Aller à…
RSS Feed

27 janvier 2023

L’avenir de l’actuelle gouvernance US sera déterminant pour la planète


Publié par Gilles Munier sur 2 Juillet 2022, 09:30am

Catégories : #Ukraine, #Poutine, #Biden

Par Dominique Delawarde (revue de presse: Le Courrier des Stratèges – 30/6/22)*
Nul ne peut contester le rôle, encore essentiel, de la politique étrangère US dans les temps présents et dans le proche avenir du monde. Ce qui se passe aujourd’hui aux USA reste donc encore déterminant pour l’avenir de la planète.

La situation actuelle des USA peut se résumer en un triple constat :

  •  La gouvernance actuelle US et ses soutiens semblent désormais inefficaces et en grand péril de perdre le pouvoir à court terme (élections de mi-mandat le 8 Novembre 2022).
  • Leur politique étrangère est à la dérive,
  • Leur hégémonie économique et financière est en voie d’effondrement.

La gouvernance Biden, jugée inefficace, est désormais en péril

À 4 mois de l’élection de mi-mandat, la situation est vraiment catastrophique pour le Président US, pour le parti démocrate et  le camp néoconservateur/mondialiste qui le soutiennent.

Le taux de désapprobation d’un président US n’a jamais été aussi élevé, moins de deux ans après son accession au pouvoir. La moyenne des sondage les plus récents montre que près de 57% des citoyens US désapprouvent l’action du président, si l’on en croit les résultats publiés sur le site RCP (Real Clear Politics). Notons au passage que ce site RCP et les instituts de sondage sont globalement, et depuis longtemps, plus favorables aux démocrates qu’aux républicains (constat observationnel sur la comparaison sondages-résultat final pour plus d’une décennie d’élections US).

Les projections électorales donnent aujourd’hui  un changement de majorité à la chambre des représentants pour novembre prochain et le retour en force des Républicains « trumpistes ».

Chambre actuelle : 220 démocrates – 209 républicains – 6 « vacances ».

Chambre « projetée »:  179 démocrates – 223 républicains + 33 sortants (parmi lesquels 29 démocrates dont le sort est encore indéterminé parce que donnés à égalité avec leur adversaire….)

La tendance à la baisse des soutiens démocrates et mondialistes du Président Biden continue de suivre inexorablement la baisse de popularité de celui ci, en dépit des tentatives de «colmatage» des médias mainstream, très majoritairement contrôlés par l’État profond globaliste qui a porté Biden au pouvoir par des moyens que la morale devrait réprouver …

Les citoyens US du « pays » profond, qu’il ne faut pas confondre avec l’État profond, désertent peu à peu le camp du mondialisme, soutenu par les médias dominants, la finance et les GAFAM,  pour rejoindre le camp du souverainisme «trumpiste».

Près de 70 % des citoyens états-uniens considèrent que leur pays évolue dans la mauvaise direction. 22,7% seulement estiment encore que « tout va bien ».

L’inéluctable victoire de la Russie dans son conflit contre le camp USA/OTAN/UE-Ukraine, victoire décisive qui pourrait intervenir avant l’élection de mi mandat du 8 Novembre 2022, devrait porter un nouveau coup fatal à la popularité de Biden déjà fortement compromise par sa gestion calamiteuse des crises internationales depuis son accession au pouvoir (retrait d’Afghanistan, notamment)….(…)…

La suite sur Le Courrier des Stratèges: ICI

Partager

Plus d’histoires deEconomie