Aller à…
RSS Feed

2 décembre 2023

Macron va en guerre en Niger


 

C’est peu dire que de parler d’impopularité de Macron sur toute la planète et en particulier en Afrique. Il faut malheureusement voir qu’en dehors du personnage, qui est caricatural de l’arrogance française et de son nombrilisme, et pire encore digne pour la France des heures les plus sombres de son histoire, c’est notre pays lui-même qui se retrouve au ban des peuples, tant il est désormais dépourvu de la moindre référence progressiste puisque tous les partis y compris ceux de gauche se sont alignés sur la position gouvernementale en condamnant le “coup d’Etat” et en n’émettant pas la moindre critique sur l’ordre constitutionnel existant. A ma connaissance il n’existe pas un seul parti communiste au plan international qui ait adopté une telle vision néocolonialiste. Cette faute et le soutien sans faille au régime de Zelensky, deviennent un véritable problème dans un monde qui au-delà des guerres et de la terrible pression que l’hégémonie occidentale exerce sur les peuples et sur l’environnement, est en train fort heureusement de basculer vers une autre ère historique. La rupture de la France avec cette perspective, la censure totale que subit son peuple, est la voie du déclin et de la fascisation. (note et traduction de Danielle Bleitrach histoireetsociete)

12/08/2023

Des amis africains envoient le message suivant qu’ils demandent de reproduire…

Malgré la réticence des Pays de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) à intervenir au Niger, le Président français n’a pas encore digéré la décision du CNSP qui A DÉNONCÉ TOUS LES ACCORDS DE DÉFENSE MILITAIRES AVEC LA FRANCE qui compte poursuivre le pillage des RESSOURCES MINIÈRES DU SOUS-SOL en réinstallant le régime corrompu et extraverti du PNDS qui a vassalisé le Niger depuis une décennie !

La colère de Emmanuel Macron est telle qu’il est prêt à passer outre un mandat des NATIONS UNIES ou la VOLONTÉ DES PAYS DE LA CEDEAO DE PRIVILÉGIER LA MÉDIATION.

Il veut agir quel qu’en soit le prix, même si Bazoum Mohamed, ISSOUFOU MAHAMADOU et tous les dirigeants du Pnds devraient y passer, et sacrifiés sur l’autel des INTÉRÊTS STRATÉGIQUES FRANÇAIS dont le Niger est le symbole.

*Plusieurs axes sont étudiés notamment* :

1) impliquer certains GROUPES DJIHÂDISTES actifs au Sahel dont on se demandait qui les armait !

2) associer des soldats français «noirs» de l’armée et de LA LÉGION FRANÇAISE pour agir au sein et au nom d’une armée de la CEDEAO telle que la Côte d’Ivoire, 🇨🇮 membre esseulé de la Communauté CEDEAO

3) forcer le Tchad et le Gabon à héberger les unités Commandos et à appuyer cette opération dont le NOM DE CODE aurait pu être «Tempête bleue».

Le but de l’opération n’est plus de LIBÉRER Bazoum car ils savent qu’il n’est plus légitime auprès du Peuple, MAIS DE DÉTRUIRE ET ÉLIMINER LES UNITÉS DE L’ARMÉE NIGÉRIENNE pour restaurer l’ancien régime qui a sciemment installé les Bases militaires étrangères notamment Française sans l’aval du Parlement.

Emmanuel Macron a choisi la VOIE DE LA FORCE FACE AUX PEUPLES AFRICAINS malgré le refus de plusieurs de ses Conseillers, et risque d’embrasser le Sahel où les Populations vont accentuer les manifestations anti-Françaises si jamais la France faisait cette Erreur fatale !

DONC AFRICAINS L’HEURE EST GRAVE, Emmanuel Macron IGNORE TOUS LES APPELS AU CALME ET À LA NÉGOCIATION DE LA RUSSIE, L’ALGÉRIE…… préférant passer par la force pour SAUVEGARDER SES INTÉRÊTS STRATÉGIQUES au Niger et après LA FRANCE SERA SURPRISE QUE LES PEUPLES AFRICAINS FASSENT APPEL À LA RUSSIE.

NON À L’INGÉRENCE DE LA FRANCE qui manipule certains sous fifres français tels Macky Salla, Ouattara et le Pdt Bola Tinubu.

La France risque de FAIRE SA DERNIÈRE GRANDE ERREUR en intervenant militairement sans aucun mandat juste pour SES PRÉTENDUS INTÉRÊTS au moment où ils arment l’Ukraine contre la Russie

 

Partager

Plus d’histoires deMacron