitude aimable et respectueuse entre les personnes de différentes ethnies et croyances religieuses nous ont été léguées par nos ancêtres. Mais être fier de cet héritage spirituel vivant, expérimenter la création d’une civilisation unique ne suffit pas. Bien sûr, nous avons le droit d’être fiers et nous devrions l’être. Mais ce n’est pas assez. Ces valeurs doivent être protégées, renforcées et nourries. C’est notre devoir commun, pour cette génération et les générations futures.

Il est important de comprendre que le monde traverse de profonds changements. Les valeurs traditionnelles sont confrontées à de sérieux défis. Malheureusement, de nombreuses questions difficiles et sensibles dans les relations interethniques et interreligieuses font l’objet de spéculations et de jeux géopolitiques sans scrupules. Les extrémistes et les radicaux s’accrochent à cela et incitent à la haine et à l’animosité mutuelles.

Voir Le choc des civilisations selon Vladimir Poutine : nihilisme vs valeurs traditionnelles

Je voudrais répéter que la paix interethnique et interreligieuse est la clé de voûte de notre immense pays. Celle-ci nécessite une attention constante de la part des autorités, de la société et des médias. Le travail ici doit être délicat, méticuleux et complet. Et c’est ainsi que nous essayons d’agir, de la manière la plus délicate et la plus constructive.

De plus, la situation dans un certain nombre de pays, comme nous l’avons vu, est difficile ; on voit à quoi ont conduit les actions de certains provocateurs ; ceux qui, sous couvert de la liberté d’expression, offensent les sentiments des croyants, et ceux qui s’en servent comme raison pour justifier la violence et l’intolérance. Il n’y a qu’un seul résultat : les conflits se développent au sein de la société comme une boule de neige et peuvent couver pendant des années et des décennies.

Ensemble, nous devons faire tout ce que nous pouvons pour empêcher de tels développements dans notre pays.

Voir Quatre jurisprudences de la Cour européenne des droits de l’homme qui condamnent les atteintes aux sentiments des croyants

Les chefs spirituels de la Russie ont un rôle spécial pour harmoniser les relations interethniques et interreligieuses et empêcher l’extrémisme et le terrorisme. Les gens écoutent vos opinions, vos paroles et lorsque vous exprimez votre position de solidarité, votre engagement clair envers les valeurs de paix, de gentillesse et de miséricorde, c’est extrêmement important.

Je voudrais souligner le grand potentiel des organisations religieuses dans le service communautaire. Des représentants de toutes les religions contribuent à notre lutte commune contre la propagation du dangereux virus.

Vous unissez autour de vous des personnes bienveillantes qui, avec le clergé, s’engagent dans un travail bénévole, risquant parfois leur propre vie pour soutenir ceux qui ont besoin d’aide et de soins, quelle que soit leur appartenance ethnique ou leur religion.

Je le répète, le clergé travaille à proximité d’individus infectés par le coronavirus, et ils risquent parfois leur propre vie pour subvenir aux besoins de leurs proches. Malheureusement, des tragédies peuvent survenir lorsqu’elles meurent elles-mêmes alors qu’elles s’acquittent de leur devoir pastoral de manière désintéressée et non pour de l’argent.

Voir Norman Finkelstein : Charlie Hebdo n’est pas satirique, il est sadique

J’ai souligné à maintes reprises que la chose la plus importante pour nous est la valeur absolue de chaque vie humaine. Et ce choix est dicté, dans une large mesure, par les valeurs qui sous-tendent les religions traditionnelles de Russie : Christianisme orthodoxe, autres confessions chrétiennes, Islam, Bouddhisme, Judaïsme.

Ce n’est pas un hasard s’il y a quatre textes sacrés –la Bible, le Coran, la Torah et Kangyur– qui se trouvent ici sur la table à ma gauche. Des valeurs durables se retrouvent dans chacun d’eux, et la clé, la valeur déterminante de chacun est l’amour pour les autres, pour votre prochain, indépendamment de sa race, de son appartenance ethnique ou de sa tradition. Et lorsque les Écritures parlent de voisins ou de frères, nous comprenons que cela signifie non seulement les confrères religieux, mais toutes les personnes en général, parce que tous les gens sont égaux devant Dieu dans toutes les religions du monde.

Voir Patriotisme, nationalisme et chauvinisme : de Vladimir Poutine à Marine Le Pen ?

Et aujourd’hui, je voudrais évoquer quelques mots de ces livres. Permettez-moi d’en citer quelques-uns.

La Bible. « Il n’y a pas d’homme plus grand que celui qui donne sa vie pour son ami. » Ou encore : « Quiconque prétend aimer Dieu mais déteste un frère ou une sœur est un menteur. Car quiconque n’aime pas son frère ou sa sœur qu’il voit, comment peut-il aimer Dieu, qu’il ne voit pas ? »

Et le Coran. « Dis : Je ne vous demande aucun salaire pour [la révélation de l’Islam], si ce n’est l’amour envers les proches. » Et encore : « Quiconque fait une bonne action, Dieu lui rendra deux fois plus. » Et encore : « Certes, Dieu est avec ceux qui craignent Dieu et qui font de bonnes actions. »

La Torah. « Tu ne haïras pas ton frère dans ton cœur. Tu ne réprimanderas pas ton prochain et ne commettras pas de péché à cause de lui. Tu ne dois ni te venger ni en avoir rancune ; tu aimeras ton prochain comme toi-même. »

Et enfin, les paroles de Bouddha. « La haine ne cesse pas par la haine ; la haine cesse par l’amour. C’est la règle éternelle. Si une personne fait du bien, laissez-la le faire encore et encore. Qu’elle y trouve du plaisir, car le bonheur est l’accumulation du bien. »

Voir L’avertissement de l’Iran, du Hezbollah et de Kadyrov aux pyromanes de l’islamophobie

Mes amis, encore une fois, je voudrais vous féliciter à l’occasion de la Journée de l’unité nationale. Il est hautement symbolique que cette fête ait été constituée à l’initiative du Conseil interreligieux de Russie. C’est une preuve supplémentaire que le chemin historique de la Russie en tant que grande puissance a été défini par une coopération pacifique et fructueuse entre différents peuples et religions.

Je vous souhaite le succès sur la voie du service spirituel.

Pour ne manquer aucune publication et soutenir ce travail censuré en permanence, partagez cet article et abonnez-vous à la Newsletter. Vous pouvez aussi nous suivre sur Facebook et Twitter.

 

Le sommaire de Sayed Hasan
Le dossier Russie
Les dernières mises à jour

Source : Le cri des peuples
https://lecridespeuples.fr/…
Partager

Plus d’histoires deDroit de l'Homme