Aller à…
RSS Feed

2 octobre 2022


Le spectacle de la crise énergétique

https://mai68.org/spip2/spip.php?article12573

En Occident, les conséquences de la guerre d’Ukraine ressemblent à s’y méprendre à celles de la « guerre contre le covid »

Comme à l’époque du confinement, mais en pire, on assiste au rationnement, à la concentration du capital, au vol des petites entreprises par les grosses. Tout ce qui n’a pas les reins bien solides va disparaître ou être absorbé… GRÂCE à la « crise énergétique ». Ça va être le nettoyage par le vide.

Le confinement était une guerre sans guerre, la « crise énergétique » l’est aussi. Il y a bien une guerre en Ukraine, mais pas sur notre territoire. En quelque sorte, cette guerre ne nous regarde pas.

De ce fait, on peut déduire que le pouvoir en Occident VEUT que ça se passe mal pour l’économie occidentale ; car, la « crise énergétique » est complètement artificielle. Autant que l’était la crise du covid. En effet, sans les sanctions occidentales contre la Russie, sans la participation de l’Occident tout entier à la guerre américaine contre la Russie, il n’y aurait pas de « crise énergétique ».

Le spectacle du covid ne fonctionnait plus, l’Occident profite donc de la guerre d’Ukraine pour obtenir les mêmes effets par le biais du spectacle de la crise énergétique. Il va essayer de prolonger cette guerre autant de temps qu’il le faudra pour obtenir totale satisfaction.

S’ils le peuvent, les mondialistes américains feront durer la guerre d’Ukraine suffisamment longtemps pour obtenir un nettoyage complet du capitalisme et son remplacement total par le banco-centralisme. C’est-à-dire que ce ne seront plus les capitalistes qui gouverneront, mais les propriétaires des banques centrales.

Article complet : https://mai68.org/spip2/spip.php?article12573

Bien à vous,
do
http://mai68.org/spip2

Partager

Plus d’histoires deenergie/pétrole