Aller à…
RSS Feed

8 décembre 2021

Une victoire pour la liberté d’expression


« [C’est] une victoire très importante pour la liberté d’expression. Et bien sûr, c’est aussi un grand soulagement pour ma famille et moi. » Alexander Schiebel, auteur et militant qui se bat contre l’utilisation des pesticides.

 

Bonjour Ginette,

Cet été, Alexander Schiebel a enfin pu célébrer sa victoire. Pendant des mois, il a été sous pression en raison des poursuites pénales dont il faisait l’objet. Son crime ? Avoir simplement critiqué l’utilisation massive de pesticides par le gouvernement de sa province pour traiter les pommes.

En septembre, nous nous sommes mobilisé·e·s pour aider Alexander et Karl Bär, des militants luttant contre l’utilisation des pesticides. Le gouvernement du Tyrol du Sud et l’industrie pomicole les poursuivaient en justice dans le but de les intimider et de les réduire au silence [1].

Aujourd’hui, Alexander a été acquitté et presque toutes les plaintes contre Karl ont été abandonnées [2]. Cette victoire est le résultat direct de notre mobilisation et de la manifestation que nous avons organisée contre cette atteinte scandaleuse à la liberté d’expression [3].

 

Alexander Schiebel et Karl Bär

 

 

Alexander Schiebel et Karl Bär critiquant l’utilisation massive de pesticides par le Tyrol du Sud.

La paisible région montagneuse et prospère du Tyrol du Sud ne s’attendait pas à voir notre pouvoir citoyen européen la prendre pour cible : elle dépend fortement du tourisme et a une aversion absolue pour la mauvaise publicité. Nous avons donc organisé une manifestation et remis plus de 250 000 signatures, dont la vôtre, Ginette, en soutien à Karl et Alexander, attirant ainsi beaucoup d’attention et faisant mauvaise presse au Tyrol du Sud [4].

 

Manifestation en septembre 2020 devant le tribunal régional de Bolzano

 

Manifestation en septembre 2020 devant le tribunal régional de Bolzano, pour soutenir les militants dénonçant l’usage intensif des pesticides, et pour défendre la liberté d’expression.

L’acquittement et l’abandon des poursuites représentent bien plus qu’une victoire pour les seuls Alexander et Karl : c’est aussi, plus largement, une victoire pour tou·te·s les militant·e·s qui s’élèvent contre la menace des pesticides.

En abandonnant la grande majorité de leurs poursuites, l’industrie pomicole et le gouvernement de la province admettent qu’ils ont commis une erreur en traînant leurs détracteurs devant les tribunaux, et qu’ils devraient plutôt accepter un débat ouvert sur leurs pratiques.

Hélas, nous n’avons pas que des bonnes nouvelles à vous annoncer. Si plus de 1300 entreprises de l’industrie pomicole ont abandonné leurs poursuites contre Karl, il en reste encore deux. Et si le gouvernement de la province a abandonné les poursuites, rien ne l’empêche de poursuivre son action en contrefaçon de marque contre Karl [5]. Le combat n’est donc pas encore terminé. Karl pourrait encore faire l’objet d’une condamnation et se retrouver contraint à payer de lourdes pénalités. La procédure judiciaire se poursuivra le 21 octobre 2021.

 

Karl Bär fait l'objet d'une procédure judiciaire devant le tribunal régional de Bolzano</figcaption></figure> </cente

 

Karl Bär fait l’objet d’une procédure judiciaire devant le tribunal régional de Bolzano

En partenariat avec l’Institut environnemental de Munich, nous continuerons à faire le suivi des autres affaires et vous tiendrons au courant des avancées. En attendant, Karl et Alexander, ainsi que tou·te·s les militant·e·s qui luttent contre les pesticides dans toute l’Europe, vous remercient de votre soutien constant pour attirer l’attention sur leur cause.

Grâce à vous, Ginette, nous avons défié ensemble la puissante industrie des pesticides et nous faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour protéger les militants.

En toute solidarité.

Alex (Marseille), Mika (Bordeaux), Cécile (Barcelone) et toute l’équipe de WeMove Europe

 

Partager

Plus d’histoires deDroit de l'Homme