Aller à…
RSS Feed

25 octobre 2020

L’OTAN bombarde … les rebelles par Allain Jules


Libye – L’Otan bombarde…les rebelles.
par Allain Jules

TRIPOLI – Incroyable mais vrai. C’est une histoire abracadabrantesque que je vais vous conter, pathétique surtout. A part les civils Libyens, dont des enfants, les forces de l’OTAN, qui sont pourtant dans les airs, (est-ce l’explication ?), ne cessent de multiplier les bavures, même avec les renégats. On se souvient qu’au début du conflit, elles avaient déjà bombardé une colonne de combattants traîtres, tuant au passage 6 fous de Dieu. Il y a aussi cette histoire tragi-comique relative à un avion bombardé à Benghazi où, étant convaincu que c’était un avion de Kadhafi, ce dernier avait été abattu or, c’était un des leurs. Mais, cette fois-ci, c’est encore plus cocasse.

On a appris hier que les renégats islamisés de Benghazi avaient pris le bourg de Bir Ganham, ville située à 80km de Tripoli. Nos médias qui ne parleront pas de ce que je vais vous faire découvrir, vont peut-être eux-mêmes découvrir cette information. Pour Bir Ganham, je doute fort qu’ils y restent deux jours. On prend les paris ? Bon, revenons à nos moutons.
S’il vous plaît, ne riez pas. Il y a quand même mort d’homme et de nombreux animaux. L’OTAN, la force diabolique a détruit une caravane de chameaux chargés d’armes appartenant aux rebelles libyens. Quelle idée de faire transporter des armes à dos de chameaux ! La frappe aérienne chirurgicale a eu lieu en plein désert, à une centaine de kilomètres de la frontière tchadienne.
Ce qui est dramatique, c’est que ladite caravane étaient composées de 100 chameaux qui transportaient des mitrailleuses lourdes, des mortiers et des munitions. La trentaine d’hommes qui convoyaient ce chargement ont été tués, leurs animaux aussi. Les armes ont été entièrement détruites par l’incendie qui s’est déclaré par la suite.
Voilà ce qui arrive à des gens qui ne respectent pas eux-mêmes ce qu’ils ont érigé en règle: la « no fly zone ». C’est ainsi que fonctionne la coalition diabolique qui s’allie contre un petit pays composée de la Grande-Bretagne, la France, les USA, le Canada, la Belgique, l’Italie, l’Espagne, le Danemark et la Norvège (partie).
Alors que le Conseil de sécurité a prolongé cette sale guerre jusqu’à la fin de septembre, vous verrez comment ces gens vont multiplier les bavures pour terroriser la population civile qui chante en ce moment, même à Benghazi: « Je mourrai pour Kadhafi ». Tuez-les donc tous !

Mots clés:

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,