Aller à…
RSS Feed

3 octobre 2022

Scandale : comment les macronistes bidouillent les résultats des législatives


 

Le ministère de l’Intérieur a bidouillé les résultats du 1er tour des élections législatives pour que la macronie arrive artificiellement en tête face à la NUPES, pour à peine 20 000 voix. Une manipulation grossière signée Gérald Darmanin. Les scores de certains candidats de la NUPES n’ont pas été décomptés avec la bonne nuance politique, notamment en Outre-mer. C’est le cas par exemple à la Réunion où le député LFI Jean-Hugues Ratenon et la députée Karine Lebon, membre du Parlement de l’Union Populaire, sont classés dans la nuance… « Divers gauche ». Lunaire, un bidouillage grossier du pouvoir pour s’afficher en tête au soir du 1er tour.

Hier soir, c’est bien la NUPES qui est devenue la première force politique du pays. L’alliance historique de la gauche, composée de LFI, du PS, du PCF, de EELV et de Génération.s a bouleversé la vie politique du pays et fait trembler l’Élysée. Selon les différentes estimations, la macronie pourrait ne pas disposer de la majorité à l’Assemblée nationale nécessaire pour gouverner le pays. Cela expliquerait-il ce nouveau bidouillage venu du ministère de l’Intérieur pour cacher la victoire de la NUPES ? Notre article.

Législatives : le score de la NUPES artificiellement abaissé par Darmanin

Commençons par les chiffres globaux. La NUPES a obtenu 6 101 968 voix (soit 26,8%), mais le ministère de l’Intérieur ne lui a attribué que 5 836 202 voix (soit 25,7%). Pourquoi cet écart ? À la Réunion, les scores des candidats Karine Lebon et Jean-Hugues Ratenon ont été mal comptabilisé. Ils ont tous les deux été classés dans la nuance politique « Divers Gauche » (DVG), alors que les deux candidats avaient clairement affiché leur soutien et leur appartenance à la NUPES. L’une est membre du Parlement de campagne de Mélenchon depuis décembre, l’autre est… député insoumis depuis 5 ans. Les classer dans « Divers Gauche » permet de faire baisser artificiellement le score de la NUPES.

Cela a permis à Gérald Darmanin d’annoncer une avance de 21 539 voix pour Ensemble !(Renaissance ex-LREM, MODEM, Horizons, etc) face à la NUPES. Alors que la plupart des médias ont annoncé la supériorité du score de la NUPES face à la macronie au soir du 1er tour, cette manipulation grossière permet au ministère de l’Intérieur de placer l’alliance de la gauche en 2ème position au niveau national.

Une nouvelle manipulation signée Darmanin

Encore une nouvelle manipulation du ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, dans cette élection. Mi-mai, on apprenait que son ministère invisibilisait la NUPES en n’acceptant pas de la considérer comme une nuance politique unique. Au risque de voir la gauche, rassemblée dans un accord historique, éparpillée façon puzzle à l’annonce des résultats du 1er tour. Mais le Conseil d’État avait donné raison à la NUPES le 7 juin dernier demandant expressément au ministère de l’Intérieur de la comptabiliser comme nuance politique unique.

L’annonce des scores finaux du 1er tour des élections législatives constitue une nouvelle manipulation grossière signée Gérald Darmanin. Sur le site du ministère de l’Intérieur, la macronie est devant l’alliance historique de la gauche. Une manipulation qui doit être dénoncée, et qui ne doit pas induire les électeurs en erreur : la NUPES est bien devenue la première force politique du pays hier soir suite au 1er tour des élections législatives.

 

Partager

Plus d’histoires deLiberté d' Expression