Aller à…
RSS Feed

15 août 2022

Les Grosses Orchades, les Amples Thalamèges, le blog


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ah, que la guerre est jolie !

 

 

(surtout quand on ne la fait pas et qu’on la perd quand même)

 

 

 

 

OTAN contre Russie : ce qui se passe ensuite

 

 

Pepe Escobar – Entelekheia – 25.5.2022

 

Paru sur The Cradle sous le titre NATO vs Russia: what happens next

 

 

 

 

 

 

Lundi, depuis Davos, le président exécutif du Forum économique mondial, Klaus Schwab, a présenté le comique-président ukrainien Volodymyr Zelensky, lors de la dernière étape de sa tournée de sollicitation d’armes, en lui rendant un hommage appuyé. Herr Schwab a souligné que cet acteur jouant le rôle d’un président qui défend des néonazis est soutenu par « toute l’Europe et l’ordre international ».

Il veut dire, bien sûr, tout le monde, sauf les 88 % de la planète qui souscrivent au Droit international – au lieu de la fausse construction que l’Occident appelle l’ « ordre international fondé sur des règles ».

Pendant ce temps, dans le monde réel, la Russie a lentement mais sûrement réécrit l’art de la guerre hybride. Pourtant, dans le carnaval des opérations psychologiques de l’OTAN, de l’infiltration cognitive agressive et de l’incroyable servilité des médias, on parle beaucoup de la nouvelle « aide » américaine de 40 milliards de dollars à l’Ukraine, jugée capable de changer la donne dans la guerre.

Lire la suite…

 

Source : https://www.entelekheia.fr/2022/05/25/otan-contre-russie-ce-qui-se-passe-ensuite/

 

 

 

 

Pourquoi laisser vos enfants aller perdre leur temps à Sciences-Po ?

 

 

Histoire et conséquences de la nazification de l’Europe

 

Annie Lacroix-Riz et Bruno Drweski en parlent comme personne.

 

(Gageons que vous apprendrez d’eux des choses que vous ne savez pas.)

 

 

 

 

Pour en savoir plus : http://www.librairie-tropiques.fr/202…

Pour s’abonner au journal : http://propagande-journal.fr/

 

Sans intérêt sauf pour nous

Nous n’avons pas compris une broque de ce qu’a dit l’intervenant automuselé.

S’adresser à un auditoire lointain et peut-être malentendant (en vidéo qui plus est) de derrière un masque est d’une grossièreté insigne.

Ceux qui ont si peur d’attraper un rhume doivent rester chez eux, pas venir parler de la guerre nucléaire à ceux qu’elle menace.

L.G.O.

 

 

 

 

 

M. l’Ambassadeur parle français mieux que bien des intellectuels du cru

 

Conflit Russie-Ukraine : le point de vue de Lu Shaye, ambassadeur de Chine en France

(+ vidéo)

Gilles Munier – France-Irak Actualités –  19 5. 2022

 

 

 

 

Extrait de l’intervention de l’Ambassadeur de la République populaire de Chine en France à la conférence sur les relations franco-chinoise organisée, le 13 mai 2022, par l’Académie de Géopolitique de Paris*.

…(…)…

Pour ce qui est de la situation internationale, le sujet le plus brûlant en ce moment est sans aucun doute le conflit entre la Russie et l’Ukraine.

 

Le conflit russo-ukrainien dure depuis plus de deux mois et s’avère particulièrement inquiétant. Certains avertissent que le conflit pourrait devenir un déclencheur de la « troisième guerre mondiale ». D’autres s’alarment de l’effondrement en cours de l’ordre international actuel, construit sur les ruines de la Seconde Guerre mondiale. Ce ne sont pas des propos alarmistes. Avec l’engrenage de la guerre et des sanctions, ce conflit géopolitique se transforme progressivement en une crise mondiale, générant des crises secondaires politique, sécuritaire, économique, alimentaire, de réfugiés et autres, ce qui pose de nombreuses menaces pour la paix et le développement durables de l’Europe et du monde entier. Nous devons sérieusement réfléchir comment mettre fin au conflit le plus vite possible, comment évaluer l’impact de cette crise sur le monde ainsi que les changements qu’elle implique, et comment gérer le monde de l’après-crise. J’ai remarqué qu’après un raz-de-marée de condamnations et de critiques contre la Russie dans les premiers jours du conflit, les intellectuels et les médias français commencent récemment à faire entendre des voix différentes, avec des points de vue éclairants, qui se concentrent essentiellement sur les questions suivantes.

Première question : qui était à l’origine du conflit ?

 

Lire la suite…

Source : https://www.france-irak-actualite.com/2022/05/conflit-russie-ukraine-point-de-vue-de-lu-shaye-ambassadeur-de-chine-en-france.html

 

 

 

 

 

Il conviendrait d’abord, avant d’aller plus loin, de rappeler quelque chose qui va sans dire, mais mieux encore en le disant :

 

Norman G. Finkelstein : « La Russie a le droit historique d’intervenir en Ukraine »

E & R  –  24.5.2022

 

 

 

 

Norman G. Finkelstein, qu’on ne présente plus, ou plutôt que l’on va présenter rapidement pour ceux qui nous ont rejoint il y a moins de dix ans, est un universitaire activiste, juif lui-même, qui s’est fait connaître par son ouvrage explosif au sujet de l’exploitation de la Shoah par les organisations juives et un certain nombre de personnalités de cette même confession : « L’Industrie de l’Holocauste : réflexions sur l’exploitation de la souffrance des juifs » (2001).

Cet ouvrage, que tout militant doit avoir lu, nous raconte par le menu l’ensemble des escroqueries et autres exploitations de souffrances réelles ou fictionnelles, mais aussi comment certains pays comme la Suisse ou la Pologne ont été rackettés par ces mêmes organisations, ou encore comment le nombre de survivants augmente chaque année pour se trouver être plus élevé en 1998 qu’en 1945.

L’avocat communautaire Gilles-William Goldnadel poursuivra l’ouvrage, perdant en première instance comme en appel. Il faut dire que même Raul Hilberg, le pape de l’Holocauste, avait personnellement adoubé l’ouvrage de Norman G. Finkelstein, le trouvant même modéré, c’est dire !

Par la suite il enchaîna quelques coups d’éclat, défendant la cause palestinienne, intervenant dans divers documentaire dont celui, intéressant (nonobstant le tropisme gauchiste de la maison), des Mutins de Pangée :

On retrouvera ci-dessous dans son intégralité la célèbre (et savoureuse, il faut le reconnaître avec gourmandise) escarmouche entre l’universitaire et une activiste juive éplorée pliant sous le poids de toute la souffrance du monde jusqu’à s’en tenir la tête, lourde d’inextinguibles larmes. Appréciez le parfait renvoi dans les cordes :

Maintenant que nous avons remis Norman G. Finkelstein dans son contexte – partiellement seulement, nous renvoyons le lecteur vers Google pour l’ensemble des détails et persécutions qu’il subit (Ô étonnement !) depuis 2001 – voici l’interview qu’il a donnée à Briahna Joy Gray, commentatrice politique, avocate et consultante politique américaine ayant travaillé pour Bernie Sanders en 2020. L’extrait en question aborde le sujet de l’actualité en Ukraine.

 

Sur l’opération Z en Ukraine proprement dite :

 

Auditeur : Dans quelle mesure voyez-vous une similitude entre le type de… l’occupation israélienne de la Palestine et la façon dont certaines personnes traitent certains éléments réactionnaires et de droite dans la défense et l’opposition palestiniennes, et la façon dont une partie de la gauche parle de la défense de l’Ukraine et des bataillons Azov… Pensez-vous qu’il y a une comparaison ? Et je vais laisser la question sur ce point. Merci.

Norman Finkelstein : Eh bien, je dois demander la permission à Briahna de faire une digression…

Briahna : Aucun problème.

Norman Finkelstein : Ok. Sur la question de l’Ukraine, la chose qui m’a troublé à propos de la conversation publique sur l’Ukraine ou de l’hystérie —ce n’est même pas une conversation, c’est de l’hystérie sur l’Ukraine— est la suivante : ceux qui ne sont pas totalement immergés dans la propagande dominante, certaines des personnes que vous avez reçues dans votre émission et des gens qui ne sont pas spécialement de gauche, qui n’ont pas d’allégeance particulière à la gauche, comme John Mearsheimer de l’Université de Chicago, ou avant son décès Stephen F. Cohen —qui a prédit que si vous continuez avec cette expansion de l’OTAN en Ukraine, il va y avoir une guerre : il a dit cela dans Democracy Now en 2014, et il avait raison—, et d’autres personnes, le professeur Chomsky. J’inclurais dans ce groupe plusieurs autres, et ils diront tous la chose suivante :

Lire la suite…

Source : Norman G. Finkelstein : « La Russie a le droit historique d’intervenir en Ukraine » – Egalite et Réconciliation (egaliteetreconciliation.fr)

 

Parce que nous en avons un peu ras-la-coiffe, d’entendre parler partout d’« agression russe en Ukraine », de la Russie (ou plus souvent de Vladimir Poutine) « envahissant » l’Ukraine …

… et ce, jusque sur Le Grand Soir, où l’on ferait mieux de réviser à la jauge des principes jacobins (il n’y en a pas d’autres qui vaillent !) les états de service de M. Jean-Luc Mélenchon (même si ce qui se passe en France ne nous regarde théoriquement pas). Marre aussi de voir proclamer sans rire que M. Zelenski ne peut pas être nazi « puisqu’il est juif ».

 

 

 

 

 

Non, la guerre en Ukraine n’a pas déclenché la crise alimentaire planétaire

 

 

B  –  Entelekheia  –  23.5.202

 

Paru sur Moon of Alabama sous le titre No, The Ukraine War Has Not Stoked A Global Food Crisis

 

 

 

 

La Russie est injustement accusée de bloquer les ports maritimes de l’Ukraine et d’aggraver ainsi une pénurie alimentaire mondiale :

 

« Les Nations Unies ont averti que la guerre en Ukraine a contribué à nourrir une crise alimentaire mondiale qui pourrait durer des années si elle n’est pas maîtrisée, alors que la Banque mondiale a annoncé un financement supplémentaire de 12 milliards de dollars pour atténuer ses « effets dévastateurs ».

Le secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a déclaré que les pénuries de céréales et d’engrais causées par la guerre, le réchauffement climatique et les problèmes d’approvisionnement liés à la pandémie menaçaient de faire basculer des dizaines de millions de personnes dans l’insécurité alimentaire.

S’exprimant lors d’une réunion de l’ONU à New York sur la sécurité alimentaire mondiale, il a déclaré que ce qui pourrait s’ensuivre serait « la malnutrition, la faim de masse et des famines, dans une crise qui pourrait durer des années », alors que lui et d’autres personnes exhortaient la Russie à libérer les exportations de céréales ukrainiennes.


Avant l’invasion de février, l’Ukraine était considérée comme le grenier du monde, exportant 4,5 millions de tonnes de produits agricoles par mois via ses ports – 12 % du blé de la planète, 15 % du maïs et la moitié de l’huile de tournesol. 

Mais les ports d’Odessa, de Chornomorsk et d’autres étant coupés du monde par les navires de guerre russes, l’approvisionnement ne peut se faire que par des routes terrestres encombrées et beaucoup moins efficaces. »

 

Ce n’est pas la Russie qui retient les céréales ukrainiennes ou qui ferme ses ports maritimes. C’est l’Ukraine toute seule qui en est responsable. Comme le rapporte le quartier général russe de coordination conjointe de la réponse humanitaire en Ukraine :

Lire la suite…

Source : Non, la guerre en Ukraine n’a pas déclenché la crise alimentaire planétaire (entelekheia.fr)

 

 

 

 

Le grain de la désinformation

 

Natsouth – The Saker’s Blog – 25.5.2022

 

Publié par Wayan – Le Saker francophone – 26.5.2022

 

 

 

 

Il y a plusieurs sujets de discussion qui sont surveillées concernant les plans et les développements faits par l’Occident pour ouvrir les ports commerciaux ukrainiens de la mer Noire. Un pot-pourri d’articles est apparu récemment sur les expéditions de céréales depuis la Russie et la pénurie de céréales causée par le conflit. Comme toujours, ces articles des médias institutionnels occidentaux font partie d’un effort de propagande visant à dépeindre la Russie sous le pire jour possible, des articles avec peu ou pas de preuves, juste des allégations, des données faussées ou des omissions flagrantes d’informations gênantes mais cruciales. Cet article décrit les développements et les problèmes liés aux ports ukrainiens de la mer Noire, où la navigation commerciale est piégée, à l’OTAN ainsi qu’aux activités ukrainiennes liées à la navigation en mer Noire.

Lire la suite…

Source : https://lesakerfrancophone.fr/le-grain-de-la-desinformation

 

 

 

 

 

Qui se souvient de ce que la Grande Bretagne a été, à certains moments de son histoire, un pays à la politique subtile ? Quelle distance entre Mrs Truss et la reine Élizabeth Tudor (en années-lumière ) ?

 

 

Erreur de drapeau et autres sujets sur l’Ukraine

 

 Moon of Alabama – 24.5.2022

 

Publié par WayanLe Saker francophone – 25.5.2022

 

 

Le Pentagone fait le compte rendu de ses efforts pour vendre de nouvelles armes américaines aux nations qui se débarrassent de leurs anciennes armes en Ukraine.

 

Austin accueille le groupe de contact sur la défense de l’Ukraine pour continuer à soutenir le pays assiégé.

 

Pour exprimer la gravité de la situation en Ukraine, le Pentagone a décidé de hisser à l’envers le drapeau bleu en haut-jaune en bas de l’Ukraine.

 

 

Agrandir

 

 

Accrocher un drapeau à l’envers est soit un signe de grande détresse soit d’ignorance culturelle. Étant donné qu’il s’agit d’un événement géré par le Pentagone, la dernière hypothèse est la plus probable.

_______________

 

Les cinglés des pays baltes ont une autre idée géniale et bien sûr complètement irréalisable.

 

Le Royaume-Uni soutient le plan de la Lituanie pour lever le blocus russe des céréales en Ukraine

 

Lire la suite…

Source : https://lesakerfrancophone.fr/erreur-de-drapeau-et-autres-sujets-sur-lukraine

 

 

 

 

Personne ne perdra son temps à visiter quotidiennement Le Saker francophone. C’est ici :

https://lesakerfrancophone.fr

 

 

 

 

 

Du côté des Zuniens

 

 

C’est drôle, les Russes et les Ukrainiens se font la guerre, mais c’est de l’Amérique surtout qu’il est question, et elle surtout qu’on entend (parfois à bon escient, quand ce sont des consciences américaines qui s’expriment, qu’elles aient raison ou qu’elles se trompent).

 

 

Le Kremlin n’apprend jamais

 

Paul Craig Roberts – Entre la plume… – 18.5.2022

 

Traduction :  Le Rouge et le Blanc

 

 

 

Paul Craig Roberts

 

 

Les faibles réponses du Kremlin aux provocations continuent d’encourager l’Occident à apporter à la Russie des provocations plus nombreuses et plus dangereuses.  Il est irresponsable pour Washington et les États fantoches de l’OTAN de provoquer la Russie. Mais voyant la faiblesse du Kremlin, il est difficile pour l’Occident de se retenir. L’Occident considère désormais les menaces russes comme des fanfaronnades.  Par conséquent, l’Occident est passé de la provocation à l’agression. Avec ses livraisons d’armes et son soutien diplomatique, l’Occident est devenu un combattant de facto allié de l’Ukraine contre la Russie.

Le Kremlin est maintenant confronté à une frontière beaucoup plus large avec l’OTAN du fait de la perspective de l’adhésion à l’OTAN de la Finlande, qui a une longue frontière avec la Russie et qui est proche de Saint-Pétersbourg. En l’état actuel des choses, la Finlande n’est pas menacée par une attaque russe, mais elle le sera si elle adhère à l’OTAN. L’adhésion à l’OTAN signifie que la Finlande sera visée par une attaque nucléaire, ce qui n’est pas le cas actuellement. Il est évident que la sécurité de la Finlande se détériore si elle adhère à l’OTAN.

Alors pourquoi adhérer ?

La réponse la plus évidente est que Washington a payé les dirigeants finlandais pour qu’ils augmentent la pression sur le Kremlin en adhérant à l’OTAN. […]

Lire la suite…

URL de cet article : Le Kremlin n’apprend jamais – Les Grosses Orchades, les Amples Thalamèges, le blog (lesgrossesorchadeslesamplesthalameges.fr)

 

 

 

 

 

 

Vous avez aimé Gates ? Vous adorerez Musk

 

La stratégie d’Elon Musk

 

Strategika51  – 23.5.2022

 

 

 

 

Le milliardaire américain d’origine sud-africaine Elon Musk vise, à terme, la présidence des États-Unis d’Amérique.

Lire la suite…

Source : https://strategika51.org/2022/05/23/la-strategie-de-elon-musk/

 

 

 

 

Les satellites d’Elon Musk pour la guerre en Ukraine

 

Manlio Dinucci – Byoblu – 28.5.2022

 

 

 

 

 

Elon Musk, l’homme le plus riche du monde dont le patrimoine a quasiment décuplé dans les deux années de pandémie, a offert 44 milliards de dollars pour acheter Twitter qui, d’après lui, deviendrait « la plateforme pour la liberté de parole dans le monde entier ». Elon Musk est le propriétaire de SpaceX, société aérospatiale dont le siège est en Californie.

SpaceX construit des fusées et satellites pour réaliser Starlink, système Internet à large spectre qui, une fois terminé, couvrira le monde entier. SpaceX qui jusqu’à présent a mis en orbite 2.500 satellites avec des fusées qui en transportent 50 à la fois, a en programme de mettre 42.000 satellites Starlink en orbite basse, occupant 80% de cet espace.

Lire la suite…

URL de cet article : Les satellites d’Elon Musk pour la guerre en Ukraine – Les Grosses Orchades, les Amples Thalamèges, le blog (lesgrossesorchadeslesamplesthalameges.fr)

 

 

 

 

 

Du côté des artistes

 

(Ceux, par exemple, du cinématographe)

 

 

Festival de Cannes 2022 :

les insoumis

Jean-Luc Godard, David Cronenberg et les frères Dardenne

 

Luciano Monteagudo – pagina12.com.ar –  25.5.2022

via A.S.I.

 

 

 

 

 

« L’apparition de Zelenski au festival de Cannes est évidente si on la regarde sous l’angle de ce qu’on appelle la ‘mise en scène’ : un mauvais acteur, un comédien professionnel, sous le regard d’autres professionnels dans leur propre métier. Je pense que j’ai dû dire quelque chose dans ce sens il y a longtemps. Il a fallu la mise en scène d’une autre guerre mondiale et la menace d’une autre catastrophe pour que nous sachions que Cannes est un outil de propagande comme un autre. Ils propagent l’esthétique occidentale… S’en rendre compte n’est pas grave, mais c’est ce que c’est. La vérité des images avance lentement ».

 

Les mots de Jean-Luc Godard à propos de l’intervention du président ukrainien Volodimir Zelenski lors de la cérémonie d’ouverture de Cannes il y a une semaine (un peu à la manière du Docteur Mabuse de Fritz Lang) ont résonné fort au Palais des Festivals. « Un hors-champ cannois tout faux tout flamme » titrait le quotidien Libération, à propos des déclarations de Godard qui, depuis son domicile proche de Genève, en Suisse, est venu briser l’uniformité du discours qui règne actuellement en Europe, où personne ne semble remettre en cause la responsabilité de l’OTAN dans l’invasion de l’Ukraine par la Russie.

Lire la suite…

Source : Jean-Luc Godard, David Cronenberg et les frères Dardenne (newsnet.fr)

Source d’origine : Festival de Cannes 2022: los insumisos | Jean-Luc Godard, David Cronenberg y los hermanos Dardenne | Página12 (pagina12.com.ar)

 

 

 

Et des élections dans l’Hexagone

 

 

 

 

À la veille des élections législatives, le burkini : honni soit qui bien y pense

 

Entre la plume et l’enclume –– 27.5.2022

 

Publié par L’Alliance des croyants sur Ordinare.fr, le 24.5.2022

 

 

Les médias s’enflamment autour du burkini : signe de séparatisme politico-religieux ? droit des femmes ? droits de l’homme ? ou droit de mater les gonzesses? La « tolérance » aurait ses raisons que le bon sens ignore ?

LAlliance des croyants aime la tolérance française en matière de mœurs : pas question d’imposer un uniforme chez nous, ni pour les hommes ni pour les femmes, le bien commun n’en a nul besoin.

Comme tout sujet vestimentaire, le voile ou le burkini sont des étendards lancés par les médias comme un os aux chiens, pour détourner nos énergies, nous exciter sur un leurre, relancer la concurrence idéologique : esprit de clocher contre esprit de mosquée, laïcards contre bigots, le tout sous prétexte de conquête ou de reconquête de notre espace commun. Et voilà le travail :

Lire la suite…

Source : Entre La Plume et l’Enclume – Burkini: honni soit qui bien y pense (plumenclume.org)

 

Les mécréants des Grosses Orchades seraient reconnaissants à l’auteur de ne pas se joindre au chœur des vierges réactionnaires en clabotant de « gauchisme » s’il ne sait pas ce que Lénine entendait par là,

et,

parce qu’ils sont sectaires et même fanatiques en matière de langue, svp : média(s) avec ou sans s mais tout le temps pareil, sinon personne ne comprend plus personne.

 

 

 

 

Covidholocauste

 

 

Un médecin russe met en garde contre un « traité totalitaire » sur les pandémies et affirme que Bill Gates est un taré.

 

 

Edward Slavsquat – Substack –  19.5.2022

 

Traduction : c.l. pour L.G.O.

 

 

« Notre combat d’aujourd’hui, n’est pas pour nous mais pour nos enfants et petits-enfants. Sous ces contrôles, leur sort sera pire que l’esclavage. »

 

 

 

« Bill Gates présente certaines anomalies mentales » — Dr. Denis Ivanov

 

 

 

Les lecteurs de longue date de ce blog se souviennent certainement du Dr Denis Ivanov, médecin et lanceur d’alerte russe. Le Dr. Ivanov est membre de Docteurs pour la Vérité, et il mène dans le pays une campagne inlassable contre la tyrannie virale.

Votre humble correspondant à Moscou a eu l’honneur de rencontrer et d’interviewer cet homme distingué en décembre dernier.

Et voilà que nous avons la chance de tomber sur une vidéo récente dans laquelle Ivanov fait part de ses réflexions sur la prochaine Assemblée Mondiale du Meurtre à Genève. Nous avons décidé de vous en transmettre quelques extraits. S’il vous plaît, tenez compte du fait qu’il s’agit d’une traduction rapide/abrégée.

Lire la suite…

URL de cet article : Un médecin russe met en garde contre un « traité totalitaire » sur les pandémies et affirme que Bill Gates est un taré – Les Grosses Orchades, les Amples Thalamèges, le blog (lesgrossesorchadeslesamplesthalameges.fr)

 

 

 

 

Chutzpah à l’ukrainienne

 

 

« L’objectif est d’appeler les prisonniers tous les jours, de dévoiler les fausses nouvelles russes sur nos garçons, de s’assurer qu’ils vivent dans des conditions satisfaisantes : lits, médicaments, eau et nourriture, et d’agir pour qu’ils soient libérés le plus rapidement possible »,

Et quoi-z-encore ?

Est-ce qu’au moins ils ont la marque de vodka qu’ils aiment ?

 

 

 

 

 

 

Le commandant d’Azov appelle sa femme et lui parle des conditions de détention des prisonniers de guerre.

 

bbc.com  – 25.5.2022

 

 

 

 

Après une courte conversation téléphonique, Denisa Prokopenko, l’épouse du commandant, a déclaré que les prisonniers sont détenus dans des conditions satisfaisantes.

Selon le quotidien britannique The Gardian, se référant à la BBC, l’appel a été convenu entre les autorités ukrainiennes et russes grâce à la médiation de la Croix-Rouge.

Mme Prokopenko a déclaré que la majorité des combattants blessés se trouvait dans la prison de Yelenovka, tandis qu’un petit nombre de combattants gravement blessés restait dans un hôpital de Nowoazovsk.

« Il a dit qu’il allait bien et a demandé comment j’allais », a déclaré Mme Propopenko. La liaison a été coupée avant qu’il ait pu en dire plus sur lui.

On ne sait pas si M. Prokopenko avait été autorisé à parler librement. Mme Prokopenko a déclaré qu’elle avait également reçu des informations d’autres sources sur la façon dont les prisonniers sont détenus.

Selon elle, les conditions « sont plus ou moins satisfaisantes ».

« Ils reçoivent de la nourriture et de l’eau. Les conditions sont conformes aux exigences, aucune force n’a été utilisée contre eux dans ce court laps de temps », a déclaré le journal [The Guardian] citant Mme Propokenko. « Nous ne savons pas ce qui se passera ensuite, bien sûr, mais pour le moment, une tierce partie, l’ONU et la Croix-Rouge, surveillent la situation ».

Mme Propokenko et Yulia, l’épouse d’un autre officier du régiment « Azov », Arseni Fedosyuk, ont déclaré à Associated Press qu’un accord entre l’Ukraine et la Fédération de Russie prévoit un enterrement approprié des combattants tombés au combat et certaines conditions pour les prisonniers, notamment la possibilité d’appeler les membres de leur famille. Au cours des deux derniers jours, un certain nombre de familles ont déjà reçu des appels de combattants.

Mme Prokopenko a fondé une organisation de soutien aux combattants d’« Azovstal ». Parmi les membres figurent des collaborateurs de la police des frontières ukrainienne et des services spéciaux.

« L’objectif est d’appeler les prisonniers tous les jours, de dévoiler les fausses nouvelles russes sur nos garçons, de s’assurer qu’ils vivent dans des conditions satisfaisantes : lits, médicaments, eau et nourriture, et d’agir pour qu’ils soient libérés le plus rapidement possible », a déclaré Mme Prokopenko.

 

Source (?) : https://point.md/ru/novosti/v-mire/komandir-and-34-azovaand-34-pozvonil-zhene-i-rasskazal-ob-usloviiakh-soderzhaniia-v-plenu/

 

 

 

 

Vidéo d’une prison de la République populaire de Donetsk où sont détenus les prisonniers d’Azovstal.

 

mk.ru – 27.5.2022

 

 

 

 

 

 

Selon Andrei Rudenko, de la chaîne de télévision et de radio d’État panrusse, 2.300 personnes y sont détenues.

Sur la vidéo, on peut voir un petit nombre de personnes se tenant en rang sur une place, une colonne de personnes se dirigeant vers un bâtiment portant l’inscription « Réfectoire » et la distribution de nourriture.

Le 27, le ministre de la justice de la République populaire de Donetsk a visité la prison et a déclaré que les prisonniers ayant besoin d’une assistance médicale l’obtenaient.

 

 

Cliquer ici pour voir la vidéo

https://point.md/ru/novosti/v-mire/poiavilos-pervoe-video-soderzhaniia-sdavshikhsia-na-and-34-azovstaliand-34-voennoplennykh/

 

 

Source (?) : https://point.md/ru/novosti/v-mire/komandir-and-34-azovaand-34-pozvonil-zhene-i-rasskazal-ob-usloviiakh-soderzhaniia-v-plenu/

Reçu de notre petite main de la CIA préférée le 28.5.2022

 

 

 

 

Quand les Chinois seront à Cognac

 

Il y aura peut-être des bébés franco-arabes aux yeux bridés qui feront des choses comme ça :

 

 

 

Lecteur vidéo

 

00:00
01:39

 

 

 

 

 

Mis en ligne le 29 mai 2022

 

 

 

 

Partager

Plus d’histoires deCulture