Aller à…
RSS Feed

23 septembre 2020

Turquie

Quand Macron se prend pour Napoléon

Les « lignes rouges » de Macron à la Turquie révèlent la mission néo-napoléonienne de la France. Depuis que Napoléon a posé le pied sur les rives d’Alexandrie en juillet 1798, en se lançant dans son éphémère invasion de l’Égypte, jamais un Français n’a cherché aussi impérieusement à renverser un pouvoir régional de la Méditerranée orientale tout

France/Turquie – François Burgat : « Macron devrait mettre fin à cette atmosphère de confrontation » (Entretien)

Dans un entretien avec l’Agence Anadolu (AA), le politologue et islamologue français, François Burgat, appelle le Président français à « mettre fin à l’atmosphère de confrontation » qui règne en Méditerranée orientale et à cesser sa « stigmatisation de la Turquie musulmane » à des fins électoralistes. Évoquant les ingérences étrangères au Liban et l’instrumentalisation des « divisions confessionnelles » inhérentes

L’armée nationale libyenne prend le dessus avec des missiles rénovés de l’ère soviétique capables de frapper des cibles terrestres et maritimes

Actualité Hassan Mansour Vendredi 11 septembre 2020 Lors du récent briefing à Benghazi, le porte-parole de l’armée nationale libyenne (ANL), Ahmed Al-Mismari, a affirmé que l’ANL avait relancé les forces de missiles. Cela est devenu possible après la restauration des missiles balistiques soviétiques R17 « Scud ». Les ingénieurs de l’armée libyenne ont réussi à restaurer les

La Turquie pousse ses pions au Liban

Publié par Gilles Munier sur 8 Septembre 2020, 07:49am Catégories : #Liban, #Turquie, #Erdogan, #Macron Le vice-président turc Fuat Oktay et le ministre des Affaires étrangères Mevlüt Çavuşoğlu à Beyrouth, le 8 août 2020. Photo d’archives Par Mohanad Hage Ali (revue de presse : L’Orient-Le Jour – 5/9/20)* Le 4 juillet dernier, le ministre sortant de

Libye : tous les scénarios, y compris les pires, sont possibles

Libye : tous les scénarios, y compris les pires, sont possibles Par Maroc diplomatique – 26 août 2020 Entretien avec le Colonel Hassan Saoud  Propos recueillis par Hassan Alaoui  MAROC DIPLOMATIQUE : Quel est l’état des lieux actuel en Libye ? – HS : Pour l’histoire, il est utile de rappeler que nous continuons à assister

Pourquoi la stratégie du bras de fer avec la Turquie choisie par Macron est «totalement contre-productive»

Publié par Gilles Munier sur 24 Août 2020, 06:29am Catégories : #Turquie, #Erdogan, #Macron Par Samir Hamma (revue de presse : Sputnik – 21/8/20)* Le contexte diplomatique tendu entre la France et la Turquie a été ravivé par la déclaration d’Emmanuel Macron accusant le Président Erdogan de jouer un rôle malfaisant en Méditerranée orientale et en

Libye : le pays des extrémistes à la présidence des ministres et des batailles de grandes puissances

  Mateusz Piskorski   Alors que l’attention internationale s’était récemment surtout focalisée sur la tragédie et ses conséquences au Liban, autre pays méditerranéen, la Libye connaît elle aussi des moments difficiles. Le 12 août, la principale tête de pont de la Turquie dans la région, la base aérienne d’Al-Watiyah, a été attaquée. L’attaque aérienne contre

Libya: country of extremists at ministers` chairs and big powers battles

  Mateusz Piskorski   While international attention had been recently locked mostly on the tragedy and its consequences in Lebanon, another Mediterranean country, Libya has been facing tempestuous times as well. On August 12, Turkey’s key bridgehead in the region, the Al-Watiyah airbase, was attacked. The airstrike against Turkish forces broke the lull. After large-scale

Articles plus anciens››