Aller à…
RSS Feed

7 décembre 2022

Une délégation navale israélienne sur l’île de Socotra au Yémen


Publié par Gilles Munier sur 5 Septembre 2022, 07:33am

Catégories : #Yémen

Par News Desk (revue de presse : Uprooted Palestinians – 2/9/22)*

Les médias yéménites ont rapporté le 2 septembre qu’une délégation d’experts militaires israéliens avait été vue sur l’île yéménite de Socotra, contrôlée par les Émirats arabes unis, située dans le golfe d’Aden.

Selon le rapport, l’équipe israélienne est sur l’île depuis quelques jours et est accompagnée de plusieurs officiers du renseignement émirati.

Le rapport ajoute que la délégation, qui appartient à la marine de Tel-Aviv, a mené des opérations de recherche et des fouilles sur l’île de Socotra.

L’île, habitée par environ 60 000 personnes, surplombe le détroit de Bab Al-Mandeb, un corridor maritime majeur qui relie la mer Rouge au golfe d’Aden et à la mer d’Oman. Au cours de l’année écoulée, Israël aurait travaillé avec son partenaire du Golfe pour établir une présence sur Socotra.

Selon un rapport datant de mars dernier, les Émirats arabes unis sont impliqués dans le développement d’un projet de construction pour construire des installations sur l’île dans le but d’accueillir des soldats, des officiers et d’autres experts et personnels militaires israéliens.

Cela ferait partie d’un plan visant à transformer l’île yéménite en un centre d’espionnage régional, ainsi qu’à accroître le contrôle militaire sur les routes maritimes.

L’année dernière, Israël a signé un accord avec les Émirats arabes unis, lui permettant d’établir un centre de renseignement sur l’aéroport Hadibu de Socotra.

Israël s’intéresse également à l’île stratégique yéménite car elle sert de point d’éclair potentiel pour une confrontation avec l’Iran. En 2020, le Washington Institute a publié une analyse examinant comment les sous-marins israéliens pourraient potentiellement frapper la République islamique depuis des positions proches du Yémen.

En janvier de cette année, l’île de Socotra a fait la une des journaux en raison de photos controversées de touristes israéliens qui avaient visité l’île avec un visa délivré par les Émirats arabes unis.

En juin 2020, les Émirats arabes unis ont établi le contrôle de l’île en soudoyant ses autorités tribales.

L’ancien président yéménite Abd Rabbuh Mansour Hadi a toutefois qualifié la prise de contrôle de l’île par les Émirats arabes unis de « coup d’État à part entière ».

Depuis le début de la guerre contre le Yémen en 2015, les Émirats arabes unis font partie intégrante de la coalition dirigée par l’Arabie saoudite, soutenant des groupes de mercenaires à travers le pays et participant à des campagnes de bombardements aveugles.

La coalition dirigée par l’Arabie saoudite, qui continue de violer l’accord de cessez-le-feu négocié par l’ONU, reçoit un soutien logistique et militaire des États-Unis, du Royaume-Uni, de la France et plus particulièrement d’Israël.

*Source : Uprooted Palestinians

Traduction : Google

Sur le même sujet, lire aussi :

Yémen / La stratégie actuelle des Émirats arabes unis…

Yémen : les séparatistes du Sud ont pris le contrôle de l’île de Socotra

Partager

Plus d’histoires deEmirats Arabes