Aller à…
RSS Feed

7 décembre 2022

Edward Snowden se voit accorder la nationalité russe, à sa demande


Publié par Gilles Munier sur 28 Septembre 2022, 08:02am

photo : Arte

Revue de presse : nextimpact (27/9/22)*

Un décret présidentiel signé par Vladimir Poutine vient d’accorder la citoyenneté russe au lanceur d’alerte américain. L’AFP rapporte que Dmitry Peskov, porte-parole du Kremlin, a expliqué aux agences de presse que la demande émanait d’Edward Snowden lui-même. Ce que l’intéressé a confirmé, dans un tweet partagé la nuit passée.

Son nom figure en effet sur un décret aux côtés de 71 autres étrangers à qui la citoyenneté russe a également été accordée, précise The Guardian. Anatoly Kucherena, l’un de ses avocats, a expliqué à l’agence Ria Novosti qu’il ne risquait pas d’être enrôlé dans l’armée russe parce qu’il n’y avait pas effectué son service militaire, et que sa femme, Lindsay Mills, qui l’avait rejoint en Russie, réclamait elle aussi la nationalité russe.

Il avait justifié cette demande, en novembre 2020, en tweetant une photo de sa femme enceinte, et au motif que leur fils allait naître en Russie : « Après des années de séparation d’avec nos parents, ma femme et moi n’avons aucun désir d’être séparés de notre fils. C’est pourquoi, en cette ère de pandémies et de frontières fermées, nous demandons la double nationalité américano-russe » :

« Lindsay et moi resterons américains, élevant notre fils avec toutes les valeurs de l’Amérique que nous aimons, y compris la liberté de dire ce qu’il pense. Et j’attends avec impatience le jour où je pourrai retourner aux États-Unis, afin que toute la famille puisse être réunie. Notre plus grand souhait est que, où que vive notre fils, il se sente chez lui. »

« Edward m’a dit que leur bébé devrait naître en décembre ; étant donné que le bébé aura droit à la citoyenneté russe par droit de naissance, il veut également être citoyen russe », avait précisé Anatoly Kucherena.

Snowden avait obtenu l’asile en Russie après que les États-Unis ont révoqué son passeport, l’empêchant de pouvoir quitter le pays. Le couple a depuis eu un second enfant.

*Source : nextimpact

Sur le même sujet, lire aussi :

«J’aimerais que Macron m’accorde le droit d’asile»: Snowden regarde du côté de la France ou de l’Allemagne

Partager

Plus d’histoires deDroit de l'Homme