Aller à…
RSS Feed

26 juin 2022

Les Grosses Orchades, les Amples Thalamèges, le blog


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En suivant la feuille de route /8

 

 

 

 

Pacific wars : la guerre des atolls

 

 

Observatus Geopoliticus – Chroniques du Grand jeu – 28.3.2022

 

 

 

 

 

 

Moins galactique que la saga de George Lucas, la rivalité sino-américaine dans le plus grand océan du globe n’en est pas moins âpre et disputée, avec son lot de surprises et de rebondissements.

 

Nous sommes revenus dans le dernier billet sur le mano a mano entre Américains et Chinois en Extrême-Orient, les premiers tentant d’enserrer l’empire du Milieu via leur stratégie des chaînes d’îles, les seconds tentant de s’en défaire. Dans ce contexte, on ne sera pas surpris que Pékin tente depuis longtemps de contourner cet endiguement en nouant des alliances de revers.

Il y a quatorze mois, nous expliquions que

les grandes manœuvres ont commencé dans les atolls de rêve du Pacifique, aux noms presque inconnus mais qui pourraient bientôt acquérir une célébrité dont ils se seraient bien passés.

Fin août, l’ancien supremo du Pentagone, Mark Esper, a visité le petit archipel de Palau (en bleu sur la carte suivante), où l’armée US a déjà une présence. Il a été question de l’amplifier pour servir de base arrière à la première chaîne, en cas de conflit avec la Chine.

Lire la suite…

Source : https://www.chroniquesdugrandjeu.com/2022/03/pacific-wars-la-guerre-des-atolls.html

 

 

 

 

 

Tiens, pendant qu’on est en Chine

 

L’Empire du Mensonge à travers les caricatures chinoises (mars 2022) 

 

Strategika 51

 

Comment est perçu l’empire chez les habitants de la Chine ? Une série de caricatures publiées dans les médias de la RPC depuis le début du mois de mars 2022 en offre un petit aperçu :

 

 

 

 

 

Voir la suite…

Source : https://strategika51.org/2022/03/26/lempire-du-mensonge-a-travers-les-caricatures-chinoises-mars-2022/

 

 

 

 

Elle est morte. Bon débarras !

 

 

Madeleine Albright est morte à 84 ans. Pionnière de l’impérialisme, elle prônait avec passion un recours accru à la violence meurtrière, dans la poursuite d’un ordre mondial d’après-guerre froide dominé par les États-Unis – et a tué beaucoup, beaucoup de gens en cours de route

 

Liza Featherstone  – Jacobin – 28.3.2022

 

Traduction : c.l. pour L.G.O.

 

 

 

 

De 1993 à 1997, Madeleine Albright a été ambassadrice des Nations Unies. À ce titre, elle a présidé aux sanctions brutales imposées à l’Irak après la guerre du Golfe.

 

 

 

Madeleine Albright, qui est décédée mercredi à l’âge de quatre-vingt-quatre ans, a été la première femme secrétaire d’État des États-Unis. Mais les innombrables gros titres qui vantent ce fait risquent de mesurer ses « accomplissements » en fonction de son sexe. Ce n’est pas juste : elle a été bien autre chose qu’une pionnière féminine en politique

 

Albright était une goule impériale, aussi impitoyable dans sa poursuite de la domination mondiale américaine que n’importe quel homme. Elle a joué un rôle central dans l’élaboration d’une politique d’après-guerre froide qui a provoqué des ravages sur plusieurs continents. Sa biographie est dramatique : sa famille a fui les persécutions nazies lorsqu’elle était enfant, et vingt-six de ses proches, dont trois grands-parents, ont péri pendant l’Holocauste. C’est une histoire traumatisante, mais rassurez-vous : elle a présidé, à son tour, à de nombreux traumatismes et à la mort de beaucoup d’autres personnes.

Lire la suite…

URL de cet article : http://blog.lesgrossesorchadeslesamplesthalameges.fr/index.php/elle-est-morte-bon-debarras/

 

 

 

 

 

Russie, Ukraine et Euronouilles

 

 

On n’écoute jamais trop les gens intelligents.

En voici quelques-uns, presque en vrac :

 

 

L’hyperinflation structurelle en toute simplicité

 

Dmitry Orlov – Club Orlov – 18.3.2022

 

Publié par hervek – Le Saker francophone – 24.3.2022

 

 

 

L’ère de la rareté des ressources, contre laquelle des personnes intelligentes nous ont mis en garde depuis plus de 30 ans, est enfin arrivée. Pour confirmer cette observation fortuite, il suffit de se rendre dans une station-service ou de jeter un coup d’œil à sa facture d’électricité et de constater que les prix ont quelque peu augmenté. Le terme « quelque peu » peut sembler facétieux car un doublement du prix de l’énergie sur une période de quelques mois seulement est un peu un choc pour la plupart des gens. Mais j’ai choisi ce mot avec soin car ce que je veux explorer, c’est la possibilité certaine que, dans un avenir proche, les prix augmentent d’un tel ordre de grandeur, suivi d’une défaillance du marché, que les produits essentiels deviendront totalement indisponibles pour n’importe quelle somme d’argent.

 

Cela ne veut pas dire que les produits en question cesseront d’exister. L’argent ne cessera pas non plus d’exister : il y aura probablement plus d’argent que jamais. Cela ne veut pas dire non plus que les marchandises elles-mêmes changeront d’une manière ou d’une autre de forme ou de fonction. Ce qui sera transformé, c’est l’argent lui-même. Au lieu d’être une réserve de valeur et un moyen d’échange universellement reconnu et infiniment fongible, il deviendra un concept fracturé et conflictuel, lourd à utiliser, risqué à détenir et de plus en plus inutile.

Lire la suite…

Source : https://lesakerfrancophone.fr/lhyperinflation-structurelle-en-toute-simplicite

 

 

 

 

Les sanctions les plus bêtes du monde

 

Dmitry Orlov – Club Orlov – 21.3.2022

 

 

Publié par hervek  – Le Saker francophone – 25.3.2022

 

 

 

 

Selon Reuters, le gouvernement australien a annoncé aujourd’hui l’arrêt immédiat des exportations d’alumine et de bauxite vers la Russie en guise de punition pour l’action militaire russe en Ukraine. Il a également annoncé qu’il s’efforcerait d’expédier du charbon à l’Ukraine et, bien sûr, des armes et peut-être même de l’aide humanitaire – la seule chose dont les Ukrainiens ont réellement besoin. Étant donné que mes lecteurs australiens subsistent dans des conditions de censure d’État totalitaire, il est peu probable qu’ils trouvent une interprétation raisonnable de l’impact de ces décisions de la part de quelqu’un de chez eux, d’autant plus que cela donnerait à leurs dirigeants intrépides l’air particulièrement stupide, et je suis donc impatient de m’obliger à combler cette lacune.

 

L’alumine et la bauxite sont utilisées pour fabriquer de l’aluminium, qui est un métal industriel d’importance critique. De tous les minerais industriels, ce sont les seuls qui ne sont pas du tout en danger d’épuisement. Il en existe de multiples sources et le choix de celle à utiliser est une question de commodité. Le principal ingrédient de la fabrication de l’aluminium n’est pas le minerai mais l’énergie – l’électricité, plus précisément, et ce sont les prix de l’électricité très bas de la Russie qui en font un fabricant d’aluminium très compétitif. Environ un quart du prix d’une pièce d’aluminium produite en Russie est directement lié au coût de l’électricité ; ailleurs dans le monde, ce pourcentage serait beaucoup plus élevé.

Lire la suite…

Source : https://lesakerfrancophone.fr/les-sanctions-les-plus-betes-du-monde

 

 

 

 

 

 

Si on descendait de bandits calabrais à l’ancienne, on prendrait des gants, mais comme on est nous : « sanctions » !

Les Russes : « Parfait. Si vous avez besoin de gaz, on est là. Payable en roubles. »

Aaaarrrggghhh !

 

 

L’Europe se constitue prisonnière dans la guerre du gaz

 

 

Karine Bechet Kolovko – Russie Politics – 29.3.2022

 

 

 

 

 

 

Le combat pour le marché énergétique européen a toujours été très fort entre les États-Unis et la Russie. L’intérêt des pays européens était justement de garder un équilibre entre les différentes puissances, afin de préserver une certaine indépendance. C’est cet équilibre que l’UE a brisé en suivant le diktat américain de sortie à n’importe quel prix du gaz russe, Russie qui en attendant, en contre-partie des sanctions adoptées contre elle, ressortant plus de la piraterie que du droit, exige un paiement en roubles, ce qui rendrait ces sanctions justement inutiles.

 

Au prétexte de la réponse militaire russe en Ukraine, les pays occidentaux s’attaquent à la Russie pour lui couper les vivres, avec des méthodes de pirate : réserves de la Banque centrale « expropriées », avoirs bloqués, propriété de citoyens russes « réappropriée ». Manifestement, la sacralité du droit de propriété n’a pas lieu d’être à l’égard de la Russie et le droit en général semble totalement dépassé.

Lire la suite…

Source : http://russiepolitics.blogspot.com/2022/03/etats-unis-russie-leurope-se-constitue.html

 

 

 

 

 

Mais les Européens ne font pas école…

 

 

Un monde rétif

 

Strategika51 – 29.3.2022

 

 

 

 

 

 

Le ministre de l’énergie du Qatar a affirmé qu’il est impossible de remplacer les approvisionnements de gaz russe et que son pays ne participera à aucune sanction contre la Russie en soulignant que l’énergie devait rester en dehors de la politique.

Le président turc Tayep Reçep Erdogan a lui aussi écarté toute possibilité de sanctions contre la Russie en affirmant qu’il ne laissera pas ses concitoyens geler de froid. Il a également rejeté une proposition de Washington pour le transfert des systèmes de défense aérienne S-400 de fabrication russe à l’Ukraine en estimant que c’est non seulement une mauvaise idée mais qu’elle vise à mettre la Turquie dans l’embarras.

L’Inde… le Pakistan…

Lire la suite…

Source : https://strategika51.org/2022/03/26/un-monde-retif/

 

 

 

 

 

La Guerre

 

Certes, elle ne dit pas son vrai nom.

 

 

 

Les lecteurs de ce blog ne doivent pas avoir oublié le bruit que fit, en 2012, la parution du livre de John Mearsheimer et Stephen Walt sur le Lobby Israélien et le rôle qu’il joue dans la politique extérieure des États-Unis. Aujourd’hui, le Pr Mearsheimer s’exprime sans fard sur la guerre que font les USA à la Russie par le biais d’une situation qu’ils ont créée en Ukraine.

 

 

L’invasion de l’Ukraine par Poutine

 

 

 

 

 

 

Le Nouvel Ordre Mondial créé à l’occasion de la guerre en Ukraine (vidéo)

 

 

Thierry Meyssan Réseau Voltaire – 25.3.2022

 

 

La guerre en Ukraine n’est qu’un prétexte sanglant, conçu par Washington, pour pouvoir exclure la Russie de toutes les organisations internationales, affaiblir l’Union européenne et, en définitive, préserver la domination anglo-saxonne sur tout l’Occident. Ne vous laissez pas berner !

 

 

 

 

 

 

 

 

Sur le terrain

 

Des missiles russes Kaliber lancés à partir de la mer pour détruire les dépôts de munitions ukrainiens.

 

 

 

 

 

Un avion cargo Antonov An-124-100 ukrainien s’est posé en Pologne avec à son bord une nouvelle cargaison de drones turcs Bayraktar TB-2. Cet avion a du contourner la Hongrie qui a fermé son espace aérien aux vols militaires ukrainiens.

 

Source : https://strategika51.org/2022/03/26/des-missiles-russes-kaliber-lance-a-partir-de-la-mer-pour-detruire-les-depots-de-munitions-ukrainiens/

 

 

 

Kadyrov à Mariupol, le régiment d’Azov en débandade

 

 

Strategika51 – 29.3.2022

 

 

 

 

 

Après les alentours de Kiev, la capitale de l’Ukraine, le président tchétchène Ramazan Kadyrov débarque à Mariupol, la plus grande ville côtière sur la mer d’Azov et théâtre de violents combats. Les forces russes et pro-russes sont parvenues à pénétrer le centre de Mariupol le 24 mars 2022, journée durant laquelle le fameux régiment Azov de la Garde nationale ukrainienne a subi ses plus lourdes pertes depuis sa création.

 

Lire la suite…

Source : https://strategika51.org/2022/03/29/kadyrov-a-mariupol-le-regiment-dazov-en-debandade/

 

 

 

 

 

 

Ils s’enfuient, parfois déguisés en femmes…

Les civils qu’on a pu sauver respirent.

Les Tchétchènes s’en vont.

 

 

La libération du Donbass : vers Marioupol …

 

 

Librairie Tropiques – 28.3.2022

 

 

 

 

 

 

Sans commentaires … https://livrenoir.fr/reporter-de-guerre/ Le calvaire de Marioupol semble prendre fin. La situation, réelle, le 28 mars 2022 « Dernières nouvelles du front » : Les commandants Ukrainonazis n’ont pas réussi à s’échapper de Marioupol,…

Lire la suite

Et voir toutes les vidéos

Source : http://www.librairie-tropiques.fr/

 

 

 

 

 

Un mois depuis le début de l’opération spéciale russe en Ukraine

 

C’est du 25 mars, donc vieux de quatre jours, mais le Saker, qui suit les événements d’Ukraine au jour le jour, s’est accordé, en dépit de l’accélération d’une actualité très lourde, le temps de réfléchir. On peut à la rigueur sauter le déroulement des combats de ville en ville et presque quartier par quartier, mais ce qui est dit avant et après est important.

 

 

Le Saker – The Saker’s Blog – 25.3.202

 

Publié par Wayan – Le Saker francophone – 26.3.2022

 

 

 

 

 

 

Tout d’abord, voici un résumé traduit automatiquement des événements après un mois d’opérations de combat, tel que posté par Boris Rozhin (alias Col. Cassad) :

 

1/ L’offensive des troupes russes a perturbé les plans d’offensive de l’AFU contre la DPR et la LPR en utilisant l’artillerie, les systèmes de missiles et l’aviation.

2/ Le 22 janvier, les renseignements russes ont intercepté l’ordre du général Balan sur la nécessité de terminer les préparatifs avant le 28 février, afin que l’AFU puisse passer à l’offensive en mars.

3/ L’opération se déroule conformément au plan. Les principales tâches de la première phase de l’opération ont déjà été accomplies.

4/ La principale priorité reste la préservation des vies civiles. D’où la tactique des frappes de précision sur l’infrastructure militaire et les forces armées de l’ennemi.

5/ Le blocage des grandes villes assure la mise en échec des forces de l’AFU et ne permet pas au commandement ukrainien de transférer des renforts vers le Donbass. L’opération principale se déroule actuellement dans le Donbass. 276 localités ont déjà été libérées dans la DPR et la LPR. 93 % du territoire de la LPR et 54 % du territoire de la DPR ont été libérés. Le groupe qui se défend actuellement à Mariupol compte encore plus de 7 000 personnes.

6/ La suprématie aérienne a été gagnée par les forces aérospatiales russes au cours des deux premiers jours de l’opération. Le système de défense aérienne organisé, l’armée de l’air ukrainienne et la marine ukrainienne ont pratiquement cessé d’exister.

7/ Jusqu’à 70% de tous les stocks militaires de l’Ukraine ont été détruits à la suite d’attaques systématiques sur les entrepôts. 30 installations clés du complexe militaro-industriel de l’Ukraine ont été détruites. 68% des entreprises où l’équipement militaire était réparé ont déjà été détruites. Dans le même temps, depuis le début de l’opération militaire spéciale, l’armée ukrainienne a déjà détruit 127 ponts.

8/ Toutes les réserves organisées des forces armées ukrainiennes ont déjà été mises en service, il n’y en a plus de nouvelles. D’où la mobilisation d’un contingent de personnes non entraînées. Selon le ministère de la Défense de la Fédération de Russie, 6595 mercenaires étrangers combattent en Ukraine.

9/ Pertes totales de l’AFU pendant le mois d’opération. Environ 14 000 tués et environ 16 000 blessés (les pertes totales du groupe AFU dans le Donbass représentent 26% des effectifs). Sur les 2 416 chars et véhicules de combat blindés prêts au combat le 24 février, 1 587 ont été détruits en un mois. 112 avions militaires sur 152 ont été détruits, 75 hélicoptères sur 149, 35 drones Bayraktar TB2 sur 36 ont été détruits. Le ministère de la Défense de la Fédération de Russie répondra rapidement à toute tentative de fermeture de l’espace aérien de l’Ukraine aux forces aérospatiales russes.

10/ Selon le ministère de la Défense de la Fédération de Russie, au moins 10 mines marines ukrainiennes dérivent actuellement de manière incontrôlée dans la mer Noire, constituant une menace pour la navigation.

11/ Le ministère de la Défense de la Fédération de Russie a remis des armes capturées à la DPR et à la LPR. Entre autres, 113 chars et 138 ATGM « Javelin » ont été transférés. Plus de 23 000 demandes ont été reçues de citoyens de 37 États souhaitant combattre pour la DPR et la LPR. Il y a également beaucoup de demandes de ce type de la part de citoyens russes.

12/ Pertes officielles depuis le début de l’intervention. Tués – 1351. Blessés – 3825.

Lire la suite…

 

Source : https://lesakerfrancophone.fr/un-mois-depuis-le-debut-de-loperation-speciale-russe-en-ukraine

 

 

 

 

 

Les malheurs présents et futurs de l’Hexagonie

 

 

 

 

 

McKinseygate

Et un fils Fabius en prime…

 

 

Scandale McKinsey : oui cela mérite « d’aller au pénal » !

 

 

Regis de Castelnau – Vu du droit – 29.3.2022

 

 

 

 

 

 

Le scandale causé par les informations de la commission sénatoriale d’enquête sur le recours systématique par l’État à des cabinet de consulting, a pris de l’ampleur. Effarés les Français ont appris que l’État avait eu massivement recours à des intervenants externes, en général des cabinets à bases anglo-saxonnes, pour des missions dont l’utilité ne sautait pas aux yeux, c’est le moins que l’on puisse dire. Le tout pour plus d’un milliard d’euros (!) pour la seule année 2021.

 

Ce que l’on appelle maintenant « l’affaire McKinsey » dégage des fumets particulièrement malodorants, à base de soupçons de corruption, de connivences, de conflits d’intérêts, de fraudes fiscales, de faux témoignages, et autres joyeusetés. Qui donnent avec insistance l’image d’une république bananière.

Tout cela fait particulièrement désordre à 15 jours du premier tour de l’élection présidentielle. Le principal intéressé, qui a manifestement impulsé ces dérives depuis son arrivée à l’Élysée en 2017, a été contraint de s’exprimer. Et il l’a fait, comme à son habitude en procédant par affirmations invérifiables et en rappelant à nouveau avec arrogance qu’il se considère intouchable. Emmanuel Macron a actualisé le fameux « qu’ils viennent me chercher ! » utilisé au moment de l’affaire Benalla : « Il faut être très clair, parce que là on a l’impression qu’il y a des combines : c’est faux, il y a des règles de marchés publics. S’il y a des preuves de manipulation, que ça aille au pénal. » a-t-il asséné sur le plateau de France 3.

Lire la suite…

 Source : https://www.vududroit.com/2022/03/scandale-mckinsey-oui-cela-merite-daller-au-penal/

 

 

 

 

 

Commentaires

 

Nicolas Bonnal :

Il ne se passera rien et il sera réélu dans un  fauteuil. Faire confiance aux juges et au bon peuple. Point barre.

 

Acherhass :

Très bon article. Vous avez néanmoins oublié un aspect: l’extra territorialité de la loi FCPA americaine sur la corruption d’agents publics. Il n’est NUL besoin que le corruption soit déjà avérée en France pour déclencher cette procédure, le DOJ américain fera le travail. Selon les jurisprudence du droit US, s’il est prouvé que MACRON « aurait dû savoir » même s’il n’est pas probant qu’il aie effectivement su, suffit à faire condamner le corrupteur.

 

 

 

 

 

 

Soirée électorale sur TF1 : quand Jacquouille doit faire oublier Macron

 

 

Karine Bechet Golovko – Russie Politics – 25.3.2022

 

 

 

 

 

 

En lisant que TF1 remplace sa soirée électorale pour une comédie, sincèrement, j’ai d’abord pensé à une plaisanterie. Finalement, cela semble assez logique : pourquoi continuer la comédie politique laissant croire aux Français qu’ils décident quelque chose, autant regarder une véritable comédie, les acteurs sont de meilleure qualité et le jeu est plus convainquant que ce qui nous est servi depuis des années. Cela vous dérange ? Alors réveillez-vous !

 

En lisant que TF1 remplace sa soirée électorale pour une comédie, sincèrement, j’ai d’abord pensé à une plaisanterie. Finalement, cela semble assez logique : pourquoi continuer la comédie politique laissant croire aux Français qu’ils décident quelque chose, autant regarder une véritable comédie, les acteurs sont de meilleure qualité et le jeu est plus convainquant que ce qui nous est servi depuis des années. Cela vous dérange ? Alors réveillez-vous !

Lire la suite…

Source : http://russiepolitics.blogspot.com/2022/03/soiree-electorale-sur-tf1-quand.html

 

 

 

 

 

 

Littérature et politique

 

 

Courte-Échelle aux

 

 

 

 

 

Dont tous les livres affichés ici sont à lire, même si l’actualité pléthorique ne nous permet pas de vous en parler en détail.

 

https://editionscritiques.fr/

 

 

In cauda…

 

 

 

 

Mis en ligne le 29 mars 2022

 

 

Partager

Plus d’histoires deCulture