Aller à…
RSS Feed

8 décembre 2021

WeMove Europe : pour une agriculture écologique


Environ un quart des émissions mondiales proviennent de l’élevage industriel à grande échelle.

Ça me fend le coeur. Et l’UE est sur le point d’approuver un nouveau plan de 7 ans qui ne changera pas la donne. [1]

J’ai de la chance de faire partie de la communauté WeMove Europe, car nous nous sommes réuni·e·s pour résister. Ensemble, nous soutenons celles et ceux qui développent un modèle agro-écologique à petite échelle. Lorsque des citoyen·ne·s polonais·ses nous ont proposé de lancer un nouveau mouvement réunissant leurs forces et celles des agriculteurs pour défendre un tel modèle: je n’ai pas hésité une seule seconde !

Et maintenant, je coordonne cette initiative, menée par une formidable équipe de militant·e·s. Agnieszka, Maciej, Kasia, Marta, Karina, Wioletta, pour n’en nommer que quelques-un·e·s. Les miliant·e·s ont travaillé sans relâche au cours des derniers mois. Ils ont frappé aux portes, pris le train s’il le fallait et participé à des réunions de femmes du monde rural. Ces actions ont rassemblé les activistes climatiques et les petit·e·s agriculteur·rice·s polonais·ses pour œuvrer ensemble à l’action climatique.

 

CPhotos / collage de l'équipe sur le terrain (y compris les militant·e·s qui voyagent, rencontrent des femmes des milieux ruraux, participent à des assemblées, etc.

 

A tous les niveaux, le gouvernement polonais bloque les progrès de la lutte contre la crise climatique. En effet, le lobby des entreprises n’est jamais bien loin et ne manque pas de peser sur ses décisions.

Désormais, le gouvernement et le lobby des entreprises appuient des mégaprojets qui bloqueraient les actions en faveur du climat pendant des décennies. L’un de ces projets, le CPK, prévoit de bétonner 3 000 hectares carrés de terres agricoles pour construire de nouvelles autoroutes et un aéroport ! [2] Des dizaines de familles pourraient être expulsées et privées de leurs moyens de subsistance. Tout cela pour que quelques entreprises puissent empocher des millions d’euros.

Si nous voulons gagner, il faut que les agriculteurs et les personnes qui œuvrent pour le climat s’unissent. C’est pourquoi nous aidons les agriculteur·rice·s à s’exprimer et à participer aux débats sur le climat. Voici quelques-unes des actions que nous avons menées :

 

Two groups of people face each other

A debate between farmers and affected communities.
 

  • Nous avons organisé des formations pour les gens de la région. En effet, il y a des personnes formidables qui contribuent à la diffusion quotidienne – sur place et au-delà – des injustices auxquelles les agriculteur·rice·s sont confronté·e·s dans leurs communautés.
  • Cela a permis de mobiliser les communautés d’agriculteur·rice·s et ainsi mettre en relation les personnes directement touchées par le projet de ciment du CPK. Les médias et les politicien·ne·s parlent souvent de ce que « l’opposition » pense de cet effroyable mégaprojet – tout en ignorant le sort de celles et ceux qui se retrouveront dépossédé·e·s. Notre événement a permis de faire entendre la voix des agriculteur·rice·s qui seront directement impacté·e·s.
  • Nous mettons en relation les communautés d’agriculteur·rice·s et les climatologues car il est essentiel de parvenir dans un premier temps à une compréhension commune, pour construire ensuite un front commun !
  • Nous faisons passer le mot aux activistes dans les villes et faisons en sorte d’éveiller l’intérêt de bien d’autres personnes pour la révolution dans les champs, car il est primordial de construire des ponts entre les groupes urbains et ruraux.

 

Nous voici lors du dernier meeting national du mouvement climatique Extinction Rebellion.
Au départ, nous n’étions que quelques rêveur·euse·s et une équipe de bénévoles engagé·e·s. Mais nous commençons à faire parler de nous au fur et à mesure que nous élargissons notre action à d’autres communautés agricoles.

 

Voici une carte des communautés agricoles que nous avons contactées jusqu’à présent ; nous avons mis les projecteurs sur / zoomé sur l’une d’entre elles / mis l’une d’entre elles en gros plan.
Voici l’histoire d’une des pièces du puzzle de la révolution agricole. C’est une histoire tissée par Agnieszka, Maciej, Kasia, Marta, Karina, Wioletta, et des milliers de membres de WeMove Europe. C’est-à-dire des personnes, comme vous [prénom], qui ont contribué à donner le coup d’envoi de ce mouvement.

Parce que même si la Pologne peut sembler éloignée, nous devons changer notre agriculture, partout en Europe. Et ce n’est que le début ! Nous rêvons de la voir s’étendre aux quatre coins de notre continent. Vous pouvez y contribuer en partageant dès maintenant cette histoire avec d’autres personnes.

Je vais partager cette histoire sur Facebook

 
Vous n’avez pas Facebook ? Regardez la vidéo sur YouTube et partagez là en envoyant cet e-mail à vos amis et à votre famille !
Nous vous remercions de participer à ce voyage,
Tash (Poznań), Virginia (Madrid), Alex (Marseille) et toute l’équipe de WeMove Europe

 

Partager

Plus d’histoires deCLIMAT