Aller à…
RSS Feed

15 août 2022

Les Grosses Orchades, les Amples Thalamèges, le blog


 

 

 

On essaie juste de ne pas mourir volontairement idiots.

 

 

 

 

Si vous n’en lisez qu’un, que ce soit celui-là :

 

 

L’hypocrisie d’un « Non à la guerre » qui arrive bien tard

 

 

Ramiro Gómez – L.G.S. – 28.2.2022

 

 

 

 

 

 

À l’heure où des médias comme la chaîne OTAN Today crient au loup contre la Russie et sa chaîne Russia Today. Il est bon de rappeler l’origine du conflit et les exactions des nazis ukrainiens. Ce texte d’un internationaliste espagnol le fait bien. On rappellera aussi que le capitalisme apporte la guerre comme la nuée apporte l’orage et que depuis 30 ans, dans l’ex- URSS, il y a eu des conflits opposant les Russes et les Ukrainiens, les Azéris contre les Arméniens, les Géorgiens contre les Ossètes et les Abkhazes et les Tadjiks entre eux. Ces peuples avaient vécu en paix pendant 72 ans en URSS dont le refrain de l’hymne disait : Sois glorieuse, notre libre Patrie, Sûr rempart de l’amitié des peuples !

 

 

Article de Ramiro Gómez membre de la brigade Rubén Ruiz Ibarruri et participant de la caravane antifasciste de Banda Bassotti

 

 

Je me mets à écrire en tentant de contenir la rage et l’indignation que me produisent les réactions de la gauche occidentale et de la société en général sur la contre-attaque russe en Ukraine.

La vérité est que je n’espérais pas grand chose à ce sujet. Il est plus que prouvé qu’il n’y a pas plus aveugle que celui qui ne veux pas voir et que bien que beaucoup répètent mille fois que la télé manipule, ils continuent de danser au rythme qu’on nous donne depuis les médias occidentaux.

Depuis hier j’ai vu sur les réseaux sociaux plein de pancartes de NON A LA GUERRE dont on avait enlevé les 20 ans de toiles d’araignées accumulées depuis la guerre en Irak.

Je pourrais dire que toutes ces pancartes ont été oubliées au fond du tiroir de l’infamie, tandis qu’Israël massacrait la Palestine. Tandis que les États-Unis ravageaient l’Afghanistan ou la Libye par des bombardements massifs qui ont causé la mort de plus de 150.000 personnes, dont des milliers d’enfants. Des morts pour lesquels les États-Unis ont refusé de mener une enquête. Mais dire tout ceci serait trop facile. Je pourrais dire que quand les médias nous dirent une fois de plus que, comme la Libye, il fallait intervenir en Syrie vous êtes restés silencieux tandis que les États-Unis attaquaient un pays souverain et pillaient ses réserves de pétrole.

Je pourrais aussi dire qu’au mois de février 2022 il y a eu des morts en Palestine, à Damas par des bombardements israéliens, également au Yémen et en Somalie. Et vos pancartes étaient oubliées.

Je pourrais dire aussi que les politiciens occidentaux ont causé un génocide constant dans les eaux méditerranéennes, mais ce serait donner l’occasion à trois pelés et deux tondus de m’accuser de démagogie. On voit qu’il y a des morts qui importent et d’autres non.

Comme disait Malcom X, prenez garde avec les médias parce que sinon vous finirez par défendre les oppresseurs.

Mais je préfère me centrer sur la guerre qui a éclaté en Ukraine au cours de l’année 2014, pour laquelle vos insultantes pancartes arrivent 8 ans trop tard. Tout le monde peut se tromper, tout le monde peut commettre des erreurs, mais il est aussi possible qu’il y ait quelque chose de plus pervers dans cette « négligence ».

Lire la suite…

 

Source : https://www.legrandsoir.info/l-hypocrisie-d-un-non-a-la-guerre-qui-arrive-bien-tard.html#forum189109

 

 

 

 Mais vous auriez tort de vous priver des autres :

 

 

 

 

Le choc et l’illusion

 

Strategika 51 – 28.2.2022

 

 

 

 

L’information sur l’apparition inattendue d’un sous-marin nucléaire russe avec 16 missiles nucléaires RSM-56 Bulava (SS-NX-30) près des côtes des États-Unis est confirmée. Le sous-marin de classe Borey ou Akula devait faire escale à Cuba.

En Ukraine, les forces tchétchènes semblent extrêmement motivées pour en découdre avec les extrémistes ultra racistes qui ne cessent de les provoquer d’une manière assez vulgaire via les réseaux sociaux.

La présence de forces spéciales occidentales au sein des unités radicales comme le Régiment Azov est également confirmée. Cette présence soulève de sérieuses questions sur la nature exacte de idéologie réelle des élites au pouvoir dans le monde occidental qui font semblant d’être néolibérales. On ne peut se battre aux côtés des pires criminels extrémistes racialistes les plus radicaux qui puissent exister sur la planète Terre sans partager avec eux des points communs.

Tous les médias aux ordres et les fermes à trolls de l’empire mentent sans aucune modération comme ils n’ont cessé le faire durant l’épisode COVID et les autres conflits.

Moscou a réitéré une menace que les dirigeants fantoches d’Europe ne semblent pas prendre au sérieux. Il a clairement affirmé que ceux qui fournissent des armes à l’Ukraine seront également ciblés. Or, des pays européens ont annoncé vouloir fournir gratuitement des avions de combat à l’Ukraine et fournissent delà des milliers de systèmes d’armes aux extrémistes ukrainiens.

Autre détail qui semble échapper à beaucoup de monde. La mise en état d’alerte spéciale des forces stratégiques russes n’est pas du tout un élément à sous-estimer. Un ex-ambassadeur US à Moscou a dit que les gens qui connaissent le mieux Vladimir Poutine sont extrêmement préoccupés par cette décision; C’est es personnes qui le connaissent le moins qui disent que c’est un bluff.

L’Empire est donc dirigé par un ramassis de menteurs, d’escrocs, de voleurs, de criminels et de psychopathes extrêmement racistes et dangereux. Il est temps de les secouer pour de bon car ils ne comprennent que le langage de la force et aucun autre langage humain connu.

L’illusion est terminée.

Source : https://strategika51.org/2022/02/28/le-choc-et-lillusion/

 

 

 

 

Une réaction d’Herboris* à l’article de Pepe Escobar posté ici-même il y a deux jours

 

 

[* Herboris est un fidèle lecteur du site de Ginette Hess Skandrani]

 

 

 

 

 

 

L’intransigeance de POUTINE n’est pas sans rappeler celle de LENINE et des bolchéviks en 1917, et c’est ce fantôme qui effraie inconsciemment tout le monde.

Car la guerre contre la Russie est le retour de la guerre contre le communisme dont la guerre contre l’islamisme avait pris le relais après l’implosion de l’Union Soviétique.

Il y a 104 ans, l’Union Soviétique était littéralement encerclée par les mêmes États européens qui, aujourd’hui, accueillent les bases militaires de l’OTAN et leurs milliards d’armement destinés à l’Ukraine.

 

QUESTIONS :

– Après l’attaque biologique manquée contre la Chine et les centaines de milliards de dollars et d’euros versés par les USA et les Européens aux divers secteurs de leurs économies pour en empêcher l’effondrement, que restera-t-il des réserves dans leurs banques après cette menée ? Le but est bien de dépecer la Russie.

– Qu’attendent les organisations de défense des immigrés pour se solidariser avec la Russie ?

– Qu’attendent les organisations antiracistes pour dénoncer la xénophobie antirusse en Ukraine, comme nous le fîmes avec GINETTE à l’été 2017 sur la Place St Michel, en soutien au Donbass (*) et devant l’Ambassade de Pologne contre le « bouclier » de l’OTAN (**) ?

_______________

(*) Un détail amusant

(**) Se référant à l’OTAN en Libye, le stupide organisateur avait commencé son discours par une « réserve » tout aussi stupide : « Quoi qu’on pense de QADDAFI….. ». Que dira-t-il aujourd’hui : « Quoi qu’on pense de POUTINE…… » ?

 

 

 

 

Derniers articles parus sur des sites qui sont à consulter sans modération

 

 

Ukraine : comment le coup d’État de 2014 a entraîné l’intervention russe

 

 

 

 

 

https://lecridespeuples.fr/2022/02/27/ukraine-comment-le-coup-detat-de-2014-a-entraine-lintervention-russe/

 

 

 

 

 

Guerre en Ukraine : entretien avec Emmanuel Leroy

 

 

Raphaël Berland –  Cercle des Volontaires –  26.2.2022

 

 

 

 

 

 

Alors que la Russie intervient militairement en Ukraine depuis la nuit du mardi 22 au mercredi 23 février, la chaîne Guerre & Paix a décidé d’interviewer Emmanuel Leroy, Politologue et Président de l’Institut 1717. Le politologue revient sur la situation militaire en Ukraine, puis livre une analyse de la situation géopolitique actuelle et à venir, et enfin remet dans une perspective historique les événements récents.

Cet entretien a été réalisé le 24 février à 18h30, par skype.

 

 

 

 

 

 

 

On en profite pour rappeler le film de Raphael Berland sorti officiellement le 11 février :

 

 

Effets secondaires : la face cachée des vaccins – Bande Annonce

 

 

 

 

 

 

 

Pour lutter contre le Covid-19, nous avons tous été soumis à des mesures drastiques, changeantes, et même contradictoires. Mais s’il y a bien une constante depuis le départ de cette crise, c’est l’espoir affiché par nos gouvernants que les vaccins nous sauveront. Malheureusement, et même si ces cas semblent rares, ces vaccins provoquent parfois des effets secondaires graves, voire mortels.

Dans cette course mondiale, et notamment française, vers la vaccination de toute la population, ces victimes sont-elles correctement prises en charge médicalement ? Sont-elles bien prises en compte, en considération ? A-t-on pris les bonnes mesures pour éviter que ces accidents vaccinaux ne se répètent ? C’est ce à quoi ce film tente de répondre, en donnant la parole à des victimes et à des spécialistes du sujet.

 

 

Bande-annonce ? Ben….

 

Cette vidéo a été supprimée car elle ne

respectait pas les conditions d’utilisation de Youtube

 

Vous m’étonnez, René !

 

 

 

 

La cible numéro 1 de Moscou

en Ukraine

 

Strategika 51 – 28.2.2022

 

 

 

Oleksandr Tourtchynov

 

 

 

La cible prioritaire numéro 1 de tous les services de renseignement russes en Ukraine est cet homme:

Même les chasseurs tchétchènes disposent d’un jeu de cartes de cibles à atteindre où Oleksandr Tourtchynov figure en tête, alors que l’actuel président ukrainien ne figure sur aucune carte et ne semble pas être une cible.

 

Il est recherché avec ordre de le ramener vivant car l’homme est une véritable boîte noire de cet immense sanctuaire de la corruption transnationale qu’est devenue l’Ukraine.

Oleksandr Tourtchynov est l’ex-président par intérim de l’Ukraine entre le 23 février et 7 juin 2014. Il est accusé de crimes de guerre au Donbass mais ce n’est pas tout. Oleksandr Tourtchynov est le lien central entre la pègre ukrainienne, le FMI (Fonds Monétaire International), des réseaux de blanchiment Offshore liés à des comptes de l’Union européenne et l’État profond US.

Homme des réseaux occultes, Tourtchynov a été Secrétaire du Conseil de Sécurité et de défense nationale de l’Ukraine (2014-2019) et vice-premier ministre, premier ministre et président de la Rada. Il a été le mentor de la présidente Yulia Tymoshenko, sa créature, et a manipulé aussi bien les présidents Petro Poroshenko que Viktor Yanukovitch. Il est l’agent des plus basses œuvres financières des services spéciaux anglo-saxons et n’a nullement hésité à voler les fonds souverains de l’Ukraine avec la complicité de hauts fonctionnaires du FMI.

Un aspect méconnu de la gigantesque corruption et du détournement de fonds des instances de l’Union européenne avec la complicité de responsables de pays d’Europe occidentale risque d’être révélé par cet homme si jamais il est capturé. Il est protégé en permanence par des unités d’élite de l’ex-Academi, une force paramilitaire privée ayant commis des crimes de guerre en Afghanistan et en Irak.

 

 

À moins, évidemment, que ses employeurs ne le mettent à temps hors d’état de leur nuire. Les Akademi sont capables de servir à tellement de choses…

 

 

 

 

 

 

Un article de Moon of Alabama qui cite quatre auteurs : Gilbert Doctorow, M.K. Bhadrakumar, Patrick Armstrong et Scott Ritter.

 

 

4eme jour de l’opération russe en Ukraine. Désarmer l’Ukraine

 

 

oon of Alabama – 27.2. 2022

Wayan – Le Saker francophone – 28.2.2022

 

 

« En guerre, la vérité est la première victime. »

 

 

Une guerre à la manière russe

 

 

Gilbert Doctorow – 26.2.2022

 

 

Hier, toute personne regardant Euronews sur un écran et la télévision d’État russe sur un autre aurait été perplexe devant la couverture totalement contradictoire des deux chaines concernant le sort d’un détachement armé de gardes-frontières ukrainiens basé sur une île du sud-est de l’Ukraine. Euronews a diffusé le discours du président Zelensky décernant le titre de Héros de l’Ukraine à titre posthume à l’ensemble du détachement, qui aurait résisté à l’attaque des forces russes et aurait été massacré. Pendant ce temps, les informations russes montraient ces mêmes gardes-frontières assis à des tables et signant des déclarations sous serment selon lesquelles ils déposaient volontairement leurs armes et attendaient d’être rapatriés dans leurs foyers et leurs familles.

Plus tôt dans la journée, j’ai fait cette capture d’écran sur le site du New York Times.

Lire la suite…

 

 Source : https://lesakerfrancophone.fr/4eme-jour-de-loperation-russe-en-ukraine-desarmer-lukraine

 

 

 

 

 

Et revoilà Scott Ritter

 

La menace nucléaire de Poutine

 

 

Scott Ritter – Entelekheia.fr – 28.2.2022  

 

Paru sur Consortium News sous le titre Putin’s Nuclear Threat

 

 

 

 

 

 

La déconnexion entre les récits occidentaux et russes dans le conflit actuel pourrait s’avérer fatale pour le monde.

 

 

Vladimir Poutine est un fou. Il a craqué. C’est du moins ce que les dirigeants de l’Occident aimeraient vous faire croire. Selon leur récit, Poutine – isolé, seul, confus et en rage face au désastre militaire que subit la Russie en Ukraine – s’est déchaîné, menaçant ostensiblement le monde entier d’un anéantissement nucléaire.

Lors d’une réunion avec ses principaux généraux dimanche, le président russe assiégé a annoncé : « J’ordonne au ministre de la défense et au chef d’état-major des forces armées russes de placer les forces de dissuasion de l’armée russe en mode spécial de service de combat ».

Lire la suite…

 

Source : La menace nucléaire de Poutine – Entelekheia.fr

 

 

 

 

« Non, ce qui me fait hurler, c’est de voir les lobotomisés hocher de la tête. » Nous aussi.

 

 

La censure de RT (ex-Russia Today) ne sera que l’accentuation de la folie qui nous entoure.

 

 

Viktor Dedaj – L.G.S. – 26.2.2022

 

 

 

 

 

 

J’ai le vague souvenir que ceux (et ils étaient nombreux) qui défendaient les interventions militaires US en Afghanistan, Irak, Syrie (1) et ailleurs – en fait, chaque fois qu’il s’agit d’une intervention du camp dit « occidental » – avaient droit à tous les plateaux télé.

Je n’ai aucun souvenir que les médias archi-propagandistes de l’époque aient été menacés de fermeture.

 

Je n’ai aucun souvenir d’une décision de geler les avoirs non seulement d’un président des États-Unis, d’un Premier Ministre britannique ou israélien, d’un Roi saoudien, mais aussi des « hommes d’affaires » proches d’eux.

Non, tout ce dont je me souviens, c’est le défilé de personnages haïssables, qui s’enthousiasmaient, qui pontifiaient, qui justifiaient, qui libéraient, qui démocratisaient.

Tout ce dont je me souviens, c’est le mal de chien qu’il fallait se donner pour attraper quelques bribes de vérité, pour avoir ne serait-ce qu’un aperçu de l’étendue du bourrage de crâne en cours.

Tout ce dont je me souviens, c’est des silences insupportables sur nos blocus économiques criminels. Sur le vol du pétrole, des saisies des réserves d’un État, de la désignation d’inconnus comme président reconnu. D’une succession permanente de crapuleries de notre part, partout.

Du deux poids deux mesures systématique et insupportable, de l’hypocrisie permanente qui ont fini, je suppose, par agacer même les Russes.

Récemment sont apparus dans « notre » presse des titres tels que « Guerre en Ukraine : Comment la chaîne russe RT traite-t-elle le conflit ? » (20minutes)

La réponse est simple : mieux que notre presse avec la Libye. Mieux que notre presse avec la Syrie. Mieux que notre presse avec l’Irak. Mieux que notre presse avec l’Afghanistan. Mieux que notre presse avec le Venezuela. Mieux que notre presse avec l’Iran ou le Moyen Orient. Mieux que notre presse avec le Yémen…

En fait, maintenant que j’y pense, la chaîne russe RT traite beaucoup de sujets bien mieux que « notre » presse…

Alors quand j’entends des appels à fermer la chaîne RT pour cause de manque d’objectivité, parce qu’elle donnerait un point de vue biaisé ou incomplet, je ne suis pas étonné. Pourquoi le serais-je, avec tout ce qui précède ? Non, ce qui me fait hurler, c’est de voir les lobotomisés hocher de la tête.

Vouloir censurer RT, ce n’est PAS faire taire la voix de je ne sais qui, c’est m’enlever à moi, et à vous, et vous, et vous, le droit de savoir. Que l’on ose même le suggérer est en soi le signe d’une dégénérescence mentale assortie d’une agression directe et personnelle.

Lire la suite…

Source : https://www.legrandsoir.info/la-censure-de-rt-ex-russia-today-ne-sera-que-l-accentuation-de-la-folie-qui-nous-entoure.html

 

 

 

 

 

Sous le feu de l’Ukraine, les habitants de la République populaire de Donetsk racontent leur histoire

(MintPressNews)

 

 

Eva Bartlett – L.G.S. – 27.2.2022

 

 

 

 

 

 

Eva Bartlett s’est rendue [en 2019] dans la République populaire de Donetsk assiégée, pour voir de visu comment les habitants se débrouillent au milieu d’une incursion ukrainienne soutenue par l’Occident.

 

[16 octobre 2019] – Le 2 septembre, j’ai quitté la ville de Rostov-sur-le-Don, dans le sud de la Russie, en minibus, en direction du nord-ouest, vers la frontière de la République populaire de Donetsk (RPD), puis vers Donetsk. Pour mes premiers jours sur place, j’ai loué un appartement bon marché au cœur de la ville. En marchant sur une longue allée piétonne bordée d’arbres et remplie de cafés, la vie semblait normale. Mais je me suis vite rendue compte que pour les habitants de Donetsk, c’était tout sauf normal.

Je suis passée devant un café où un ancien dirigeant et commandant militaire de la RPD, Alexandre Zakharchenko, a été assassiné par une bombe déclenchée à distance en août 2018. Il était bien-aimé, et alors que je me tenais là, deux femmes se sont arrêtées pour lui rendre hommage et prier.

Quelques jours plus tard, dans un centre de transit de Donetsk, j’ai rencontré Alexey Karpushev, un habitant de la ville septentrionale de Gorlovka, une zone durement touchée par les bombardements ukrainiens et dont la périphérie continue d’être bombardée presque quotidiennement.

Une longue file d’attente, composée principalement d’étudiants, s’étendait au coin de la rue, attendant le prochain minibus disponible pour Gorlovka. Après une heure d’attente, le minibus est arrivé et nous avons embarqué pour le trajet cahoteux vers le nord.

Lire la suite…

Source : https://www.legrandsoir.info/sous-le-feu-de-l-ukraine-les-habitants-de-la-republique-populaire-de-donetsk-racontent-leur-histoire-mintpressnews.html

 

 

 

 

Et les joyeusetés pétainistes newlook de l’Hexagone pour finir

 

 

 

Dans le cadre de sa campagne de soutien à la devise nationale française « Liberté-Égalité-Fraternité », un des godillots macronistes, qui ne peut rien refuser au CRIF, aide à liquider les survivants du peuple palestinien

 

 

 

Annonce par Gérald Darmanin de la dissolution de deux associations de soutien au peuple palestinien : Appel à la mobilisation et à la résistance

 

Comité Action Palestine – L.G.S. – 27.2.2022

 

 

 

 

 

 

Le ministre de l’intérieur Gérald Darmanin annonce le jour même du diner du CRIF, le jeudi 24 février, son intention de dissoudre dans l’acide du sionisme deux associations de solidarité avec la Palestine, le Comité action Palestine (Bordeaux) et Palestine vaincra (Toulouse).

 

Selon la presse, le ministre prétend que le CAP affirme « dans sa charte, son soutien à toutes les organisations en lutte contre Israël, y compris quand elles font usage de la violence et de méthodes terroristes ». Or c’est factuellement faux. La charte du Comité Action Palestine appelle à un « soutien inconditionnel à la résistance du peuple palestinien et à son combat pour son autodétermination et son indépendance nationale ». Il n’est question nulle part dans la charte de « violence » ou de « méthodes terroristes ».

Contrairement aux mensonges grossiers du ministre, la charte engage « à ne pas se prononcer en faveur de telle ou telle forme de lutte » conformément au principe de souveraineté du peuple palestinien. Le principe de souveraineté est valable en tout lieu et en tout temps, mais le gouvernement le manipule au grè des circonstances. En Afrique ou en Palestine, la France fait fi de ce principe mais en Ukraine il serait sacré. En Afrique ou en Palestine, les peuples n’ont pas le droit de résister comme ils le souhaitent mais en Ukraine le gouvernement français légitime le recours à la violence armée. Position à géométrie variable déterminée par les intérêts immédiats et stratégiques français.

Le CRIF souhaite depuis longtemps une loi criminalisant la solidarité avec la lutte du peuple palestinien. Avec la dissolution du Comité Action Palestine, le gouvernement criminalise de fait la lutte antisioniste et offre sur un plateau à cette officine israelienne la tête des associations de soutien au peuple palestinien.

Le Comité Action Palestine considère que la lutte entre dans une nouvelle étape et appelle toutes les organisations antisionistes à réagir à l’offensive réactionnaire et liberticide du gouvernement français.

On peut dissoudre une association, mais pas la vérité et l’aspiration à la justice, encore moins la volonté qui anime le militantisme en faveur de l’indépendance de la Palestine, de toute la Palestine.

Palestine vivra ! Palestine vaincra !

Comité Action Palestine, le 25/02/2022

 

 

 

 

Il y a encore beaucoup d’autres niouzes, mais il y a encore beaucoup de jours aussi. Du moins, espérons-le.

 

 

 

 

Mis en ligne le 28 février 2022

 

 

 

0 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

 

 

 

Partager

Plus d’histoires deLibye