Aller à…
RSS Feed

2 octobre 2022

Les oiseaux américains de destruction massive


Les oiseaux américains de destruction massive

lundi 20 juin 2022, par anonyme (Date de rédaction antérieure : 20 juin 2022).

Le message urgent d’Ignacio Ramonet (directeur de l’édition espagnole du Monde diplomatique) sur la réunion du conseil de sécurité de l’ONU sur les « oiseaux de destrution massive ».

Note de do : Cela me fait repenser à toutes ces grippes aviaires transportées depuis quelques années jusqu’en France par des oiseaux migrateurs, alors qu’il y a quelques dizaines d’années on n’en parlait pas du tout. Il n’y avait à l’époque pas besoin de tuer régulièrement tous ces canards qui servent à fabriquer du foie gras.


Message urgent de Cuba : les oiseaux de destruction massive, par BEATRIZ TALEGÓN

https://histoireetsociete.com/2022/…

Publié sur Histoire et société le 3 avril 2022

Source en espagnol cubaperiodistas.cu datée du 1er avril 2022

Source originelle diario16 30 mars 2022

Traduction Danielle Bleitrach

Message urgent, cet article et ses révélations que l’on croirait sorti d’un film d’Hitchcock, doit-il être également mis en relation avec le scandale touchant le fils de Biden concernant ses laboratoires ukrainiens que nous publions par ailleurs ? Il émane de Cuba. Ce qui est une garantie de sérieux mais aussi de compétence en la matière puisque l’île a subi plusieurs épidémies provoquées par son voisin, en particulier de dengue et de peste porcine. Dans cette affaire, la Chine exige une enquête et prend au sérieux les révélations russes. (note et traduction de Danielle Bleitrach pour histoireetsociete)

Sur la réunion du Conseil de sécurité de l’ONU et les oiseaux de « destruction massive »

Lors d’une réunion bruyante au Conseil de sécurité de l’ONU, tenue à la demande de la Russie, sur le développement d’armes biologiques américaines à ses frontières à l’intérieur de l’Ukraine, ce qui suit a été démontré de manière évidente :

1- Le délégué russe a remis des documents et des preuves à consigner au procès-verbal de la session qui confirment ce qui suit :

* Financement officiel du Pentagone pour un programme d’armes biologiques « non niable » en Ukraine

*Noms de personnes et d’entreprises américaines spécialisées dans les preuves et les documents impliqués dans ce programme.

* L’emplacement des laboratoires en Ukraine et les tentatives faites jusqu’à présent pour dissimuler les preuves.

2- Il y a eu une autre révélation du représentant de la Russie sur les sites des laboratoires américains qui fabriquent et testent des armes biologiques dans 36 pays du monde (une augmentation de 12 pays par rapport à la session précédente).

3- Le délégué russe a précisé les maladies et les épidémies, les moyens de leur diffusion, les pays dans lesquels elles sont testées et quand et où les expériences ont été menées avec ou sans la connaissance des gouvernements de ces pays.

4- Le délégué russe a confirmé publiquement que parmi les expériences et les effets se trouve le virus responsable de la pandémie actuelle et un grand nombre de chauves-souris utilisées pour transmettre ce virus.

5- Les Etats-Unis nient, la France et la Grande-Bretagne se rallient à cette négation (et l’écho parmi les peuples de ces pays est très violent), et ils ont tendance à croire ce roman sous la pression psychologique que la pandémie a laissée sur tout le monde.

6- L’Organisation mondiale de la santé nie sa connaissance de l’existence d’expériences biologiques en Ukraine et dit : Toutes nos informations sont qu’il s’agit de laboratoires de recherche médicale pour lutter contre les maladies (alors que la Russie prouve avec des preuves la correspondance régulière et les visites d’experts de l’Organisation mondiale de la santé) aux laboratoires américains suspects du monde entier.

7- La Chine attaque tous ces gens-là et dit au délégué américain : Alors que vous niez et puisque vous êtes sûrs de votre innocence, pourquoi refusez-vous désespérément de permettre à une enquête menée par des spécialistes de découvrir la vérité, en particulier avec des documents et des preuves tangibles ?

À ceux qui veulent savoir ce que sont les oiseaux numérotés… et alors que l’Amérique tue le monde sans un seul coup de feu… Voici les informations :

Oiseaux de destruction massive.

La Russie ne s’attendait pas à découvrir, dans le cadre de sa campagne militaire en Ukraine, des oiseaux numérotés produits par des laboratoires biologiques et bactériologiques en Ukraine financés et supervisés par les États-Unis d’Amérique.

Mais que sont les oiseaux numérotés ?!

Après avoir étudié la migration des oiseaux et les avoir observés au fil des saisons, les spécialistes de l’environnement et les zoologistes sont en mesure de connaître le chemin que ces oiseaux empruntent chaque année lors de leur voyage saisonnier, y compris ceux qui voyagent d’un pays à l’autre ou même d’un continent à l’autre.

Voici le rôle d’intelligence des parties réalisant un plan malveillant, un groupe de ces oiseaux migrateurs sont « arrêtés », numérisés et dotés d’une capsule germinale qui porte une puce à contrôler par des ordinateurs, puis ils sont relâchés pour rejoindre les oiseaux migrateurs dans les pays où les dégâts sont prévus.

Ces oiseaux sont connus pour prendre un chemin de la mer Baltique et de la mer Caspienne au continent africain et à l’Asie du Sud-Est, et deux autres vols du Canada vers l’Amérique latine au printemps et à l’automne. Au cours de leur long vol, leur mouvement est surveillé étape par étape au moyen de satellites, et leur emplacement exact est déterminé, s’ils veulent, par exemple, nuire à la Syrie ou à l’Egypte, la puce est détruite lorsque l’oiseau est dans leur ciel. L’oiseau est tué et tombe porteur de l’épidémie, et les maladies se propagent dans tel ou tel pays. Ainsi, le pays ennemi a été endommagé sans aucun coût militaire, économique et politique.

La numérotation des oiseaux migrateurs est considérée comme un crime en vertu du droit international, car ce sont des oiseaux qui pénètrent dans le ciel et l’air d’autres pays, et s’ils sont pourvus de germes, alors cet oiseau devient une arme de destruction massive. Par conséquent, en droit international, l’utilisation d’oiseaux pour lancer des attaques meurtrières contre un adversaire est considérée comme interdite, et quiconque commet un acte aussi immoral et inhumain est puni, et c’est ce qui a fait trembler l’Amérique devant aucune punition (personne n’ose les punir) mais de la stigmatisation qui accompagnera la vie de tous et de l’exclure complètement en tant que pays crédible, même de la part de ses alliés.

  • Les Russes ont une forte carte de pression, quand ils disent qu’ils ont capturé les oiseaux, cela signifie que les Américains se noircissent les mains dans un tel cambouis, avec tous les détails qu’il contient qui aboutissent à une condamnation décisive. Cela nous oblige à réfléchir à la possibilité que tous les virus qui ont infecté l’homme au cours de ce siècle, en particulier les derniers, tels que Ebola, qui a touché l’Afrique, l’anthrax, la grippe porcine et aviaire, et actuellement le Covid-19, proviennent tous de laboratoires financés et administrés par les États-Unis d’Amérique, et c’est ce qui a poussé la Chine à soumettre une demande urgente, sérieuse et stricte pour mener une enquête internationale sur l’apparition soudaine du coronavirus, il est très probable que les États-Unis aient utilisé des oiseaux migrateurs pour tuer des citoyens chinois.
  • L’important est que les scandales en Amérique du Nord soient en hausse, et maintenant il a commencé à atténuer son ton hostile envers la Russie et essaie de renouer avec elle, dans l’espoir qu’ils parviendront à un accord politique avec les Russes qui la protégera du mal de leurs actions et afin qu’elle ne représente aucune menace pour la Russie à l’avenir.

(Tiré de daily16)Marqué avec Ignacio Ramonet, Information, Médias, Organisation mondiale de la santé (OMS),Russie, Ukraine

Article originel :

El mensaje urgente de Ignacio Ramonet (Le Monde) sobre la reunión del Consejo de Seguridad de la ONU y las aves de « destrucción masiva »

https://diario16.com/el-mensaje-urg…

30 mars 2022

Ignacio Ramonet es periodista, catedrático de teoría de la comunicación y especialista en geopolítica. Actualmente es director de Le Monde Diplomatic en español.

En su perfil personal de facebook este periodista de referencia ha escrito un texto, señalando en su comienzo el carácter de « urgente » para explicar lo que ha acontecido en la reunión del Consejo de Seguridad de la ONU.

El texto escrito por Ramonet dice así :

« … Urgente*

En una ruidosa reunión en el Consejo de Seguridad de la ONU, realizada a pedido de Rusia, sobre el desarrollo de armas biológicas estadounidenses en sus fronteras dentro de Ucrania, quedó en evidencia lo siguiente :

1- El delegado ruso entregó documentos y pruebas para que quedaran en el acta de la sesión que confirman lo siguiente :

*Financiamiento oficial del Pentágono para un « aparente » programa de armas biológicas en Ucrania

*Nombres de personas y empresas estadounidenses especializadas en las pruebas y documentos involucrados en este programa.

*La ubicación de los laboratorios en Ucrania y los intentos realizados hasta ahora para ocultar las pruebas.

2- Anunciar otra sorpresa del representante de Rusia en las ubicaciones de los laboratorios estadounidenses que fabrican y prueban armas biológicas en 36 países del mundo (un aumento de 12 países con respecto a la sesión anterior).

3- El delegado ruso específicó las enfermedades y epidemias, los medios de su liberación, los países en los que se están probando y cuándo y dónde se llevaron a cabo los experimentos con o sin el conocimiento de los gobiernos de estos países.

4- El delegado ruso confirmó públicamente que entre los experimentos y efectos está el virus responsable de la actual pandemia y la gran cantidad de murciélagos utilizados para transmitir este virus.

5- Estados Unidos lo niega, Francia y Gran Bretaña aliados con ella (y el eco entre los pueblos de estos países es muy violento), y tienden a creerse esta novela bajo la presión psicológica que la pandemia ha dejado sobre todos.

6- La Organización Mundial de la Salud niega su conocimiento de la existencia de experimentos biológicos en Ucrania y dice : Toda nuestra información es que son laboratorios de investigación médica para combatir enfermedades (y Rusia prueba con evidencia la correspondencia regular y visitas de expertos de la Organización Mundial de la Salud) a los laboratorios estadounidenses sospechosos en todo el mundo.

7- China ataca a todos, y le dice al delegado de USA : Mientras niegues y estés seguro de tu inocencia, ¿por qué te niegas desesperadamente. a permitir la realización de una investigación por parte de especialistas para averiguar la verdad, especialmente con documentos y pruebas contundentes ?

A los que quieran saber cuáles son los pájaros numerados… y como América mata al mundo sin un sólo tiro… Aquí les dejo la información :

Aves de destrucción masiva..

Rusia no esperaba descubrir, como parte de su campaña militar en Ucrania, aves numeradas producidas por laboratorios biológicos y bacteriológicos en Ucrania financiados y supervisados por los Estados Unidos de América.

¡¿Pero qué son los pájaros numerados ?!

Después de estudiar la migración de las aves y observarlas a lo largo de las estaciones, los especialistas ambientales y los zoólogos podrán conocer el camino que toman cada año estas aves en su viaje estacional, incluidas. lasque viajan de un país a otro o incluso de un continente a otros.

Aquí entra el papel de la inteligencia de las partes que llevan un plan malévolo, un grupo de estas aves migratorias son « arrestadas », digitalizadas y provistas de una cápsula de gérmenes que llevan un chip para ser controlados a través de computadoras, luego son liberadas de nuevo para unirse a las aves migratorias a los países donde se planea el daño.

Se sabe que estas aves toman un camino desde el mar Báltico y el mar Caspio hasta el continente africano y el sudeste asiático, y otros dos vuelos desde Canadá a América Latina en primavera y otoño. Durante su largo vuelo, se monitorea su desplazamiento paso a paso a por intermedio de satélites, y se determina su ubivación exacta, si quieren, por ejemplo, dañar a Siria o Egitpo, el chip se destruye cuando el pájaro está en sus cielos. Se mata el pájaro y cae llevando la epidemia, y las enfermedades se esparcen en tal o cual país. Así, el país enemigo ha sido dañado sin ningún costo militar, económico y político.

La numeración de las aves migratorias es considerada un delito por el derecho internacional, porque son aves que penetran el cielo y el aire de otros países, y si se les provee de gérmenes, entonces esta ave se convierte en un arma de destrucción masiva. Por lo tanto, en el derecho internacional, se considera prohibido el uso de aves para lanzar ataques mortales contra un oponente, y quien comete un acto tan inmoral e inhumano es castigado, y esto es lo que hizo que América no temblara ante ningún castigo (nadie se atreve a castigarlos a ellos) sino del estigma que acompañará la vida de todos ellos y de excluirlo por completo como país creíble, incluso de sus aliados.

  • Los rusos tienen una fuerte carta de presión, cuando dicen que han capturado las aves, quiere decir que los americanos están agarrados con las manos en la masa, con todos los detalles que contiene que prueban la condena decisiva. Esto obliga a pensar en la posibilidad de que todos los virus que han infectado a humanos en este siglo, especialmente los últimos, como el ébola, que afectó a África, ántrax, gripe porcina y aviar, y actualmente el Covid-19, todos provengan de laboratorios financiados y administrados por los Estados Unidos de América, y esto es lo que hizo que China presentara una solicitud urgente, seria y estricta para realizar una investigación internacional sobre la aparición repentina del coronavirus, es muy probable que Estados Unidos haya utilizado aves migratorias para matar ciudadanos de China.
  • Lo importante es que los escándalos de América del Norte van en aumento, y ahora ha comenzado a rebajar su tono hostil hacia Rusia y trata de reconectarse con ella, con la esperanza de que lleguen a un acuerdo político con los rusos que la proteja del mal de sus acciones y para que no represente ninguna amenaza para Rusia en el futuro.
Partager

Plus d’histoires deChine