Aller à…
RSS Feed

14 juin 2024

Erreur ou trahison ? Comment l’infiltration d’un État peut mener à sa perte


Erreur ou trahison ? Comment l’infiltration d’un État peut mener à sa perte
par Anna Lucciola

Une intervention très éclairante de Monica Karbowska sur le livre de l’historien russe Alexandre Ostrovski «Erreur ou trahison ? enquête sur la fin de l’URSS» qui donne à voir comment l’infiltration d’un État pendant des décennies peut amener, pas à pas, à sa destruction.

Parmi les sujets abordés, les différentes tendances et factions dans les structures soviétiques, comme le KGB, l’armée, le parti communiste soviétique, le rôle des Américains et de la CIA dans «l’effondrement», mais aussi, mis en place dès les années 1950 au moins, la volonté de créer un «gouvernement mondial» et la participation d’une petite partie des élites soviétiques à ce projet contre la volonté de la majorité. C’est aussi mieux comprendre d’où vient Poutine et une partie de son appareil (et parmi d’autres le général Sourovikine) et comment, avec quels éléments, la Russie a pu se reconstruire.
Nous avons organisé une lecture collective de ce livre important qui décrit avec la rigueur d’un historien comment Gorbatchev et les siens (dont Chevarnadze le Géorgien ministre des affaires étrangères) ont organisé en liaison avec la CIA la destruction de l’URSS, erreur ou trahison par Alexandre Ostrovski. Cet historien non communiste a fait un travail exemplaire d’archives que Monika nous décrit ici avec au centre la question de savoir comment l’URSS a été infiltrée et comment des «dirigeants» ont-ils pu détruire sciemment le socialisme, ce qui intéresse les Russes mais aussi tous les Européens qui ont vécu le même processus. Militante communiste et féministe en France comme en Pologne, elle a elle-même vécu l’opération Solidarnosc et y a participé. Comme elle nous le dit avec l’émotion et la passion qui la caractérisent : je ne peux m’empêcher de pleurer quand je pense à cette trahison parce que si elle n’avait pas existé j’aurais continué à vivre dans la Pologne populaire, je me serais battue pour sa démocratisation mais j’aurais eu une autre vie que celle que j’ai…
Danielle Bleitrach

Erreur ou trahison ? Comment l’infiltration d’un État peut mener à sa perte

Partager

Mots clés: ,

Plus d’histoires deRUSSIE