Aller à…
RSS Feed

7 octobre 2022

Les Grosses Orchades, les Amples Thalamèges, le blog


 

 

 

 

 

 

 

Eh non, ce n’est pas en Russie, c’est ici.

 

 

 

En suivant la feuille de route /2

 

 

Même si la guerre d’Ukraine tient le haut du pavé, n’oublions pas que les autres se poursuivent

 

 

 

 

Grand retour de Sergueï Glazyev. Évident depuis Valdai…

 

 

Comment la Russie va contrer la déclaration de guerre économique des USA/UE

 

 

Pepe Escobar – Entelekheia – 7.3.2022

 

 

Paru sur Strategic Culture Foundation et ailleurs sous le titre How Russia Will Counterpunch the U.S./EU Declaration of War

 

 

 

 

 

 

Seule l’autosuffisance permet une réelle indépendance. Les pays du Sud émergent ont également bien compris la situation générale.

 

 

L’un des principaux courants sous-jacents de la matrice Russie/Ukraine/OTAN est que l’Empire des Mensonges (copyright Poutine) a été ébranlé par la capacité conjointe des missiles hypersoniques russes et d’un bouclier défensif capable de bloquer les missiles nucléaires provenant de l’Occident, mettant ainsi fin à la doctrine de la Destruction Mutuelle Assurée (acronyme anglais MAD, qui signifie également « fou », NdT).

Cela a conduit les Américains à prendre le quasi-risque d’une guerre chaude pour pouvoir poster des missiles hypersoniques qu’ils n’ont toujours pas sur les frontières occidentales de l’Ukraine, et être ainsi à trois minutes de Moscou. Pour cela, ils ont bien sûr besoin de l’Ukraine, ainsi que de la Pologne et de la Roumanie en Europe de l’Est.

En Ukraine, les Américains sont déterminés à se battre jusqu’à la dernière âme européenne – si besoin est. C’est peut-être le dernier coup de dé (nucléaire). D’où leur avant-dernière tentative de contraindre la Russie à la soumission en utilisant la dernière arme américaine de destruction massive encore utilisable : le système SWIFT.

 

 

 

 

 

 

Pourtant, cette arme peut être facilement neutralisée par l’adoption rapide d’une autosuffisance.

Avec la contribution essentielle de l’inestimable Michael Hudson, j’ai décrit les possibilités pour la Russie de résister à la tempête des sanctions. Mais je n’avais même pas compris toute l’étendue de la « boîte noire de défense » de la Russie – et de sa contre-attaque – telle que décrite par John Helmer dans son introduction à un essai qui annonce rien de moins que le grand retour de Sergueï Glazyev.

Lire la suite…

Source : Comment la Russie va contrer la déclaration de guerre économique des USA/UE (entelekheia.fr)

 

 

 

 

Crimes de guerre

 

 

Andrei Martyanov – Reminiscence of the future – 6.3.2022

 

Publié par hervek – Le Saker francophone – 7.3.2022

 

 

 

 

 

 

 

Le ministère russe de la Défense confirme officiellement :

MOSCOU, 6 mars – RIA Novosti.

 

Moscou a reçu des documents d’employés de laboratoires biologiques ukrainiens confirmant que des composants d’armes biologiques étaient développés en Ukraine, à proximité immédiate du territoire russe. C’est ce qu’a déclaré aux journalistes le représentant officiel du ministère russe de la Défense, le général de division Igor Konashenkov. « Au cours d’une opération militaire spéciale, les faits d’un nettoyage d’urgence par le régime de Kiev des traces d’un programme biologique militaire mis en œuvre en Ukraine, financé par le ministère de la Défense des États-Unis, ont été découverts. »

Lire la suite…

Source : https://lesakerfrancophone.fr/crimes-de-guerre

 

 

 

 

 

 

En somme, il y en a(vait) partout : à Wuhan, au Kazakhstan, en Ukraine… Et où encore ?

 

 

[RT] La Russie affirme que l’Ukraine détruit des preuves d’un programme d’armes biologiques financé par les États-Unis.

 

 

RT  — 7.3.2022

 

 

 

 

 

 

Le ministère russe de la Défense affirme que Kiev a ordonné à des scientifiques de détruire des échantillons de peste, d’anthrax et d’autres agents pathogènes mortels.

Alors que les troupes russes entraient en Ukraine, le gouvernement de Kiev a ordonné la « destruction d’urgence » d’agents pathogènes, dont la peste et l’anthrax, dans des laboratoires financés par les États-Unis près de la frontière russe, a affirmé dimanche le ministère de la Défense à Moscou. Les rumeurs antérieures selon lesquelles l’armée russe visait les laboratoires américains ont été qualifiées de théories du complot, mais le ministère a promis d’étayer ses affirmations par des documents.

Lire la suite…

 

Source : [RT] La Russie affirme que l’Ukraine détruit des preuves d’un programme d’armes biologiques financé par les États-Unis. (legrandsoir.info)

 

 

 

 

­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­

Prolégomènes à la guerre d’Ukraine

 

Observatus Geopoliticus – Chroniques du Grand jeu – 7.3.2022

 

 

 

 

 

 

Que vous ouvriez un journal, consultiez un site, allumiez la radio ou la télévision, tout le monde semble superbement ignorer ce que signifie le terme de géopolitique. D’aucuns prennent un air pontifiant et se lancent dans des explications absconses qu’ils ne comprennent pas eux-mêmes. D’autres, sans doute moins ambitieux, ne s’embarrassent pas de détails et rangent en vrac dans cette catégorie toutes les nouvelles internationales.

Et si, par miracle, certains en appréhendent correctement la définition, ils préfèrent de toute façon jeter pudiquement un mouchoir dessus car elle contrarie leur vision simpliste des affaires du monde : le Bien contre le Mal (moralistes mainstream), l’économie conditionne tout (marxistes et libéraux) ou encore les sombres machinations de quelque lobby caché (alternatifs tendance conspi).

Cela fait des années que votre serviteur renvoie tout ce joli monde dos à dos en tentant de montrer l’importance cardinale de la géopolitique pure, à savoir l’influence de la géographie sur la politique des États et, partant, sur les relations internationales. C’est l’essence même du Grand jeu, l’alpha et l’oméga de ce blog (même si tous les billets – on arrive bientôt à 700 ! – ne la mentionnent pas toujours ouvertement). Et l’actuelle crise ukrainienne, qu’on aurait bien du mal à expliquer autrement, le prouve une fois de plus…

Lire la suite…

 

Source : https://www.chroniquesdugrandjeu.com/2022/03/prolegomenes-a-la-guerre-d-ukraine.html

 

 

 

 

« Est-ce qu’on va laisser longtemps se pavaner ce judéo-machin de Mendelsohn sur toutes nos places ? »

Ah, zut, on se trompe de nazisme…

Les statues de Mendelsohn ont même quitté Spandau (et la compagnie de la tête de Lénine) pour réintégrer leurs piédestaux d’avant 1936…

Sorry pour le lapsus. Retour à l’actualité :

 

Piotr Tchaïkovski, notoire agent poutinien, hué à Londres

 

 

Aymeric Monville – L.G.S. – 6.3.2022

 

 

 

 

 

 

Heureusement qu’a été démasqué à temps ce sinistre individu qui voulait se faire passer pour un compositeur célèbre du XIXe siècle.

Heureusement aussi qu’un dénommé Fiodor Dostoïevski, qui a des prétentions littéraires, a vu une conférence sur son immodeste personne bloquée par la sagesse du recteur de l’université de Milan.

Plus grave encore, un bataillon de chats russes, élevés sans doute dans les mêmes officines que les pigeons du sieur Jacques Duclos, ont eux aussi été découverts et, avec un soulagement général, interdits de compétition par la Fédération féline internationale.

A part ça, surtout n’oubliez pas que Poutine – et lui seul – est fou.

Et pour détendre l’ambiance, je suggère de programmer bientôt à la salle Pleyel ou à Gaveau « La grande porte de Kiev », qui clôt les Tableaux d’une exposition de Moussorgski.

Les articles attestant la réalité de cette époque formidable se trouvent ici :

https://www.dhnet.be/regions/liege/gergely-madaras-le-chef-d-orchestre…
https://www.courrierinternational.com/article/litterature-en-italie-do…
https://www.nbcnews.com/news/us-news/international-cat-federation-bans…

 

Source : https://www.legrandsoir.info/piot-tchaikovski-notoire-agent-poutinien-hue-a-londres.html

 

 

 

 

Et en effet…

 

La culture de l’annulation s’attaque aux Russes

 

La détestation de Poutine tourne au maccarthysme antirusse !

 

 

Anne-Sophie Chazaud –  Causeur – 5.3.2022

 

 

 

 

 

 

Les chats russes fondent sur l’Occident !

Le commun des mortels l’ignore peut-être, mais le plus sûr moyen de manifester son soutien à l’Ukraine et sa désapprobation envers la Russie, est d’interdire la présence de chats russes dans les manifestations et concours félins qui occupent les oisifs de par le vaste monde, en l’espèce la très sérieuse Fédération Internationale Féline : des chars, on pourrait comprendre, mais des chats ? Telle est en effet la toute dernière (mais on peut être certain qu’il y en aura d’autres) invention d’un Occident azimuté qui redécouvre, hagard, l’existence de l’Histoire, du tragique qui l’anime, des rapports de force qui la constituent, et des guerres qui, parfois, hélas, en accompagnent l’inévitable tectonique.

Lire la suite…

 

URL de cet article :

 

 

 

 

 

La revanche de Taras Bulba  (suite)

 

L’invasion de la Russie ( par elle-même)

 

 

 

 

Nous voici revenus en Ukraine, après le « Coup de théâtre » de Poutine…

 

Analyse de ce moment décisif par l’équipe de « La stratégie du chaos » :

 

De G à D : Subhi Toma, Célestin G., Bruno Drweski

1:35 :26

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mis en ligne le 8 mars 2022

 

 

 

0 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partager

Plus d’histoires deArmement