Aller à…
RSS Feed

25 juin 2021

C’est toute la Palestine qui est à décoloniser


Si l’on lit les stratèges israéliens ou des extrémistes intelligents comme Lieberman on voit que les promoteurs de la cause sioniste sont en train d’envisager sérieusement la défaite complète du sionisme, et cela encore plus vite aujourd’hui, avec le changement du rapport de force depuis quelques jours puisqu’ils découvrent tous, et avec eux le « peuple israélien » (qui n’existe en fait pas) que le territoire « israélien » n’a aucun arrière stratégique, donc aucune base de repli sure, ce qui le rend totalement vulnérable et menacé en permanence. Et quelques milliers de morts gazaouis ou cisjordaniens, voire « Arabes israéliens », de plus infligés par l’intrigant Netanyahou à la petite semaine n’y changeront rien, bien au contraire.

 

Comme le dit Lieberman, « Si telle est notre situation face au Hamas, alors quelle est-elle face au Hezbollah et à l’Iran ? » …sans parler du renforcement de la Syrie qui, il s’avère selon le porte-parole du Hamas lui-même, qu’elle a aidé le Hamas récemment à produire ses missiles, malgré l’ex-« printemps arabe », qui est donc une étape historique regrettable mais dépassée. Et la Jordanie semble pouvoir basculer dans la résistance elle-aussi tandis que le trône de Sissi s’effrite, et même celui des Saoud, sans parler de l’apport à prévoir d’Ansarullah à la cause sans doute pour bientôt. Même l’AIPAC perd des plumes aux Amériques.

 

Vu cette situation, la stratégie des antisionistes arabes doit être de continuer à faire peur, de jouer sur la peur, et de pousser ainsi le maximum de juifs occupant la Palestine, surtout européens, à ré-émigrer dans leurs pays ou ailleurs en Occident (ou au Birobidjan ?), ce qui est tout à fait réaliste vu que les citoyens israéliens découvrent qu’ils sont partout bombardables et que leur société de consommation est sous menace constante. Cette émigration en réaction à la situation actuelle, contribuera à changer l’équilibre démographique en faveur des Palestiniens et à redonner espoir du coup pour un droit du retour pour les réfugiés, porte ouverte à un Etat commun majoritairement arabe et coeur du monde arabe, projet qui devient du coup réaliste à moyen terme.

 

 

A partir de ce moment là, le rapport de force évoluera rapidement en faveur des Palestiniens et des patriotes arabes ou des musulmans éclairés en Turquie ou ailleurs, au dépens des réactionnaires arabes et musulmans soumis au néocolonialisme et aussi aux réactionnaires juifs qui se perçoivent en base avancée d’un Occident capitaliste, qui est en crise civilisationnelle profonde et grandissante, ou en base théocratique voulue par un dieu qui …les abandonne visiblement.

 

L’histoire s’accélère et, comme le dit le dernier communiqué du FPLP aux habitants de l’entité sioniste, « il vous reste maintenant deux choix ou partir ou être tués » …Ca c’est l’argument maximum de la peur, à partir duquel un rapport de force se crée, permettant de forcer une négociation « à la sud-africaine » pour ceux des juifs israéliens qui veulent coûte que coûte rester en terre sainte : démanteler l’Etat d’apartheid et accepter un Etat multiracial où la minorité ex-dominante a toutes les garanties car elle apporte au nouveau couple l’appareil économique existant en relativement bon état construit depuis 1948 et en état de fonctionner, entre autre pour accueillir les réfugiés palestiniens retournant au pays ou pour les aider par des compensations à devenir des agents du développement du pôle de développement économique palestinien dans les pays arabes ou autres où ils résident.

 

Cette perspective devient désormais réaliste et non seulement elle peut débloquer totalement la situation sur ce territoire devenu depuis Balfour le poignard planté au coeur du monde arabe et de l’Afrique-Asie pour empêcher son intégration économique et culturelle, mais elle peut faire basculer tout le rapport de force au sein du monde arabe et musulman en faveur du progrès social, économique et intellectuel …donc faire basculer aussi le rapport de force à l’échelle mondiale …ce qui explique pourquoi les masses du monde entier ont compris, consciemment ou parfois seulement inconsciemment, que « Nous sommes tous des Palestiniens ! ». Effectivement ! Ils ne détiennent pas seulement les clefs de leur maison perdue, ils détiennent avec les puissances émergentes d’Eurasie (Chine, Russie, Iran, Pakistan), l’avenir du rapport de force international entre progrès et régression. La coupole en or de la mosquée el Aqsa en est devenu le symbole.

 

Amitiés, Salut et Fraternité !

Bruno Drweski

 

PS. vous aurez compris que je considère que la « solution a deux Etats » est une fausse solution. Mieux ! Elle est devenue impraticable car quel dirigeant « israélien » accepterait de « rapatrier » sur les terres de 1948 plus 500 000 colons ? …la quadrature du cercle pour lui !!! C’est purement impossible, et cela ne réglerait de toute façon pas la question de la moitié des Palestiniens réfugiés hors de Palestine. C’est donc caduque …pour reprendre dans l’autre sens, la déclaration d’Arafat à Oslo.

Partager

Plus d’histoires deCOLONIALISME