Aller à…
RSS Feed

16 août 2022

Les Grosses Orchades, les Amples Thalamèges, le blog


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En suivant la feuille de route /5

 

 

 

 

 

 

 

Petit détour par les titres de TheDuran d’hier

 

 

« Breaking News »

 

Zelensky essaie de vendre la guerre nucléaire au Congrès – et ils aiment ça ! [Vidéo].

 

C’est extrêmement dangereux, bonnes gens. Tous ceux qui voient ceci doivent aussitôt appeler leurs députés pour qu’ils STOPPENT les conneries tout de suite !

 

Seraphim Hanisch TheDuran – 16.3.2022

 

 

 

 

 

 

Je passe directement au Dr Steve Turley. C’est trop sérieux pour que je fasse des commentaires en ce moment. Regardez simplement. Ensuite, commencez à passer des coups de fil  à vos représentants du Congrès et à vos sénateurs cinglés. Interdisez-leur de marcher dans cette histoire. Vous aiderez peut-être à sauver la vie de centaines de millions – voire de milliards – de personnes.

 

 

On est désolés que cette vidéo ne soit pas sous-titrée en français et… on n’a pas eu le temps de traduire le Dr. Steve Turley.

 

 

Source : https://theduran.com/zelensky-tries-to-sell-nuclear-war-to-congress-and-they-liked-it-video/

 

 

 

 

Nous avons besoin de Douglas MacGregor comme président des États-Unis

 

Eric Zuesse  – TheDuran – 17.3.2022

 

Traduction : c.l. pour L.G.O.

 

 

 

 

 

 

Voici pourquoi :

 

 

https://www.realclearpolitics.com/video/2022/03/16/macgregor_washington_wants_war_to_continue_as_long_as_possible_in_hopes_to_overthrown_putin.html

 

 

Les démocrates, les républicains et les indépendants ont tous besoin de cet homme à la Maison Blanche. Nous sommes le peuple américain et il représente, plus clairement que quiconque, sur la question la plus urgente et la plus importante à laquelle le monde soit confronté, ce dont tous les Américains – et tous les peuples du monde – ont besoin. C’est un fait. Ce besoin est un fait. Comment peut-on y arriver ?

Lire la suite…

 

URL de cet article : http://blog.lesgrossesorchadeslesamplesthalameges.fr/index.php/nous-avons-besoin-de-douglas-macgregor-comme-president-des-etats-unis/

 

 

 

 

 

Là où nous allons tout droit, quoi qu’en musique…

 

 

 

 

Tulsi, Tucker et Trahison

 

TheDarkMan  – TheDuran – 16.3.2022

 

Traduction : c.l. pour L.G.O.

 

 

 

 

 

 

Que se passe-t-il, à votre avis, quand la femme la plus délicieuse d’Hawaï rencontre l’homme le plus courageux de la télévision ? Penseriez-vous qu’ils s’entendent pour trahir ? Non, personne de rationnel ne le penserait, mais c’est pourtant ce qu’a prétendu The View, lorsque Tulsi Gabbard est apparue, d’ailleurs pas pour la première fois, dans l’émission de Tucker Carlson.

 

On ne pourrait franchement pas en vouloir à Whoopi Goldberg et aux autres cervelles d’oiseaux de divaguer à ce point, vu leur QI à un seul chiffre, mais ça ne vaut pas pour Mitt Romney, qui a accusé Tulsi de « trahir en répandant des mensonges ».

Lire la suite…

 

URL de cet article : http://blog.lesgrossesorchadeslesamplesthalameges.fr/index.php/17730-2/

 

 

 

 

 

Le déclin stratégique a mené le monde à une impasse

 

Strategika51 – 18.3.2022

 

 

 

 

Un déclin sans précédant de la pensée stratégique, un niveau anormalement élevé de stupidité, une arrogance exceptionnelle et une corruption  généralisée des groupes d’intérêts privés influant sur les processus d’élaboration et de prise de décision des États sont autant d’éléments ayant poussé l’empire à pousser un adversaire, la Russie, à s’allier avec un autre adversaire, la Chine, tout en s’aliénant des alliés fidèles, les pays Arabes du Golfe, et des partenaires potentiels que sont le Pakistan et l’Inde. C’est le résultat auquel le monde assiste actuellement.

 

Les élites de Washington DC  semblent  avoir sombré dans la folie. Une folie dangereuse car, à ce rythme, elle risque de mener le monde sinon à un suicide assuré, du moins à une catastrophe d’une ampleur inédite.

 

Les révélations sur l’origine artificielle du COVID-19 et avant cela, les véritables commanditaires des attentats sous faux drapeau ne sont pas des raisons justifiant un suicide collectif. Utiliser l’arme nucléaire pour camoufler des opérations de guerre hybride à 360° sera non seulement une erreur monumentale mais le crime ultime.

 

Lire la suite…

Source : https://strategika51.org/2022/03/18/le-declin-strategique-a-mene-le-monde-a-une-impasse/

 

 

 

 

Moins apocalyptique… pour l’instant.

 

 

Lagarde et la BCE survivront-ils à ce point d’inflexion géopolitique ?

 

Tom Luongo – Gold Goats ‘N Guns – 14.2.2022

 

Publié par Zineb – Le Saker francophone – 16.3.2022

 

 

 

Récemment, la présidente de la BCE, Christine Lagarde, a choqué les marchés en tenant des propos étonnamment belliqueux lors de sa conférence de presse sur la politique monétaire.

 

Mme Lagarde n’a pas opéré de changement soudain dans la politique ou quoi que ce soit. La BCE n’a pas encore mis fin à ses achats d’obligations et aux projets à acronymes de transfert interne de dette, et ne le fera pas avant le troisième trimestre au plus tôt.

 

Les marchés n’étaient pas préparés à ce qu’elle adopte un ton aussi belliqueux. Dites ce que vous voulez de la politique de communication du FOMC, au moins sous Jerome Powell, ils vous disent ce qu’ils vont faire et ensuite ils le font.

 

 

 

 

Mais Lagarde devait faire quelque chose de spectaculaire car les marchés financiers se sont rapidement retournés contre elle.

 

Les traders ont cessé d’essayer de ne pas croire à l’illusion du bellicisme de la Fed et ont finalement accepté ce que Powell disait. Pour le meilleur ou pour le pire (et ce débat était animé dans ce podcast que j’ai réalisé avec Peter Boockvar la semaine dernière), la Fed relèvera ses taux en mars.

 

Cet article ne vise pas à déterminer si la Fed commet ou non une erreur politique. Cet article ne porte même pas vraiment sur Christine Lagarde et la BCE. Les actions de ces deux personnalités sont en aval des changements rapides qui se produisent dans le paysage géopolitique.

 

Ces changements ont forcé Lagarde à faire grimper l’euro et à éviter un effondrement des spreads de crédit.

 

Alors, restez avec moi pendant que je fais le lien entre le nouvel accord sur le gaz entre la Russie et la Chine et les divisions au sein de la hiérarchie politique anglo-européenne. Parce qu’une fois que j’aurai terminé, j’espère que vous verrez le point d’inflexion que nous connaissons actuellement dans le jeu géopolitique des Grandes puissances.

Lire la suite…

Source : https://lesakerfrancophone.fr/lagarde-et-la-bce-survivront-ils-a-ce-point-dinflexion-geopolitique

 

 

 

 

 

Vous avez dit « frustration » ? Ha ha…

 

 

La « destruction constructive » du modèle de relations entre la Russie et l’Occident

 

Poutine pense ce qu’il dit : la Russie est dos au mur, et elle ne peut plus se retirer nulle part – pour elle, c’est une question existentielle.

 

 

Alastair Crooke – Strategic Culture – 27.2.2022

 

Publié par ZinebLe Saker francophone – 17.3.2022

 

 

 

L’Occident dans son ensemble était déjà en colère. Et il est apoplectique après que le président Poutine a choqué les dirigeants occidentaux en ordonnant une opération militaire spéciale en Ukraine, qui est largement décrite (et perçue en Occident) comme une déclaration de guerre : « un assaut choquant et effrayant touchant des villes dans toute l’Ukraine ». En fait, l’Occident est tellement en colère que l’espace informationnel s’est littéralement scindé en deux : tout est ou noir ou blanc, sans gris. Pour l’Occident, Poutine a complètement défié Biden ; il a unilatéralement et illégalement « changé les frontières » de l’Europe et agi comme une « puissance révisionniste » , tentant de changer non seulement les frontières de l’Ukraine, mais aussi l’ordre mondial actuel. « Trente ans après la fin de la guerre froide, nous sommes confrontés à un effort déterminé en vue de redéfinir l’ordre multilatéral », a averti le haut représentant de l’UE, Josep Borell. « C’est un acte de provocation. C’est un manifeste révisionniste, le manifeste de révision de l’ordre mondial » .

 

Poutine est présenté comme un nouvel Hitler et ses actes sont qualifiés d’ « illégaux » . On prétend que c’est lui qui a déchiré l’accord de Minsk II (pourtant les républiques ont déclaré leur indépendance en 2014, ont signé Minsk en 2015, et c’est la Russie qui n’a jamais signé l’accord – et par conséquent ne peut pas le violer). En réalité, ce sont les États-Unis qui ont effectivement mis leur veto au processus de Minsk depuis 2014, et la publication par la Russie de sa correspondance diplomatique en novembre 2021 a révélé que la France et l’Allemagne n’avaient pas non plus l’intention de faire pression sur Kiev pour sa mise en œuvre significative. Et donc, ayant conclu qu’un règlement négocié – comme stipulé dans les accords de Minsk – ne se produirait tout simplement pas, Poutine a déterminé qu’il était inutile d’attendre plus longtemps avant de déployer les mesures relatives à la ligne rouge de la Russie.

Lire la suite…

Source : https://lesakerfrancophone.fr/la-destruction-constructive-du-modele-de-relations-entre-la-russie-et-loccident

 

 

 

 

Crochet par l’Hexagone :

 

 

Gazette d’ukraine du 17 mars 2022

 

 

Pour revenir à nos « moutons »

 

Librairie Tropiques

 

 

Aux USA, ils ont, comme nous, plus que leur lot de cuistres médiatisés (libéraux comme néo-cons, en général ce sont les mêmes), mais… pas que (voir par exemple ces vidéos).

 

L’exception culturelle française c’est qu’ici tous se sont ralliés au panache vert de gris de BH Heil !

 

On apprenait ainsi, pas plus tard qu’hier et de source sûre puisque diffusée par l’intéressé lui-même (et reprise par RT france) que le très médiatique écrivain français a rencontré et apporté son soutien à Maxim Marchenko, qui a pendant deux ans commandé le bataillon de volontaires ukrainiens Aïdar, accusé de crimes de guerre dans le Donbass par Amnesty international.

 

 

 

 

 

Le 15 mars, l’écrivain français Bernard-Henri Lévy a revendiqué s’être affiché avec Maxim Marchenko, actuel gouverneur de la région d’Odessa. Ce dernier a dirigé pendant deux ans le bataillon Aïdar, une unité militaire ukrainienne accusée d’avoir commis des crimes de guerre dans le Donbass. Dans une publication sur Twitter accompagnée de plusieurs hashtags – l’un d’eux signifiant « dénazifier Poutine » – Bernard-Henri Lévy s’est exprimé en ces termes :

 

« Oui, bien sûr, je suis avec le gouverneur Maxim Marchenko. Un homme courageux. Je l’ai rencontré dans les tranchées du Donbass, où il combattait les chiens de guerre de Poutine qui attaquaient l’Ukraine. Aujourd’hui, il défend Odessa. Donc l’Europe et les valeurs démocratiques ».

 

Sans doute Amnesty international et les parents et proches des 14.000 morts crédités à cet « homme courageux » apprécieront-ils diversement ces encouragements de notre « éminence » médiatique française. Il est vrai qu’ils n’ont pas eu le courage de BH Heil, ni le privilège de se retrouver dans les tranchées du Donbass aux côtés de nos fringants néo-nazis, sauveteurs de l’occident, dans l’ambiance de rude et franche camaraderie qu’affectionne particulièrement notre Volga de la pensée mondaine parisienne.

 

Tous nos intellectuels, influenceurs et autres élites politique ou médiatiques hexagonales n’ont certes pas témoigné du même « allant ». Il demeure que l’interview donnée par Andreï Makine (transfuge Russe noyautant l’Académie française pour le compte du KGB, puis du FSB) au Figaro (gazette gauchiste et nid de complotistes bolchéviques notoirement poutinophiles) est à ce jour la seule exception à confirmer la règle « d’impératif de servilité et d’alignement impérialiste » que s’est fixé notre appareil idéologique « de référence »  :

 

[Ici, nos lecteurs peuvent soit relire, soit sauter l’interview de M. Makine par le Figaro, mais ils feraient bien de ne pas rater la suite, y compris les vidéos d’habitants de l’Ukraine.]

 

Voir la suite…

Source : http://www.librairie-tropiques.fr/2022/03/l-exception-confirme-la-regle.html?utm_source=_ob_email&utm_medium=_ob_notification&utm_campaign=_ob_pushmail

 

 

 

 

Sur Là-Bas si j’y suis, hélas

 

 

On vous parle de Moscou

 

 

 

Cliquez ici pour écouter l’entretien

 

 

En Russie des milliers de manifestants anti-guerre ont été emprisonnés depuis le 24 février. La quasi totalité des médias sont bloqués tout comme les réseaux sociaux. Chaque jour la vie rétrécit, les pénuries s’accumulent et la Russie est de plus en plus muselée.

 

[RADIO] Un témoignage de Olesya Orlenko depuis Moscou, responsable de l’édition russe du Monde diplomatique, et un entretien d’Hélène Richard et Anne-Cécile Robert du Monde diplomatique, à retrouver sur Là-bas : https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/on-vous-parle-de-moscou

 

L’équipe à Mermet n’a jamais entendu parler des préparations de révolutions colorées et des fameuses ONG à Soros et Obama qui s’en sont fait une spécialité ?

N’ont jamais entendu parler de Radio Free Europe déjà célèbre chez les floués de Budapest ?

Trotskiste un jour trotskiste toujours ?

 

 

 

 

 

20eme jour de l’opération militaire spéciale russe en Ukraine

 

Le Saker – The Saker’s Blog – 16.3.2022

 

Publié par Wayan – Le Saker francophone – 17.3.2022

 

 

 

 

 

Hier, les autorités ukrainiennes ont promis une contre-offensive majeure. Elle a eu lieu, mais seulement dans le monde virtuel. Dans le monde réel, il y a eu quelques attaques très limitées qui ont été rapidement arrêtées par les forces russes/LDNR. Le seul succès des Ukrainiens est une frappe précise de MLRS sur un aérodrome russe avancé près de Kherson, où au moins trois hélicoptères, deux camions de ravitaillement et onze automobiles ont été touchés et vus en feu (aucune perte humaine). N’oubliez pas que les Ukronazis disposent encore de MLRS Smerch/ Tornado d’une portée maximale de 90 km, ce qui leur permet de frapper très loin des lignes ukrainiennes et profondément à l’intérieur/derrière les lignes russes. La bonne nouvelle est que ces roquettes MLRS ne sont pas trop difficiles à intercepter. Je ne sais pas ce qui s’est passé hier soir, mais cet incident me donne à penser que la Russie doit renforcer ses défenses aériennes pour faire face à cette menace.

 

Cette attaque contre l’aéroport faisait apparemment partie de la « contre-offensive majeure » promise qui, malgré cette frappe réussie, n’a pas avancé d’un pouce.

 

Vous vous souvenez du navire russe de la flotte de la mer Noire « coulé » par un MLRS ukrainien ? Le voici en train d’entrer dans la baie de Sébastopol aujourd’hui :

Lire la suite…

Source : https://lesakerfrancophone.fr/20eme-jour-de-loperation-militaire-speciale-russe-en-ukraine

 

 

 

 

« L’Ukraine en feu » ?

 

Igor Lopatonok – France-Soir – 12.3.2022

 

 

 

 

 

 

Ukrainien de naissance, naturalisé américain, Igor Lopatonok est réalisateur et scientifique, et fut l’un des pionniers de la restauration des grandes œuvres cinématographiques de l’Union soviétique.

 

Malgré un excellent démarrage, son documentaire Ukraine on fire (L’Ukraine en feu), sorti en 2017, est victime de censure depuis quelques jours sur certaines plateformes. Pour ce documentaire, il a notamment travaillé avec Oliver Stone, le célèbre réalisateur américain, avec qui il avait également interviewé Vladimir Poutine. Entretien qui avait à l’époque suscité beaucoup de commentaires aux États-Unis, mais aussi en France.

 

Il nous offre un regard différent sur l’Ukraine et l’évolution historique de son pays. Il nous livre aussi son opinion sur la manière dont les Américains ont, selon lui, fait preuve d’ingérence dans la politique de l’Ukraine, notamment depuis les événements survenus sur la place Maïdan, et nous explique également comment l’information de guerre est fabriquée.

 

 

Vidéo originale de l’entretien avec Igor Lopatonok :

Doublage : Jeanne Traduction

« L’Ukraine en feu » ? Igor Lopatonok [VF]

 

 

 

Voir aussi : le film complet

« Ukraine on fire » [VOSTFR] ou « Ukraine on fire » [VO] [HD]

 

 

Source : https://www.francesoir.fr/videos-les-debriefings/igor-lopatonok

 

 

 

 

 

 

En anglais….

Traduction : ici même… demain 19.3.2022

 

 

Kiev : End Game for Empire ?

 

Steve_BrownTheDuran16.3.2022

 

 

One component perhaps missed in the Ukraine crisis is Israel, and its close — if sometimes uneasy — relationship with Russia. We’ve read reports where Israel may consider brokering a peace deal in this conflict; Israel might find that prospect appealing with some desire to promote a more positive geopolitical image for itself, globally. If that’s so, then based on principle characters involved, perhaps this conflict is closer to a resolution than thought? Prima facie that’s why Wall Street shares have been rising, with lower gold, falling oil, and a higher crypto price, reflecting optimism that a resolution is near. However Wall Street and financial markets are seldom, if ever, correct with regard to predicting future events. The bearish view, of course, is that the real trouble is just brewing, even if already begun.

 

There is no player other than the Kiev regime itself, that can be most effective in establishing a positive course for future events – at least diplomatically – but a positive move here seems most unlikely. All the Kiev regime had to do is guarantee indivisible security for Europe which it was unwilling to do. Tomorrow’s variety show for US Congress will be momentous for Zelensky, and he’ll play it for full worth. As we’ll get into below though, Washington’s Unipolar Moment has already ended and Z’s variety show for the crooks who infest US Congress will mean nothing, ultimately.

Read more…

Source : https://theduran.com/kiev-end-game-for-empire/

 

 

 

 

 

 

Hiroshima ?… Nagasaki ?… Poutine  – encore pour sept ans dans les choux – n’y était pas.

 

 

 

Mis en ligne le 18.3.2022

 

 

 

Partager

Plus d’histoires deCulture