Aller à…
RSS Feed

7 décembre 2022

ITALIE : Contre la guerre et les sanctions 


Contre la guerre et les sanctions

Appel à la clarté et à l’actionLa honteuse campagne électorale qui se terminera le 25 septembre a contraint les Italiens et les Italiennes à subir une fausse représentation de la situation dans laquelle se trouve l’Italie.La guerre et ses conséquences ont en effet été évacuées de la discussion, qui s’est concentrée sur les effets et non sur les causes de la grave situation dans laquelle se trouvent des millions d’Italiens à cause des embargos, de l’inflation et de la crise énergétique.Même les forces politiques qui participent avec leurs listes aux élections de septembre et prétendent être contre la guerre ont évité de faire de la sortie de la guerre et du régime de sanctions le point central de leur propagande. Au contraire, certaines de ces listes ont investi le terrain lors de ces mêmes élections avec des initiatives antirusses. C’est ce qui s’est passé à Padoue avec la Rifondazione Comunista, à Rome avec Sinistra Italiana et les Verts, et avec l’Unione Popolare qui, avec son parrain français, a condamné l’intervention russe en Ukraine, ce qui a renforcé la propagande du régime visant à éloigner les Italiens de la conscience des responsables de la guerre et de ses conséquences, et surtout de la manière de combattre une guerre qui est la conséquence directe de la stratégie impérialiste occidentale dirigée par les États-Unis.La lutte contre l’implication de l’Italie dans la guerre en Ukraine et la fin des sanctions suicidaires sont au cœur de la bataille à laquelle sont confrontées les forces anti-impérialistes italiennes, avec lesquelles il faut construire un front organisé, qui fait défaut aujourd’hui.Le désir de paix doit se transformer en une prise de conscience de l’identité de l’ennemi.Les ambiguïtés de ces forces qui ont répété avec l’Ukraine ce qui s’est passé avec la Yougoslavie, l’Irak et la Libye sont réapparues au point qu’elles ont également défendu la cause des mercenaires kurdes au service des étasuniens qui occupent et pillent une partie de la Syrie.C’est pourquoi il est nécessaire de rompre avec un faux pacifisme qui ne sert qu’à couvrir «l’action de ceux qui déclenchent les guerres».Nous appelons tous les camarades à créer un front commun en sachant que la guerre menée en Ukraine est une guerre contre l’impérialisme étasunien et ses alliés occidentaux dont dépend notre avenir à tous.Comité Article 11  – Contre la guerre et les sanctions

Partager

Plus d’histoires deItalie