Aller à…
RSS Feed

21 octobre 2020

Libye – Les méandres de l’horreur (marche le 13 août)par Allain Jules


Nous avons beaucoup de mal en France à organiser des manifs contre la guerre en LIBYE car nous avons chez nous la gauche la plus colonialiste du monde. Si nous nous prononçons notre solidarité avec le peuple libyen, nous nous faisons traiter d’agents de Kadhafi. J’ai décidé de les laisser fabuler en les ignorant royalement. Mais, comme cette gauche a décidé de se retrouver du côté du sioniste BHL et de faire allégeance au hargneux petit Nicolas, il va nous falloir faire un sacré coup de ménage avant de nous mobiliser. Il est également temps de lancer une campagne : Pas un sou, pas une voix pour tous ceux et celles qui soutiennent les bombardements de l’OTAN en Libye
Ginette
Libye – Dans les méandres de l’horreur (marche le 13 août)

Pourquoi tant de haine pour l’Afrique ? C’est la question que pose mon ami AH- il se reconnaîtra-, sur Facebook. L’Afrique est le seul continent où les « grands » de ce monde estiment que rien ne peut se résoudre par le dialogue. Les Africains sont-ils des barbares qui ne peuvent qu’entendre le bruit et la fureur des canons ? Les mêmes qui ont commis l’esclavage, la colonisation, le néo-colonialisme veulent se lancer à nouveau vers une re-colonisation de l’Afrique. Sans vergogne, avec des prétextes fallacieux, ce sont les mêmes qui bombardent les civils Libyens qu’ils devaient…protéger. Ambiance.
Rien n’a changé. Il n’y a pas de génération spontanée. Lorsque vous leur demandez ce que l’homme africain leur a fait, pour toute réponse, ils vous accuse d’être anti-blanc. Et moi je rétorque: « mon père est blanc, puisque ma mère a convolé, en seconde noce, avec un blanc qui m’a toujours considéré comme son fils, et moi, je le considère et l’aime comme mon géniteur ». Anti-blanc moi ? Quand un noir est con, je le dénonce comme tel. L’Afrique a-t-elle tenté de conquérir l’Occident par la force ? Non. Alors, pourquoi l’Occident n’arrête pas de se mêler des affaires africaines, notamment comme il le fait actuellement en Libye ? Est-ce cela la civilisation ? La civilisation doit-elle passer par la barbarie ? Que nenni. Bono disait tout à l’heure à la télévision que « le sens de nos valeurs s’effondre. »
L’OTAN tue, bombarde, détruit un pays souverain et tout le monde regarde. Leurs sous-fiffres, les renégats de Benghazi, traîtres à leur Nation, pillent, tuent, violent, brûlent. Personne de sensé ou influent ne lève le petit doigt. C’est normal, il faut faire partir Mouammar Kadhafi, quitte à détruire la Libye, le seul pays qu’on attaque sans qu’il n’y ait au préalable, une once de négociation. Pourquoi ? Simplement parce que c’était programmé et il fallait juste un prétexte.
Vous l’aurez compris, la soi disant « communauté internationale » se contrefiche du peuple libyen. D’ailleurs, la nouvelle donne est maintenant de le terroriser, de le blâmer, de le punir parce qu’il a dit NON à la recolonisation et OUI à Kadhafi. Leur pays était en paix et par conséquent, le fédérateur qu’est Mouammar Kadhafi n’est pas une promesse du passé, mais une d’avenir malgré les esprits chagrins. Si les Libyens le veulent, ce n’est pas à nous, ici en France, qui allons leur imposer des marionnettes…
Un fou ne peut diriger un pays pendant 40 ans. J’avoue que beaucoup ne mesurent pas vraiment ce que Mouammar Kadhafi a fait ou fait en Afrique. Pour Al Jazeera, j’ai réalisé une étude factuelle que certains n’ont probablement pas consulté. Faites un tour, et vous comprendrez que la guerre contre la Libye est mise en place pour détruire l’Afrique. Ceux qui la soutiennent ne sont que les ennemis de l’Afrique. Le degré avancé de putréfaction de la classe politique, africaine comme occidentale est à dénoncer.
La Libye retournera-t-elle au Moyen-Âge par la faute de l’Occident ? Levez-vous et dites non, comme les Américains qui disent NON à cette guerre de prédation, avec une manifestation monstre à New York (Harlem), le 13 août prochain. Cette marche sera aussi réalisée en Afrique du Sud et dans d’autres pays.

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,