Aller à…
RSS Feed

20 octobre 2020

Libye – Sarkozy : arriver à Tripoli le 17 août par Allain Jules


Libye – Sarkozy : « arriver à Tripoli le 17 août »
Sarkozy commence à s’agiter. Il voulait sa guerre, il voulait écraser Kadhafi et la Jamrhiya. Il est en train de se rendre compte qu’il était bien trop petit pour cela. Le peuple libyen soutient son guide de toutes ses forces. C’est un peuple héroïque qui finira par gagner car sa cause est juste. Ils se bat pour la liberté, la justice et l’indépendance de son pays. Il sait bien que ces dégénérés de « rebelles » vendus aux impérialistes ne pourront jamais lui garantir tout cela et c’est bien pour cela qu’il soutient son guide. Je ne suis pas sûre que le peuple français en ferait autant pour Sarkozy

Ginette

Sarkozy et Hamad ibn Khalifa al-Thani
Nous ne pouvons confirmer ou infirmer cette information. Le conditionnel restant de mise. Ce n’est pas une source gouvernementale libyenne ni française, encore moins celle de mythomanes-islamistes-traîtres et renégats de Benghazi. Ces derniers, spécialistes de l’esbroufe, nous ont assez habitué à leurs mensonges. Souvenez-vous, du génocide qu’aurait perpétré Mouammar Kadhafi en liquidant..20 000 libyens en deux semaines, que dis-je, en trois jours, tandis que l’OTAN parlait de 6000 morts. Personne n’a jamais pu démontrer ces dires. Passons. Nicolas Sarkozy aurait passer un coup de fil à l’émir du Qatar Hamad ibn Khalifa al-Thani, pour lui demander son aide. C’est quoi cette histoire ?
Le président français Nicolas Sarkozy aurait lancé un SOS à l’émir du Qatar il y a deux jours selon des cables confidentiels dont nous nous sommes procurés. Mais, s’agit-il de faux ? Toujours est-il que la teneur de ce supposé coup de fil laisse pantois. En effet, le chef de l’Etat français appelle à l’aide. Il a demandé donc, selon cette information, que les Qataris s’impliquent plus, en envoyant des hommes au sol, pour prendre le contrôle de Tripoli maintenant, du moins, le 17 août au trop tard, parce que les autres membres de l’OTAN ne veulent plus de la guerre. Mais, il y a pire.
Est-ce pour cela que les Qataris multiplient le largage d’armes sur le territoire libyen, notamment, dans les montagnes du Djebel Nafoussa ? C’est probable. On a déjà remarqué des chars qataris à Benghazi où, aujourd’hui, il y a eu un attentat à la grenade perpétré par un homme vivement recherché qui a lancé sa grenade vers un groupe de renégats de Benghazi. Bilan : 4 tués. En revanche, sur la sollicitation de Sarkozy, le Qatar n’aurait pas encore dit oui, craignant que son peuple se soulève à son tour, en voyant ses enfants tués à Tripoli. Sarkozy serait donc dans la mouise, surtout avec le 74e soldats français tués en Afghanistan.
Toujours selon ce courrier confidentiel, Barack Obama veut négocier avec Mouammar Kadhafi, et aurait demandé à Nicolas Sarkozy de faire de même, conscient que la communauté noire américaine, dans son ensemble, est contre cette guerre de prédation, tandis que David Cameron, lui, empêtré dans les heurts qui se sont déroulés à Londres et surtout à Birmingham, Bristol et Liverpool n’a plus de marge de manoeuvre pour imposer sa politique suicidaire. Donc, en contactant l’Émir du Qatar, Sarkozy veut doubler Obama et crier victoire le 17 prochain. Nous sommes le 14. Nous verrons.
Après l’incursion sans combat des renégats de Benghazi à Zaouïah, puisque l’OTAN n’a pas arrêté de bombarder les positions loyalistes pour permettre à ces traîtres à leur Nation d’avancer, après le départ des avions, l’offensive s’est organisée. Ils ont été virés sans ménagement, après avoir installé deux drapeaux sur une Mosquée, en périphérie de Zaouïah et non au centre ville. En effet, c’est la tactique adoptée par l’armée libyenne. Ainsi, les rois de la bavures qui ont encore bombardé un char que les loyalistes avaient abandonné pour se mettre à l’abri des bombardements – les médias ont vite d’annoncer que les félons avaient pris ce tank à l’armée libyenne- ont été pulvérisé. 4 tués.
Une fillette libyenne, qui ne récite pas comme certains journalistes leurs gammes, demande à ces tueurs d’arrêter leur projet macabre. Laissez les Libyens décider tous seuls de leur avenir !

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,