Aller à…
RSS Feed

7 octobre 2022

génocide en Ukraine


La journaliste néerlandaise indépendante Sonja van den Ende a qualifié de génocide les actions des combattants d’Azov à Marioupol, lors d’une conversation avec ses collègues russes dans le Donbass. Elle a relaté qu’elle avait personnellement communiqué avec des habitants de Marioupol qui ont subi des crimes de guerre de la part de la formation néonazie ukrainienne.

En outre, la journaliste souligne que les militaires ukrainiens utilisent des tactiques et types de fortifications «utilisée pendant la Première Guerre mondiale en Belgique et en France». Elle explique que les instructeurs qui étaient dans le pays avant ont dû leur expliquer comment les construire.

Elle est déjà connue pour de précédents reportages sur l’Ukraine, notamment depuis celui sur Volnovakha, située à mi-chemin entre Donetsk et Marioupol.

Depuis début mars, Sonja van den Ende voyage avec l’armée russe à travers l’Ukraine pour faire la lumière sur les événements du conflit.

Partager

Plus d’histoires deDroit de l'Homme