Sur le front de quelques-unes des guerres

 

 

Avec nos modestes moyens, nous essayons de rendre compte des échos qui nous parviennent de toutes les guerres en cours : sanitaires, économiques, cerveaulaveuses, à sang coulant et autres.

Compter les coups en spectateurs dans celle de la dernière variété ne doit pas nous faire oublier qu’il y a, dans ce Kriegspiel, des gens qui meurent pour nous ou à cause de nous : des civils et des jeunes gens surtout, qui auraient dû avoir le droit de vivre, en harmonie avec la nature.

 

 

 

 

« Pour ce que rire est le propre de l’homme »

 

 

 

Théoriquement, on aurait dû garder ces portraits pour la célébration du 8, mais on se fait une autre idée de la valeur des femmes.

 

 

 

 

 

COVIDHOLOCAUSTE

 

Guerre sanitaire : 3e année

 

La malhonnêteté est un mauvais plan d’affaires

 

« Peut-être que pour la classe dirigeante, la seule chose qui serait plus terrifiante que de voir les enfants aller à l’école sans masque est l’idée de perdre les élections. » – Grace Curley, The Spectator

 

James Howard Kunstler – kunstler.com – 11.2.2022

 

Publié par Hervek – Le Saker francophone – 2.3.2022

 

 

 

Buffalo jump

 

 

 

Les énormes contrevérités lancées sur les peuples de la Civilisation occidentale par leurs gouvernements ont reformaté le cerveau de millions de personnes à tel point qu’elles sont rentrées docilement dans une psychose collective et ont franchi un saut de buffle. Quelle débandade cela a été !

 

Mais soudain, les buffles restants rechignent au bord de la falaise, voyant les corps s’empiler en contrebas. Certains ont même fait demi-tour et se sont mis à charger à travers la prairie sombre contre les créatures qui conduisaient le troupeau avec leurs klaxons de tromperie. Toute autorité, de Vienne à Vancouver, se révèle psychopathe – elle cherche apparemment à tuer et à blesser le plus grand nombre possible. Parlez de l’aiguille et des dommages causés ! Sinon, pourquoi s’obstiner avec des vaccins qui ne fonctionnent pas et qui provoquent les mécanismes de maladie les plus mortels comme effets secondaires ?

Lire la suite…

 

Source : https://lesakerfrancophone.fr/la-malhonnetete-est-un-mauvais-plan-daffaires

 

 

 

 

 

Guerre sanitaire :

 

Première victoire de l’armée russe : liquidation totale des QR Codes à Moscou et d’autres restrictions globalistes 

 

Karine Bechet Golovko Russie Politics – 3.3.2022

 

 

 

 

L’armée russe remporte une première véritable victoire intérieure dans ce combat contre la domination globale atlantiste, avec l’oukase de ce jour adopté par le Maire de Moscou, qui annule les QR Codes dans toute la capitale et revient sur plusieurs restrictions importantes issues du régime global covidien. Le jour où le port du masque ne sera plus obligatoire, la population sera libérée. Ce jour viendra !

 

La Russie a fait son choix et manifestement il n’est plus de bon ton de jouer à SOS-Covid, à contraindre sa population en attendant la reconnaissance du vaccin russe et de pouvoir jouer dans la “cour des grands”. Le réveil de la Russie a inévitablement conduit à la remise en cause de mesures globalistes, il y a désormais d’autres priorités.

Lire la suite…

Source : https://russiepolitics.blogspot.com/2022/03/premiere-victoire-de-larmee-russe.html?m=1

 

 

 

 

Les virus ont peur des Russes…

 

 

 

Comité de concertation : fini le CST, (presque) fini le masque. Et fini le covid ?

Dans l’ombre de la guerre en Ukraine, le Comité de concertation ce vendredi ne sera pas moins celui de la délivrance. Le baromètre corona passe au jaune. Les contraintes imposées dans la lutte contre la pandémie tombent quasiment tous azimuts. Il reste quelques inconnues : quid du port du masque dans les transports ? Voyons…

Lire la suite…

Source :  https://www.lesoir.be/427853/article/2022-03-03/comite-de-concertation-fini-le-cst-presque-fini-le-masque-et-fini-le-covid

 

 

 

 

CENSURE

 

 

Le lynchage déguisé en information

 

Théophraste R. – L.G.S. – 28.2.2022

 

 

 

 

Pour les Français téléphiles non polyglottes, il n’est qu’un moyen d’échapper au bourrage de crâne médiatique. C’est RT, branche francophone de la chaîne internationale russe d’information en continu.

Sera-t-elle censurée comme le demandent des grands démocrates qu’on entend toujours défendre la liberté (en Yougoslavie en Irak, au Tibet, à Hong Kong, au Xinjiang, à Cuba…) ?

Audiatur et altera pars ou Audi alteram partem sont des expressions latines signifiant littéralement « entendre l’autre, ou les autres parties ».

Il s’agit du droit de présenter sa version des faits dans un procès avant d’être jugé. Dans le procès fait à la Russie par nos médias et nos politiciens, il n’y a pas d’avocat de la défense et les témoins ne sont que des témoins à charge. Tous les bulletins d’information, tous les débats sont des réquisitoires à sens unique.

« Police (de la pensée) partout, justice nulle part » !

 

Théophraste R. Auteur d’un reportage (non publié) : « L’originale fabrique de bâillons français démocratiques ».

________________________

P.S.  Dans une Déclaration de la Libre Pensée on lit :

« On nous dit : « Poutine, c’est le nouvel Hitler, il faut donc le stopper ». Si cela est vrai, alors pourquoi l’OTAN n’intervient pas militairement en Ukraine ? On nous répond : « Parce que l’Ukraine n’est pas membre de l’OTAN et qu’il n’y a pas de bases légales pour le faire. »

Mais quand l’OTAN a bombardé la Serbie et envahi l’Afghanistan, ces deux pays n’étaient pas membres de l’OTAN et il n’y avait pas plus de bases légales pour cela. On est donc en pleine hypocrisie ».

 

Source : https://www.legrandsoir.info/le-lynchage-deguise-en-information.html

 

 

 

 

Prochaine étape, fermeture « globale » d’Internet ?

 

 

Censure de RT et Sputnik : L’Union européenne doit-elle choisir les informations que nous pouvons consulter?

 

Grégoire Lalieu  – Investig’Action – 3.3.2022

 

 

 

 

Accusés de servir la propagande du Kremlin, les deux médias russes RT et Sputnik sont interdits de diffusion sur le territoire de l’Union européenne. Une mesure justifiée par temps de guerre? En réalité, la décision des vingt-sept États membres marque un tournant dangereux dans le contrôle de l’information. D’autant plus que la vérité n’est pas l’apanage des médias occidentaux, comme nous allons le voir. L’Union européenne pourrait miser sur l’éducation pour former des esprits critiques capables de résister aux manipulations, qu’elles viennent de Russie ou d’ailleurs. Mais elle préfère investir dans l’armement et recourir à la censure. Quelles seront les prochaines victimes du ministère de la Vérité?

 

La guerre d’Ukraine a transformé le champ de l’information en champ de bataille. Accusés de servir la propagande du Kremlin, les médias russes RT et Sputnik viennent d’être interdits de diffusion sur le territoire de l’Union européenne par ses vingt-sept États membres. « Nous allons interdire la machine médiatique du Kremlin. RT et Sputnik, ainsi que leurs filiales, ne pourront plus diffuser leurs mensonges pour justifier la guerre de Poutine et pour semer la division dans notre Union », avait annoncé quelques jours plus tôt Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne.

Lire la suite…

Source : https://www.investigaction.net/fr/censure-de-rt-et-sputnik-lunion-europeenne-doit-elle-choisir-les-informations-que-nous-pouvons-consulter/

 

NB : Cette forme de guerre n’est pas livrée à la Russie mais à nous, en ce  compris les citoyens US et les sujets britanniques, of course…

 

 

 

 

La défense de la liberté et de la démocratie nécessite assurément une quantité considérable de censure.

 

Caitlin Johnstone – L.G.S. – 2.3.2022

 

 

 

 

Les médias soutenus par le Kremlin ont été bannis dans toute l’Union européenne, tant à la télévision que sur les applications et les plateformes en ligne. RT a perdu son créneau sur Sky TV au Royaume-Uni, où le média est également bloqué sur YouTube. Les fournisseurs de télévision australiens SBS et Foxtel ont lâché RT, et le gouvernement fédéral fait pression sur les plateformes de médias sociaux pour qu’elles bloquent les médias russes en Australie.

 

En République tchèque, en Slovaquie et en Lettonie, les personnes qui soutiennent [En paroles, NdE] l’invasion de l’Ukraine par la Russie sont passibles d’années de prison.

Lire la suite…

Source : https://www.legrandsoir.info/la-defense-de-la-liberte-et-de-la-democratie-necessite-assurement-une-quantite-considerable-de-censure.html

 

 

 

 

 

HEXAGONE

 

 

Exceptionnellement, on rapporte ici un mail de lecteur/trice trouvé hier dans notre boîte.

 

« Comme je n’écoute plus Radio Paris ment et qui, pour le coup, est vraiment allemand avec Ursula et la brochette internationale d’otanistes qui, ça y est, ont fait fermer RT et Sputnik, on n’a plus de vraies nouvelles des opérations. J’espère qu’il y aura demain une vidéo de STRATPOL et un article du Saker et que vous mettrez en ligne des textes éclairants. La sale engeance bruxelloise a frappé un grand coup de la massue de la censure. […] Ces vendus ont trop peur que nous soyons informés et que leurs balivernes mensongères ne fassent plus recette.

Après avoir traité Poutine de fou, le génie des Carpathes a osé lui téléphoner. En réalité, il se fout de l’Ukraine et des Ukrainiens, il espère passer pour le sauveur de l’Europe et être élu dans un fauteuil. Les couineurs Le Pen, Z et Mélenchon ont largement leurs parrainages. Les figurants sont donc au taquet afin de participer à la ré-intronisation de notre génial guide suprême… Je pense que la besace de sanctions est vide pour l’instant. Partie remise. Ils reprennent leur souffle. »

 

 

 

 

 

Pour ceux qui s’intéressent au candidat sortant

 

 

Ukraine – Macron soutient les nazis de Kiev en notre nom à nous Français !

 

https://mai68.org/spip2/spip.php?article10979

 

 

 

 

Ceux qui ont compris la vérité sont tellement nombreux
que Macron a pris la peine de prétendre qu’ils avaient tort.

 

 

Enregistré sur France 2 le 2 mars 2022 à 20 heures

Cliquer ici pour télécharger la vidéo

 

Macron : « La France n’est pas en guerre contre la Russie »

 

 

En fait, il prend la parole surtout pour dire que la France n’est pas en guerre contre la Russie. Cette précision était nécessaire à cause de diverses déclarations imprudentes de divers ministres parlant de « guerre économique totale » contre la Russie.

Il explique aussi que les Français vont payer très cher les sanctions économiques que la France prend inconsidérément contre la Russie.

Il en profite pour prôner une Europe militaire.

Il joue au grand chef.

Ce qui est amusant c’est que sur France 2, la présentatrice n’a même pas eu besoin de prendre le temps minimal de la réflexion pour nous expliquer ce qu’a voulu dire Macron.

Tout était donc prévu d’avance : et le discours du chef d’État et l’explication de texte. La « journaliste » savait tout à l’avance : aussi bien le contenu du discours de Macron que l’explication qu’on lui avait ordonné d’en donner.

D’ailleurs, Macron a remercié dans son discours l’ensemble des « journalistes », confirmant ainsi qu’à quelques exceptions prêts ils sont tous des propagandistes au service du pouvoir : des journaputes.

Ainsi, pour interpréter le discours de Macron, il faut utiliser la formule de Guy Debord : « Dans le monde réellement renversé, le vrai est un moment du faux ». C’est-à-dire qu’il faut inverser tout ce qu’a dit Macron.

Quand il dit que la Russie est l’agresseur, il faut en déduire que la Russie n’est pas l’agresseur. Quand il dit qu’il n’y a pas de guerre de l’OTAN contre la Russie, il faut en conclure que si, il y a une guerre de l’OTAN contre la Russie. Quand il dit qu’il n’y a pas de nazis aux commandes de l’Ukraine, il faut en déduire que si, il y en a, comme par exemple les chefs du bataillon AZOV dont la photo illustre l’article.

 

Remarquez bien le drapeau de l’OTAN, à gauche sur la photo. Au centre, c’est le drapeau du bataillon. Il est bien entouré, comme vous pouvez voir.

 

https://mai68.org/spip2/spip.php?article10979

Bien à vous,
do
http://mai68.org/spip2

 

 

 

Histoire de comparer avec la Russie

 

Déclaration d’un (autre) candidat à la présidence de la République

 

 

 

 

Nouvelle escroquerie d’Emmanuel Macron : la fausse suppression du passe vaccinal !

 

L’annonce de Jean Castex de suspendre le passe vaccinal pour faire croire aux Français qu’il allège les contraintes le 14 mars, est un mensonge doublé d’une grossière manipulation à la veille de l’élection présidentielle !

La suspension n’est qu’une décision provisoire et tout porte à croire que cette mesure liberticide sera réactivée dès l’élection passée.

Rappelons par ailleurs que le passe sanitaire est quant à lui toujours actif dans les établissements de santé et l’obligation vaccinale pour les soignants toujours d’actualité, alors que rien ne justifie plus de telles contraintes au sein d’une population très largement immunisée contre le Covid-19.

 

C’est pourquoi Nicolas DUPONT-AIGNAN réclame à nouveau :

  • la suppression (et non pas la suspension) immédiate, sans condition et irréversible du passe qu’il soit vaccinal ou sanitaire
  • la fin de l’obligation vaccinale pour toutes les professions concernées
  • la réintégration du personnel soignant suspendu faute de vaccin

 

Source : Nicolas Dupont-Aignan [email protected]

 

 

 

 

UKRAINE

 

 

 

 

 

 

La crise en Ukraine n’a pas pour enjeu l’Ukraine, mais l’Allemagne

 

Mike Whitney – Unz Review – 11.2.2022

 

Publié par jmartiLe Saker francophone – 3.3.2022

 

 

Les intérêts fondamentaux des États-Unis, pour lesquels nous nous sommes battus des siècles durant — la première guerre mondiale, la seconde, la guerre froide — résident dans la relation entre l’Allemagne et la Russie, car si elles s’unissent, elles constitueront la seule force capable de nous menacer. Il s’agit de nous assurer que cela ne se produise jamais.

George Friedman, CEO de STRATFOR, face au Chicago Council on Foreign Affairs

 

 

 

 

La crise ukrainienne n’a pas pour enjeu l’Ukraine. Elle a trait à l’Allemagne, et en particulier à un gazoduc qui relie l’Allemagne et la Russie, appelé Nord Stream 2. Washington considère le gazoduc comme une menace à sa suprématie sur l’Europe et s’est employée à saboter le projet depuis sa genèse. Mais Nord Stream 2 s’est développé, et est désormais pleinement opérationnel et prêt à être utilisé. Une fois que les régulateurs auront donné le dernier coup de tampon, les livraisons de gaz commenceront. Les particuliers et les entreprises allemands disposeront alors d’une source d’énergie fiable et peu chère, et la Russie y gagnera en revenus. Il s’agit d’une situation gagnant-gagnant pour les deux parties.

Lire la suite…

Source : https://lesakerfrancophone.fr/la-crise-en-ukraine-na-pas-pour-enjeu-lukraine-mais-lallemagne

 

 

 

 

« Guerre froide, guerre froide »… Il leur faut quoi pour qu’elle soit chaude ?

 

L’Amérique vainc l’Allemagne pour la troisième fois en un siècle

 

Michael Hudson  – Entelekheia – 3.3.2022

 

Paru sur Naked Capitalism sous le titre America Defeats Germany for the Third Time in a Century: The MIC, BARE and OGAM Conquer NATO

 

 

 

 

Un article un peu plus ardu que la normale, mais fondamental pour qui veut comprendre les forces à l’œuvre en Occident, et leur lien avec la crise en Ukraine. De fait, selon le professeur d’économie Michael Hudson, à travers leurs supplétifs ukrainiens, les USA livrent une guerre de conquête non seulement à la Russie, mais aussi à l’Europe Occidentale – leur supposée « alliée », via la soumission de l’Allemagne à leurs intérêts. – Corinne Autey-Roussel

Michael Hudson développe son thème sur la façon dont le conflit en Ukraine est le résultat de forces bien plus importantes à l’œuvre, et pas nécessairement celles que vous croyez. Il affirme que ce qui est réellement en jeu, c’est d’empêcher les pays européens, en particulier l’Allemagne, de nouer des liens économiques plus étroits avec la Chine et la Russie.

 

_______________

 

Mon ancien patron, Herman Kahn, avec qui j’ai travaillé à l’Hudson Institute dans les années 1970, avait un discours type qu’il prononçait lors des réunions publiques. Il disait qu’au lycée, à Los Angeles, ses professeurs disaient la même chose que la plupart des libéraux des années 40 et 50 : « Les guerres n’ont jamais rien résolu. » C’était comme si elles ne changeaient jamais rien – et ne devaient donc pas être menées.

Herman n’était pas d’accord et dressait des listes de toutes sortes de choses que les guerres avaient résolues dans l’histoire du monde, ou du moins changées. Il avait raison, et c’est bien sûr l’objectif des deux parties dans la confrontation actuelle de la nouvelle confrontation en Ukraine, qui s’inscrit dans la nouvelle Guerre froide.

Lire la suite…

Source : L’Amérique vainc l’Allemagne pour la troisième fois en un siècle (entelekheia.fr)

 

 

 

 

 

Gâchette – Le meilleur tireur de missiles de la rébellion syrienne offre ses services à l’Ukraine

 

Gilles Munier – France-Irak actualités – 4.3.2022

 

 

Les drapeaux de l’Ukraine et de l’opposition syrienne, entourés des inscriptions « Gloire à l’Ukraine » en cyrillique et « Gloire à la Syrie libre » en arabe, près de la ville rebelle d’Al-Bab, située dans le nord de la province syrienne d’Alep, le 28 février 2022. Photo / Bakr ALKASEM / AFP

 

 

Revue de presse : Courrier international (2/3/21)*

Pendant le conflit armé en Syrie, Souheil Hammoud, alias « Abou Tow », du nom d’un modèle de missile antichar américain, s’est constitué un tableau de chasse impressionnant. Aujourd’hui, il se dit prêt à combattre les forces russes sur le front ukrainien, raconte L’Orient-Le Jour

Lire la suite…

 

Source : https://www.france-irak-actualite.com/2022/03/gachette-le-meilleur-tireur-de-missiles-de-la-rebellion-syrienne-offre-ses-services-a-l-ukraine.html

 

 

 

 

 

La peste brune newlook

 

 

 

 

 

 

 

Pour mémoire…

 

Ukraine : Massacre d’Odessa

 

 

 

 

 

 

Les articles de Boris Karpov ont été supprimés sur les réseaux sociaux.

 

Quand on tape RusRéinfo dans google, on n’obtient plus rien.

 

On ne peut qu’espérer que quelques honnêtes gens pourront voir celui-ci avant que les « défenseurs de la démocratie » aient réussi à le supprimer.

 

ATTENTION : photos et vidéos parfois difficilement soutenables.

 

https://rusreinfo.ru/fr/2022/03/ukraine-massacre-dodessa-rappel/

 

 

 

 

 

Avant de poster l’article que nous lui empruntons, nous saisissons l’occasion d’alerter sur l’état où se trouve Tom Feeley, l’animateur solitaire, depuis de longues années, d’Information Clearing House.

Même si nous ne sommes pas toujours d’accord avec ses choix ou ses références (à Orwell-la-balance par exemple) nous n’avons aucun doute sur l’honnêteté morale et la rigueur intellectuelle de Tom. Qui a souvent souffert dans le passé des persécutions des pouvoirs en place dans son pays (les USA). Qui a toujours refusé tout financement autre que celui, inconditionnel, de ses lecteurs. Qui souffre d’un cancer (leucémie) et qui vient de se voir refuser des services de santé U.S. la possibilité d’une rémission de plusieurs années pour une question de papiers mal dirigés ou mal rédigés par une des pires bureaucraties au monde. Toute aide qui lui serait apportée pourrait lui accorder, à défaut de plusieurs années, une rémission de plusieurs mois.

C’est de son lit de grand malade qu’il continue à assurer la circulation des informations qui se battent contre le bourrage des crânes, comme ses propres défenses immunitaires mises à mal se battent contre les métastases.

De là où nous sommes, ce qu’on peut faire pour lui est dérisoire. On peut au moins lui tirer son chapeau. Et faire savoir…

L.G.O.

 

 

 

Have you seen « Help Tom with medical expenses to fight leukemia »?

I hope you might be interested in supporting this GoFundMe,
https://gofund.me/8b902e5a  More details here

Please share the fundraiser on your social media to help spread the word.

 

 

 

L’OTAN vient-elle de déclarer la guerre à la Russie ?

 

 

Mike Whitney – I.C.H. – 3.2.2022

 

Traduction : c.l. pour L.G.O.

 

 

 

 

5 juin 2017 – Manifestation populaire au Montenegro contre la ratification de l’entrée du pays dans l’OTAN

 

 

 

« Peu importe qui tente de se mettre en travers de notre chemin… ils doivent savoir que la Russie répondra immédiatement, et les conséquences seront telles que vous n’en avez jamais vu de toute votre histoire… J’espère que mes paroles seront entendues ». Vladimir Poutine lance un avertissement à tout pays qui tenterait d’arrêter l’« opération spéciale » de la Russie en Ukraine.

 

Dans un geste qui ne peut être considéré que comme une escalade majeure, les responsables de l’OTAN ont annoncé vendredi qu’ils allaient déployer des troupes de leur Force deRéaction Prête au Combat pour soutenir le régime ukrainien [depuis la Pologne et les États baltes] dans sa guerre contre la Russie. L’Alliance enverra également des armes supplémentaires à utiliser pour freiner l’offensive russe qui s’est déjà emparée de grandes parties du pays et a anéanti la plupart des capacités défensives de l’Ukraine.

 

Il est impossible de surestimer la gravité de l’action de l’OTAN, qui accorde une telle importance à la préservation de sa junte de Kiev qu’elle est prête à s’opposer à une Russie dotée de l’arme nucléaire dans ce qui pourrait devenir une guerre régionale beaucoup plus vaste. Il est clair que les objectifs stratégiques de ce conflit obscur vont bien au-delà du simple contrôle d’un État failli, ethniquement divisé, situé entre l’Europe et l’Asie. L’Ukraine n’est plus seulement un trophée géopolitique pour les élites occidentales, mais un ultime effort de Washington pour prouver qu’il contrôle toujours les leviers du pouvoir mondial. Voici l’article de Reuters :

Lire la suite…

URL de cet article : http://blog.lesgrossesorchadeslesamplesthalameges.fr/index.php/lotan-vient-elle-de-declarer-la-guerre-a-la-russie/

 

 

 

 

 

6eme jour de l’opération russe en Ukraine.

« Monsieur le Président, l’Ukraine est-elle en train de gagner la guerre ? »

 

Le Saker – The Saker’s Blog – 1.3.2022

 

Publié par Wayan – Le Saker francophone – 2.3.2022

 

 

 

 

Cette question a été posée par une pressetituée alors que M. Biden se dirigeait vers son hélicoptère aujourd’hui : « M. le Président, l’Ukraine est-elle en train de gagner la guerre ? »

Ouahou, juste ouahou. Soit elle y croit totalement, et alors ouhaou, soit elle n’y croit pas et alors ouhaou aussi.

C’est un « Let’s Go Brandon » au niveau géostratégique ! 🙂

D’ailleurs, elle a continué en lui demandant s’il s’inquiétait d’une guerre nucléaire.

Je pense que cet échange résume l’entière et totale illusion à laquelle s’accrochent les gens en Occident. L’inévitable phase de réveil sera douloureuse, très douloureuse.

Il est clair que « Biden » n’est (pas) en train de gagner.

Ensuite, il faut garder à l’esprit ceci (voir graphique).

Biden est dans la merde et, pire encore, tout ce qu’il fera ensuite ne fera qu’empirer les choses. Le fait qu’il s’agisse d’une blessure entièrement auto-infligée ne fait aucune différence quant à l’intensité du saignement…

Lire la suite…

Source : https://lesakerfrancophone.fr/6eme-jour-de-loperation-russe-en-ukraine-monsieur-le-president-lukraine-est-elle-en-train-de-gagner-la-guerre

 

 

 

Le jour suivant :

 

Nous en sommes donc à une semaine et je pense qu’il est temps de faire une courte pause et de voir ce qui s’est passé au cours des 7 derniers jours.

 

 

 

 

  • L’attaque russe a commencé, comme prévu, principalement par des frappes avec des armes à distance. 24 heures plus tard, l’armée de l’air et la marine ukrainiennes ont cessé d’exister. Dans cette phase initiale, peu d’unités ukrainiennes ont été directement engagées.

Lire la suite…

 

Source : https://lesakerfrancophone.fr/une-semaine-apres-le-debut-de-loperation-speciale-russe-en-ukraine

 

 

 

 

La frégate Hetman Sagaidachny sabordée et combats autour de la plus grande centrale nucléaire d’Europe

 

Strategika 51 – 4.3.2022

 

 

 

Photographie non datée montrant la frégate Cossack Hetman Sagaidachny (F130), navire amiral de la marine de guerre ukrainienne, après son sabordement dans le port de Nikolayev.

 

 

Ce bâtiment de surface de la classe Nerei/Menjinsky d’une longueur de 123 mètres et d’un déplacement de 3150 tonnes a été sabordé par ses propres marins afin d’empêcher sa capture par les forces pro-russes du Donbass.

 

Dernière minute : Violents combats autour de la plus grande centrale nucléaire d’Europe à Zaporozhya. Des Informations non confirmées font état d’un bref incendie à l’intérieur de la centrale. La troisième unité de la centrale a été complètement déconnectée.

 

Les Russes seraient entrés à Energodar.

 

 

Energodar

 

 

Source : https://strategika51.org/2022/03/04/photo-du-jour-la-fregate-hetman-sagaidachny/

 

 

 

 

 

La situation en Ukraine : Prédictions et réalité

 

 

Dmitry Orlov – Club Orlov – 27.2.2022

 

Publié par hervek – Le Saker francophone – 3.3.2022

 

 

 

Jeudi dernier, j’ai reposté mon article « top dix des signes que la Russie a envahi l’Ukraine«  d’il y a 8 ans, lorsque le changement de régime et la guerre civile en Ukraine ont commencé et que l’Occident n’a cessé d’affirmer que la Russie avait envahi le pays. Eh bien, jeudi dernier, la Russie a effectivement envahi le pays.

La Russie avait le droit légal d’envahir l’Ukraine de plusieurs points de vue : pour défendre ses alliés à Donetsk et à Lougansk ; pour se défendre contre les armes de destruction massive ukrainiennes, que le président ukrainien a menacé de commencer à produire à la conférence de Munich sur la sécurité ; et pour empêcher l’OTAN de poursuivre son avancée vers les frontières russes, en violation de son engagement antérieur de « pas un pouce à l’est ». La Russie a exercé son droit de légitime défense en vertu de l’article 51 de la partie 7 de la Charte des Nations unies. L’Ukraine a renoncé à son droit à l’intégrité territoriale en vertu de la déclaration des Nations unies de 1970 en refusant d’honorer les droits de sa population russophone. Elle a également refusé de renouveler son traité d’amitié avec la Russie et n’avait donc plus de frontière définie avec la Russie que celle-ci était tenue de respecter.

 

D’un point de vue strictement juridique, affirmer que « la Russie a violé l’intégrité territoriale de l’Ukraine » ou qu’il s’agit d’un « acte d’agression russe » n’est que pure foutaise. D’un point de vue moral, le fait que l’ensemble de la communauté internationale soit restée les bras croisés et ait discuté inefficacement de politique pendant huit ans, alors que la population civile de Donetsk et de Lougansk était continuellement bombardée par l’« opération antiterroriste » ukrainienne, est tout à fait honteux.

 

Les personnes qui s’élèvent aujourd’hui contre l’action militaire de la Russie en Ukraine doivent répondre à une question simple : Où étiez-vous ces huit dernières années pendant que le carnage se déroulait à Donetsk et à Lougansk, que des gens étaient brûlés vifs à Odessa, que le gouvernement ukrainien organisait des opérations terroristes sur le territoire russe [pro-russe, NdT] et que l’ensemble de la population ukrainienne était contrainte de faire des courbettes aux Américains et de parler ukrainien, le plus souvent contre son gré ? Si votre réponse est « Je ne savais pas », vous avez perdu le droit d’avoir une opinion éclairée sur ce qui se passe là-bas aujourd’hui. Gardez cela à l’esprit et agissez en conséquence.

Lire la suite…

Source : https://lesakerfrancophone.fr/la-situation-en-ukraine-predictions-et-realite

 

 

 

 

Montée des tensions (8)

 

Vladimir Poutine déclare la guerre aux Straussiens

 

Thierry Meyssan – Réseau Voltaire – 1.3.2022

 

 

La Russie ne livre pas de guerre au peuple ukrainien, mais à un petit groupe de personnes au sein du pouvoir états-unien qui a transformé l’Ukraine à son insu, les Straussiens. Il s’est formé il y a un demi-siècle et a déjà commis une quantité incroyable de crimes en Amérique latine et au Moyen-Orient à l’insu des États-uniens. Voici leur histoire.

 

 

 

Leo Strauss

 

 

 

Cet article fait suite à :

 

  1. « La Russie veut contraindre les USA à respecter la Charte des Nations unies», 4 janvier 2022.
    2. « Washington poursuit le plan de la RAND au Kazakhstan, puis en Transnistrie », 11 janvier 2022.
    3. « Washington refuse d’entendre la Russie et la Chine », 18 janvier 2022.
    4. « Washington et Londres, atteints de surdité », 1er février 2022.
    5. « Washington et Londres tentent de préserver leur domination sur l’Europe », 8 février 2022.
    6. « Deux interprétations de l’affaire ukrainienne », 15 février 2022.
    7. « Washington sonne l’hallali, tandis que ses alliés se retirent », 22 février 2022./

 

Le 24 février à l’aube, les forces russes sont entrées massivement en Ukraine. Selon le président Vladimir Poutine, qui s’exprimait alors à la télévision, cette opération spéciale était le début de la réponse de son pays à « ceux qui aspirent à la domination du monde » et qui font avancer les infrastructures de l’OTAN aux portes de son pays. Durant cette longue intervention, il a résumé la manière dont l’OTAN a détruit la Yougoslavie sans autorisation du Conseil de sécurité des Nations-Unies, allant jusqu’à bombarder Belgrade en 1999. Puis il a parcouru les destructions des États-Unis au Moyen-Orient, en Iraq, en Libye et en Syrie. Ce n’est qu’après ce long exposé qu’il a annoncé avoir envoyé ses troupes en Ukraine avec la double mission de détruire les forces armées liées à l’Otan et d’en finir avec les groupes néo-nazis armés par l’OTAN.

 

Immédiatement tous les États membres de l’Alliance atlantique dénonçaient une occupation de l’Ukraine comparable à celle de la Tchécoslovaquie lors du « Printemps de Prague » (1968). Selon eux, la Russie de Vladimir Poutine aurait adopté la « doctrine Brejnev » de l’Union soviétique. C’est pourquoi le monde libre doit punir l’« Empire du Mal » ressuscité en lui imposant des « coûts dévastateurs ».

Lire la suite…

Source : https://www.voltairenet.org/article215843.html

 

 

 

 

 

 

« Donbass », un documentaire d’Anne-Laure Bonnel

 

 

Raphaël Berland – Cercle des Volontaires – 3.3.2022

 

 

 

 

 

 

Alors que Vladimir Poutine a décidé d’intervenir militairement en Ukraine, et qu’une campagne de propagande sans précédent s’est abattue à la fois sur sa personne et sur la Russie, il est important de comprendre le contexte historique récent afin de ne pas se laisser influencer voire berner par les média-mensonges qui pullulent ces temps-ci… Dans cette guerre de l’information, le documentaire d’Anne-Laure Bonnel, journaliste indépendante, tourné au Donbass en 2015, nous parvient tel un leg très précieux pour tous les chercheurs de Vérité(s).

 

Mais avant de vous proposer le visionnage de son film, je vous propose d’écouter Anne-Laure Bonnel, qui explique et contextualise son témoignage audio-visuel, au cours d’une interview de 20 minutes accordée en 2021 à la Maison russe des sciences et de la culture à Paris.

 

Lien officiel pour voir le film (Vimeo)

 

Pour le cas-z-où

[m.à j. du 03-03-2022] 

ATTENTION ! Devant le succès viral de cette vidéo, YouTube en a restreint l’accès ce matin.
Vous pouvez retrouver cette vidéo en libre accès ici sur CrowdBunker.

 

 

 

 

Retrouvez ici une interview d’Anne-Laure par le magazine Elle.

 

https://www.elle.fr/Societe/Interviews/Anne-Laure-Bonnel-Etre-reporter-de-guerre-c-est-ressentir-l-urgence-de-saisir-l-histoire-3925957

 

Source : http://www.cercledesvolontaires.fr/2022/03/02/donbass-un-documentaire-danne-laure-bonnel/

 

 

 

 

 

Quand tout part dans tous les sens

 

Quelques brèves du Réseau Voltaire

le 3.3.2022

 

500.000 dollars pour la capture des commandants nazis en Ukraine

 

 

 

 

Le gouverneur de Tchétchénie, Ramzan Kadyrov, a annoncé la prise de la plus grande base militaire ukrainienne par un régiment tchétchène. Traditionnellement les Tchétchènes sont considérés comme des combattants exceptionnels.

M. Kadyrov a également promis une récompense de 500 000 dollars pour l’arrestation des commandants nazis ukrainiens qui sont venus se battre en Tchétchénie avec les jihadistes de l’Émirat islamique d’Itchkérie.

En 2007, le néo-nazi Dmytro Yarosh, actuel conseiller spécial du chef des armées ukrainiennes, avait organisé avec l’émir Dokou Oumarov, le 8 mai 2007, à Ternopol (ouest de l’Ukraine), un congrès pour sceller l’alliance entre les néo-nazis européens et les jihadistes moyen-orientaux contre la Russie

 

 

 

 

Le Mémorial de Yad Vashem et les nazis ukrainiens

 

 

 

 

Le mémorial de Yad Vashem, principale institution au monde à conserver la mémoire de la « solution finale nazie de la question juive », a, dans un premier temps, condamné « l’amalgame du président russe Vladimir Poutine entre certains groupes ukrainiens et les nazis ».

Le porte-parole du Kremlin, Dmirty Peskov, a alors invité l’institution à venir dans le Donbass constater les charniers.

L’ambassadeur ukrainien à Tel-Aviv a déploré les « mensonges » russes et déclaré que le Kremlin vit décidément dans un autre monde. Tandis que le président ukrainien, Volodymir Zelensky, rappelait qu’il est juif et ne saurait donc être nazi.

À ce jour, le Mémorial Yad Vashem n’a pas répondu au Kremlin.

Les institutions juives européennes soulignent, qu’il y a plusieurs années, elles ont exclu de leurs rangs le milliardaire ukrainien Ihor Kolomoïsky en raison de ses liens avec la pègre et les néo-nazis. M. Kolomoïsky était le producteur de l’acteur juif Volodymir Zelensky.

 

 

 

 

Guerre de l’information

 

 

 

Après l’interdiction dans l’Union européenne de l’Agence russe Sputnik et des chaînes de télévision du groupe Russia Today à titre de sanction contre la Russie, Moscou a répondu non pas en interdisant une agence de presse et une télévision européenne, mais en fermant la Radio Echo de Moscou (photo) et TV Dozhd, deux médias russes partiellement financés par l’étranger. Cependant, à la différence de l’Union européenne, Moscou invoque un motif juridique et non pas un motif politique.

Les deux chaînes avaient diffusé de fausses informations faisant état de pertes russes « incalculables » en Ukraine et précisant que de nombreux cadets étaient morts. Or, ainsi que vient de déclarer le porte parole du ministère de la défense russe, le général Igor Konachenkov, le total des pertes russes s’élève à 498 morts au combat et 1.597 blessés. Aucun conscrit, ni cadet, ne participe à cette opération militaire spéciale. Les imputations de la Radio Echo de Moscou et de TV Dozhd sont de la propagande visant à démoraliser le peuple russe.

Il est désormais impossible de consulter des sites internet officiels russes depuis l’Union européenne, officiellement à cause de hackers anonymes*, mais il est toujours possible de consulter des sites officiels européens depuis la Russie.

La propagande bat son plein. Ainsi a-t-on pu entendre le président Volodymyr Zelensky célébrer comme des héros nationaux les soldats de l’île aux Serpents massacrés par les Russes, puis les voir ressurgir bien vivants, après s’être rendus à l’armée russe.

 

Signez la pétition : « Non à l’interdiction de RT France, oui au droit à l’information ! »

 

_______________

*Les hackers dits « anonymes » seraient en réalité des hackers d’Anonymous.

 

 

 

 

Possible massacre à Marioupol (source RDP)

 

 

 

 

Selon la République populaire de Donestk, les forces néo-nazies du Bataillon Azov, après avoir fermé le conduit humanitaire de Marioupol, ont conduit une soixantaine de prisonniers dans le sous-sol d’une école qu’elles ont miné.

Donestk dénonce un possible massacre en préparation.

 

 

 

 

Vers un monde nouveau 

 

 (Sur une planète en plein bouleversement, le « Machin » se sent vaciller)

 

Strategika 51 – 3.2.2022

 

 

Black-out à Taïwan

 

 

Un blackout et une interruption totale du réseau internet a coïncidé avec la visite d’une délégation US à Taïwan. L’ancien Secrétaire d’État Mike Pompeo et l’ancien Secrétaire à la défense Mullen figuraient parmi cette délégation. L’électricité a été rétablie quelques heures après mais le problème persiste. Le réseau électrique taïwanais demeure extrêmement instable.

 

Pékin a fermement menacé Washington contre tout aventurisme à Taïwan.

 

Un Mig-21 des forces aériennes roumaines a disparu en Mer noire. Un hélicoptère participant aux opérations de recherche de l’appareil a été perdu.

 

Quatre avions de combat des forces aérospatiales russes ont brièvement violé l’espace aérien de la Suède.

 

L’Allemagne et l’Espagne auraient fourni des missiles antichar PanzerFaust et des missiles antiaériens Stinger à l’Ukraine occidentale. En réalité ces pays vassaux sont utilisés comme couverture pour les États-Unis, la Grande-Bretagne et Israël, lesquels fournissent l’essentiel des armements au régime de Kiev.

 

Les forces russes négocient avec les maires des villes ukrainiennes. Un d’entre-eux a été assassiné par les extrémistes racialistes.

 

Washington réfléchit à un moyen de « réduire » l’influence de la Russie au sein des Nations Unies.

 

Une résolution appelant la Russie à retirer ses forces d’Ukraine a été votée hier à l’Assemblée Générale des Nations Unies. Sans surprises aucune, elle a recueilli 141 votes pour, 5 votes contre et 35 abstentions.

 

À noter que des pays comme l’Afghanistan et le Myanmar sont représentés aux Nations Unies par des délégués des anciens régimes qui ne reconnaissent pas leurs nouveaux gouvernements et sont payés par le Département d’État US.

 

 

 

 

Des dizaines de résolutions de l’Assemblée Générale des Nations Unies condamnant par exemple l’embargo sur Cuba ou l’extension des colonies israéliennes en Palestine ont été totalement ignorées par l’empire. [Et vertueusement passées sous silence par les journaputes, comme dit l’ami DO. NdE] 

 

La russophobie, dans les territoires soumis à l’empire, tourne à la farce. L’université de Milan en Italie a annulé un cours sur Dostoïevski parce qu’il est russe. Une autre université veut annuler Tolstoï au motif que ce très grand auteur fut artilleur lors de la Guerre de Crimée (1853-1856).

 

Les sportifs russes sont bannis de tous les événements internationaux et des artistes de renom  sont sommés d’exprimer leur opinion contre la Russie sous peine de licenciement ou de démission.

 

L’émir du Qatar est extrêmement mécontent de l’exclusion de la Russie du mondial du football que son pays s’apprête à accueillir.

 

Israël a attaqué des forces syriennes au Golan et continue un véritable nettoyage ethnique à Jérusalem. Au Yémen, les raids aériens de la coalition se sont intensifiés depuis la reprise de la guerre en Ukraine.

 

L’administration Biden envisage de sanctionner l’Inde en vertu du “Countering America’s Adversaries Through Sanctions Act” ou (CAATSA) [Défense de rire. NdE]. Une telle décision pourrait précipiter le processus d’abandon du dollar dans les principales transactions internationales.

 

Les prix de toutes les marchandises sont à la hausse. La spéculation sur les marchés fait rage. Le Japon s’est retrouvé isolé de l’Europe. Le plus grand perdant dans ce qui se passe actuellement est l’Europe. Il semble que ce soit un des objectifs de la grande stratégie américaine visant à parer à tout imprévu d’ici les vingt prochaines années. En dépit de son statut de puissance occupée, un rapport du Pentagone met en garde contre une renaissance de l’Allemagne dans le contexte des événements actuels.

 

Source : https://strategika51.org/2022/03/03/vers-un-monde-nouveau/

 

 

 

 

 

À suivre…

 

Mis en ligne le 4 mars 2022