Aller à…
RSS Feed

30 octobre 2020

Les Libye – Les rebelles à Zaouiah ? par Allain Jules


Libye – Les rebelles à Zaouïah ?

Le journalisme occidental est mort. Définitivement. Peu importe qui on soutient, faire de la propagande est la pire des choses aujourd’hui, dans un conflit dont l’ONU elle-même, partie prenante de ce conflit raciste et abscons s’inquiète de la mort exponentielle des civils. Comment des journalistes dignes de ce nom peuvent être simplement la caisse de résonance des insurgés Libyens ? Comme vous le verrez dans la vidéo ci-dessous réalisée, hier, à Zahouïa, il n’y a aucun rebelle dans le centre ville comme les médias dominants l’ont annoncé. Il s’agit de faire quoi ? Explication.
Il n’y a que le Nouvelobs qui n’a pas repris ce fake grossier. Selon donc une certaine presse, les rebelles libyens ont pris le contrôle du centre de la ville de Zaouïah située à une cinquantaine de kilomètres à l’ouest de Tripoli, rapporte un journaliste de Reuters se trouvant dans la localité. Ledit journaliste annonce même que, il a vu 50 insurgés près du marché. 50 personnes réussissent à prendre une ville où il y a de surcroît une raffinerie alimentant Tripoli ?
Cette propagande est sans doute mise en place pour apeurer la population de Tripoli. Depuis mars dernier, c’est la même rengaine à propos de Zaouïah. Finalement, ces gens ne reculent devant rien pour alimenter le trouble avec cette propagandastaffel à la Goebbels. Vous me direz sans doute que c’est de bonne guerre mais, si ça vient de l’OTAN, c’est compréhensible. En revanche, des journalistes, ce n’est pas discutable mais criminel.

Depuis le début de ce conflit raciste, ces gens ne font plus leur travail. Ils ne servent que leurs bas instincts. Le petit blanc supérieur qui n’accepte pas qu’il y ait face à son diktat, la moindre résistance. Il faut gagner à tous prix, même avec la falsification des faits. Où est donc passée la déontologie ? Journalistes de guerre ou simplement propagandistes de guerre ?
Ce rêve inavoué d’un impact psychologique sur les pro-Kadhafi restera probablement lettre morte. Considérant qu’il reste un mois avant que l’ONU ne se réussissent à nouveau, il faut donc multiplier ce genre d’arnaque, en vue de déstabiliser les populations civiles…C’est le règne des victoires sans image.
Mais pendant ce temps-là, l’OTAN continue inlassablement ses bombardements meurtriers contre les civils. Dans un silence assourdissant, voilà 150 jours que ça dure. Bonne nouvelle: Les renégats de Benghazi ont été chassés de Tawurgha par la tribu Warfalla. Ils nous avaient annoncé avoir pris cette ville situé aux environs de Misrata.
Le mensonge se poursuit donc. Comment des gens comme ces traîtres, incapables de pacifier les régions dont on nous dit qu’ils maîtrisent, notamment l’est libyen, peuvent-ils prendre Tripoli face à un homme populaire comme Kadhafi ? C’est improbable. Hier, le leader noir américain Farrakhan a dit et redit à tous ceux qui se sont réunis à Harlem, la vérité sur ce conflit raciste. Il a notamment dit ce que Kadhafi a fait et fait pour son peuple et l’Afrique. Le vol des avoirs libyens par les puissances occidentales.

Une réponse “Les Libye – Les rebelles à Zaouiah ? par Allain Jules”

  1. 21 août 2011 à 11 h 33 min

    L’ÉNORME BAVURE DE NICOLAS SARKOSY ET D’ALAIN JUPÉ, QUI SE SONT DÉCLARÉS ÊTRE TERRORISTES SANS S’EN APERCEVOIR. MANDAT D’ARRÊT CONTRE LA C.P.I.
    L’impitoyable Nicolas Sarkosy, fier d’adopter sa politique du toujours plus, est capable de créer le chaos sur toute la planète si personne ne l’arrête. Il est urgent que les nations réagissent face à sa folie sanguinaire baignant dans un hymne national délirant. Car nul ne sait jusqu’où est capable d’aller un ogre furieux qui se laisse entrainer dans toutes les spirales criminelles et terroristes en rejetant sans vergogne tous les accords conclus et toutes les résolutions.
    Depuis 2007 Sarkosy criait sur toutes les places :  » Travailler plus pour gagner plus. » En 2011, la fureur meurtrière dans laquelle il s’est plongé corps et âme, car la fureur ne s’empare que des faibles qui se prennent pour des colosses, il hurle devant le monde entier avec des bombes qu’il fait parler à sa place tellement il a honte de le dire lui-même :  » BOMBARDER PLUS POUR TUER PLUS. » Mais ce n’est pas tout ! Il rugit aussi avec une sauvagerie sans précédent :  » Larguer vos bombes sur toutes les villes Libyennes en paix pour terroriser les populations, pour détruire le superbe patrimoine de l’UNESCO, les installations de gaz, les approvisionnements d’eau, d’électricité, les antennes de radios et télé, les usines civiles, les écoles, les salles de sport, les stations essence, les cars civils en service, les bâtiments civils avec leurs habitants, les mosquées avec leurs Imams, les infirmeries avec le personnel soignant, et même les stocks de ravitaillement de nourriture en dépôt et en circulation, etc. etc., et apporter le chaos, des épidémies passées sous silence, l’horreur, la famine, l’exode… ;  » Quand ils seront presque tous tués ou partis nous aurons place nette pour mettre le grappin sur leurs richesses. »
    Seuls aux plus grands ignorants de ce monde, des primates pourront faire croire que des civils en sécurités seront sauvés sous un déluge de bombes et missiles.
    Cependant les cimetières ont été soigneusement épargnés ; Et pour cause, l’opération « Prédator-Otan, » excite les vampires du nord à aller battre de l’aile en Libye nuit et jour pour apaiser leur soif sanguinaire. La bande de prédateurs n’a donc pas tord de penser qu’en expédiant des civils dans la tombe, ils seront bien protégés d’un régime qui s’acharne à sauver leur avenir. Des milliers de Libyens sont continuellement victimes des tueries de l’Otan qui, par toutes sortes de magouilles ne cesse de démentir leurs abominables crimes. Et pour preuve supplémentaire de l’authenticité de cette barbarie, le gouvernement Américain a baptisé l’intervention de ses drones en Libye :  » OPÉRATION PRÉDATOR. » La véritable identité de l’Otan est donc révélée une fois de plus.
    Par quelle hypocrisie Sarkosy et Jupé condamnent le nazisme alors qu’ils font vivre pire aux autres, en exterminant un peuple de la pire des façons sous des prétextes mensongers démontrés. Ils ont réussi l’examen le plus espiègle qui soit ; L’examen du plus grand scandale militaire intercontinental, soit, le tour de malice de toutes les manœuvres mensongères pour convaincre l’O.N.U., la ligue Arabe, l’union Africaine et l’Otan, afin de parvenir à leurs objectifs macabres en Libye, par une intervention terroriste et désastreuse que nul ne peut plus contester. Et devant cet acharnement barbare, que fait la C.P.I. dans ses cures d’hypnotismes ! Elle démontre son soutient au terrorisme de l’Otan qui tyrannise et massacre les populations de toutes les villes Libyennes qui étaient en paix. Protégeant ainsi l’armée apocalyptique de l’Otan excité dans un violent délire de boucherie et qui se permet d’interdire le libre arbitre a tout un peuple, quitte à le massacrer jusqu’au dernier, ou jusqu’à ce que celui-ci accepte d’être réduit en esclavage. Couple infernal Otan-C.P.I., débordant de la volonté d’éteindre l’un des derniers et plus généreux défenseurs de l’Afrique libre, avec des ´bombes démocratiques` qui fleurissent abondamment les cimetières civils.
    Voir sur internet l’accablant dossier : « LIBYE : PREUVES DES CRIMES CONTRE L’HUMANITÉ DE L’OTAN. »
    Que l’Afrique entière prenne bien connaissance de ce qui trotte dans la cervelle des fureurs. Parmi les derniers nés, Sarkosy, qui s’est révélé lui-même en affirmant :  » Nous irons jusqu’au bout. » Prêt à tout ! Réfléchissez bien PEUPLES AFRICAINS. Avec un guerroyeur enragé à la tête des caisses vides des pays de l’Otan, ceux-ci peuvent aller jusqu’au bout de tout ce qui sera bon à prendre pour guérir la contamination de leurs déficits abyssaux.
    Aller jusqu’au bout en Libye ! Sachant que le chemin qui mène à l’autre bout peut passer par le massacre de millions de Libyens, fidèles de leurs pleins droits, au régime de leur choix. Et puis c’est qui  » NOUS  » ! Un fureur qui a mobilisé une compagnie qui accepte de devenir bourreaux d’enfants pour assouvir leur haine et leurs convoitises ! Qui tous excellent dans le langage des bombes en dessous desquelles est écrit :  » Nous voulons sauver les civils. » Et sur le dessus : « Charnier à ciel ouvert, mort aux civils fidèles au régime. » Le tout estampillé par la C.P.I. QUI N’A DONC PLUS AUCUNE LÉGITIMITÉ et qui se condamne elle-même à un mandat d’arrêt par la véritable justice, pour activités passives envers l’organisation terroriste avérée qu’est l’Otan en flagrant délit de génocide barbare doublé d’acharnement depuis 6 mois.
    De surcroît, Sarkosy et Jupé, du haut de leurs instincts bestiaux, tourmenté par une violente haine, n’ont pas cessé de déclarer pendant des mois qu’il faut intensifier les bombardements sur les villes en paix, évidemment pour tuer plus, avec le culot de tenter de faire croire que Kadhafi massacre son peuple, alors qu’il tente de le sauver courageusement de la tyrannie et d’une démocratie démentielle et forcée de toutes les dépravations, qu’aucun pays arabe et Africain ne désirent. Démocratie dirigée comme en France, par un chapelet de rois de l’incurie. Or, cette déclaration rébarbative de faire parler la poudre toujours plus, de Sarkosy et Jupé, au regard de toutes les conventions militaires et de tous les accords, est clairement et incontestablement une DÉCLARATION TERRORISTE équivalente aux propos suivants :  » Nous devons intensifier les bombardements sur les villes en paix pour sacrifier la population Libyenne face au régime qui refuse de céder devant notre dictature sanguinaire. »
    Il y avait donc dès le départ de l’expédition terroriste et punitive envers des populations innocentes, le 19 mars, un mot d’ordre secret dans les neurones en déroutes du fureur ´Alibaba-Sarko` et des 40 pilleurs barbares cachés derrière un rideau vermoulu aux allures d’œuvres humanitaires. Mot d’ordre qui dit :  » Pas de quartier au-dessus des villes en paix, bombarder plus pour tuer plus sera notre devise ; Nous préserverons seulement les cimetières qui doivent servir à la protection des civils fidèles au régime. »
    Il est donc désormais incontestable au regard de toutes ces vérités et de bien d’autres, que Sarkosy et Jupé ont bien déclarés publiquement par ces biais et à maintes reprises, sans s’en rendre compte, qu’ils étaient de dangereux terroristes entêtés. « En avant de la tyrannie, qu’un sang impur abreuve nos sillons… » Les tyrans finissent toujours par se trahir eux-mêmes.

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,